bannire_jack_drte.jpg
Accueil arrow Livres arrow Economie / Emploi arrow L’économie du bonheur
L’économie du bonheur Version imprimable Suggérer par mail


« Et si l’économie nous parlait du bonheur? Des indicateurs de prospérité citoyenne »
MACHAIR Laure, Ed. Couleur Livres, 2013, 106 p.

« Ce qui compte ne peut pas toujours être compté et ce qui peut être compté ne compte pas forcément ». Le paradoxe d’Easterlin illustre fort bien cette affirmation d’Albert Einstein, en démontrant combien l’accroissement des ressources financières améliore le sentiment de bonheur, jusqu’à un certain point au-delà duquel, plus on s’enrichit moins on a le sentiment d’un progrès de l’existence. Forte de ce constat, Laure Marchais rappelle, dans ce petit livre, les divers facteurs entrant en compte dans la définition du bonheur. Certes, il est délicat d’établir leur caractère universel et objectif, certains choix ou comportements étant liés non à des préférences, mais à des normes, des habitudes ou des addictions risquant de venir s’interposer entre nos actes et notre conscience. Pour autant, être entouré par des personnes qu’on aime et avoir une vie affective épanouie, sans oublier vivre dans un environnement sain, en bénéficiant d’un accès à la culture et en profitant d’une gouvernance responsable fondée sur la liberté et la démocratie concourent à la satisfaction citoyenne que de jouir des moyens décents pour se nourrir, se loger, se vêtir. On est bien loin d’un PIB mesurant l’activité marchande, sans en déduire les nuisances et la quantification de la croissance, sans en mesurer la qualité. L’auteure décrit les nombreux indicateurs créés au niveau international pour mesurer la jouissance de la vie : « indice de développement humain », « indicateur de bien-être durable », « bonheur national brut », « indicateurs sociétaux de bien-être »… Loin de vouloir promouvoir l’un contre l’autre, elle préconise leur complémentarité, la nécessaire co-construction démocratique qui doit présider à leur élaboration en associant les acteurs scientifiques et politiques et les populations, ainsi que la dynamique collective d’appropriation. 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°1137 ■ 20/03/2014

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.