bannire_jack_drte.jpg
Deux poids, deux mesures Version imprimable Suggérer par mail


Deux poids, deux mesures

Le mythe sécuritaire a naturalisé le crime : il y aurait une essence de la transgression pénale qui serait universelle et s’appliquerait à toutes et à tous, quelles que soient la culture, la nation ou la volonté du législateur. Un fait divers intervenu, cet été, démontre exactement le contraire. Deux touristes françaises voyageant en Géorgie n’ont pu regagner la France, qu’après avoir payé chacune une amende de 2.500 euros. Il leur était reproché de posseder du Dafalgan, un banal médicament contre la douleur vendu librement en pharmacie en France, mais assimilé dans ce pays est-européen à un produit stupéfiant, parce que … contenant de la codéine. Ne ricanons pas trop vite … Imaginons un touriste en provenance de l’un des vingt deux États américains ayant légalisé l’usage médical du cannabis. S’il se promène dans notre beau pays aux idées avancées, en possession de cette substance aux vertus antalgiques, il peut encourir des peines allant jusqu'à dix ans d'emprisonnement et 7,5 millions d'euros d'amende. Finalement, ces géorgiens sont des petits joueurs ! Les discussions parlementaires récentes autour de la loi Taubira portant réforme de la justice peuvent, elles aussi, illustrer cette relativité de la perception des infractions pénales. L’opposition de droite n’a pas eu de mots assez durs pour fustiger le laxisme d’un projet de loi proposant de substituer l’incarcération par des mesures de réparation, de soins et de formation. Par contre, les mêmes députés condamnant cet « encouragement à la délinquance » n’ont pas hésité à déposer un amendement (non voté) distinguant les crimes financiers, des atteintes physiques aux personnes et prévoyant d’exonérer les premiers de toute peine d’emprisonnement. On ne va quand même pas se mettre à envoyer des riches en taule ! « Qui vole un œuf va en prison, qui vole des millions va au palais Bourbon », dénonçait le Comite d’action des prisonniers, dans les années 1970. Cela a-t-il beaucoup changé, depuis ?

 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°1149 ■ 16/10/2014


fairechoix.jpg

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.