bannire_jack_drte.jpg
Accueil arrow Billets d'humeur arrow Billets d'humeur 2012 arrow N’oubliez pas la prévention
N’oubliez pas la prévention Version imprimable Suggérer par mail


N’oubliez pas la prévention

S’il y a un des 60 engagements pris par le candidat Hollande qui peut inquiéter, c’est bien celui consistant à vouloir doubler, en 5 ans, le nombre de Centres éducatifs fermés. Surenchère face à la proposition de Sarkozy de ne les multiplier que de moitié ? La volonté de démentir l’accusation portée par la droite, du laxisme de la gauche en matière de lutte contre la délinquance des mineurs, ne doit pas faire le lit d’un sécuritarisme qui a fait tant de dégâts, ces dernières années. Même s’il est réducteur de condamner, par principe, le travail qui se fait dans les CEF, tout miser sur l’accroissement de leur nombre n’est pas acceptable. Quand on sait que ce type d’établissement fonctionne, avec un prix de journée moyen de 640 euros par mineur, on se prend à rêver du nombre d’éducateurs de rue ou d’éducateurs d’AEMO administrative ou judiciaire qui pourrait être recruté avec les sommes nécessaires aux 432 nouvelles places envisagées. Sans compter les foyers qui manquent cruellement, comme l’a encore montré l’impossibilité de trouver une place d’accueil pour les cinq ados à la dérive, impliqués dans les rodéos de Nantes, le 12 mai. Si l’on devait disposer autrement des crédits dédiés aux 44 CEF existants et aux 36 programmés, on pourrait financer au choix soit 51.200 suivis en milieu ouvert, soit 4.096 places en foyer. Monsieur le Président, tout miser sur l’enfermement et le répressif est une erreur qu’a commise la droite. Allez-vous faire la même ?


chimulus__h-4-134_xxx.jpg

 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°1064 ■ 31/05/2012

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.