bannire_jack_drte.jpg
Là, on ne rigole plus Version imprimable Suggérer par mail


Là, on ne rigole plus

Nous avons été nombreux à nous esclaffer des saillies de Stéphane Guillon, lors de ses chroniques quotidiennes, sur France Inter, avant qu’il ne s’en fasse virer. Mais là, l’humoriste ne nous fait plus rire, mais alors plus du tout. Le 26 mai, lors d’un spectacle à Bastia, son régisseur a fait passer un spectateur en fauteuil roulant et son accompagnatrice du premier rang aux coursives du théâtre. La raison ? L’hilarité n’aurait pas été la même dans la salle, lors du sketch de début de spectacle tournant en dérision les jeux paralympiques, si une personne directement concernée par le thème abordé se trouvait à la vue de tout le monde. Affligeant. Mais, ce comportement dont chacun appréciera l’élégance, est loin d’être isolé. Les premières rangées de fauteuil des salles de spectacle sont souvent réservées aux officiels, aux sponsors et aux invités de marques. Y placer des spectateurs en fauteuil roulant est courant, l’architecture des théâtres ne permettant pas toujours de leur trouver une place à un autre endroit. Cette proximité entre VIP et handicapés n’est pas du goût de tout le monde. On veut bien s’apitoyer sur les handicapés, mais quand même pas au point de les voir venir vous gâcher votre spectacle. Tout cela démontre, s’il en était encore besoin, qu’au-delà des déficiences mentales, physiques et sensorielles, l’un des plus graves handicaps qui marque de son sceau indélébile celles et ceux qui en sont porteurs, est sans nul doute la bêtise humaine.

biz__dess_111111-160020xxx.jpg

 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°1067 ■ 21/06/2012

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.