bannire_jack_drte.jpg
Trop, c’est trop Version imprimable Suggérer par mail


Trop, c’est trop

Cela a commencé par la mise en examen de Stéphane Hessel, pour « incitation à la haine raciale ». Il avait seulement appelé au boycott des produits en provenance d’Israël, pour protester contre sa politique à l’égard du peuple palestinien. Bien vu, pour un rescapé de Buchenwald, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 ! Cela a continué par la suspicion contre les critiques proférées à l’encontre de la psychanalyse : Alain de Mijolla1 n’a pas hésité à les relier à la judéité de Freud. Voilà, à présent, la campagne menée contre le groupe Zebda qui, dans “Une vie de moins”, proteste contre le sort réservé aux habitants de Gaza, placé sous blocus israélien depuis 2007. Cette chanson inciterait à l’antisémitisme ! La loi Godwin prétend que plus on veut faire taire toute critique sur ce que l’on défend, plus on est tenté de traiter ses opposants de nazis. Accuser d’antisémitisme celui dont on ne partage pas l’avis pour le discréditer relève de la même manipulation. Comme toute discrimination, l’antisémitisme est une ignominie. A ce titre il doit être combattu, sans aucune espèce d’hésitation, ni la moindre concession. Rien n’est plus abject et plus insupportable de juger quelqu’un, non pour ce qu’il est, mais pour son appartenance communautaire ou religieuse. Mais, ce combat est trop sacré pour le laisser entre les mains d’individus qui l’instrumentalisent, dans le seul but de sacraliser leur opinion et de disqualifier celle des autres.

1 - Dans « La psychanalyse. Points de vue pluriels », Coordonné par MOLINIE Magali, éditions Sciences Humaines, 2007

 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°1084 ■ 29/11/2012


bado__0488__xx.jpg

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.