Rendre compte de la pensée de quelqu’un, c’est bien. Lui donner la possibilité de l’exprimer par lui-même, c’est encore mieux ! Il faut d’abord recueillir l'essentiel de sa parole et ensuite transformer en style écrit ce qui relève de l’oral. Mais il est tout aussi important de faire valider par la personne qui parle, l’adéquation avec ce qui est rédigé.

Rosenczveig Jean Pierre - Réforme de l'ordonnance de 1945

 « Faire une économie de réforme : appliquer la loi ! »

Jean-Pierre Rosenczveig, observateur vigilant de l’évolution de la justice des mineurs nous livre son regard sur les projets en cours.
 
La délinquance juvénile a-t-elle mué à ce point pour qu’il soit urgent de modifier la loi ?
Non. De 1980 à 2011, la délinquance juvénile a cru quantitativement, mais dans une moindre proportion que la délinquance des adultes : elle est passée de 14 % de la délinquance globale révélée à 20,5 % en 1999 et s’est stabilisée à 17 %. C’est plus qu’en 1980 
En lire plus

Dutourd Jeanine - Délaissement parental

Un enfant délaissé ne doit plus rester l’otage de ses parents

Cadre éducatif au sein d’un Conseil départemental, Jeannine Dutourd participe à l’évaluation des situations de délaissement parental. Elle nous explique comment cela fonctionne.

Quel est le rôle de cette commission à laquelle vous appartenez ?
La Commission pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle d'examen de la situation et du statut des enfants confiés à l’ASE a été créée par la loi du 14 mars 2016. Elle a pour mission d’étudier la situation des enfants confiés à l'Aide sociale
En lire plus

Lecomte Jacques - Le monde va mal

« Il faut s’inspirer des progrès réalisés, pour aller encore plus loin »

Rencontre avec Jacques LECOMTE, psychologue, conférencier, auteur
 
Quand Jacques Lecomte publie son dernier ouvrage, des critiques l’accusent de l’avoir écrit depuis les baléares. Pourtant, ce psychologue positif n’a fait que reprendre des publications officielles de l’ONU, de l’UNICEF, du FAO démontrant l’état du monde. Pourquoi ne parle-t-on toujours que de ce qui va mal en négligeant ce qui va bien, soupçonnant celui qui déroge à cette règle d’aveuglement ?
En lire plus

Gardet Mathias - AS/ES

Rapprochement AS-Educ : ce que l’histoire nous apprend

Faut-il un travailleur social unique et un tronc commun de formation ? Ce questionnement n’est pas récent. Il y a cinquante ans déjà, il a mobilisé les professionnels.
 
Où en est le travail social en 1967 ?
Ce qu’il y a de notable tout au long des années 1960, c’est l’affirmation de plus en plus forte des éducateurs spécialisés. Après-guerre, ils intervenaient surtout en internat auprès de jeunes délinquants. Progressivement, leur fonction s’est élargie à l’enfance handicapée. La
En lire plus

Weixler Frédérique - Décrocheurs

Comment raccrocher les élèves qui décrochent ?

Lutter contre le décrochage scolaire, c’est possible ! Retour sur dix ans de mobilisation.

Comment définir le décrochage scolaire ?
Les termes sont multiples pour désigner ce phénomène : « sortie sans qualification », « décrochage cognitif », « décrocheur », « décroché », « déscolarisation », « sortant précoce », « absentéisme », « illettrisme » … La notion de décrocheur a été retenue d’une manière un peu générique, parce qu’elle était mobilisatrice et internationale, même si, aujourd’hui, on
En lire plus

Chaumard Isabelle - Risques du métier

Des travailleurs sociaux en danger ?

Un travailleur social les menottes aux poignets : ce n’est pas une fiction. Cela pourrait bien arriver. Isabelle Chaumard a publié un petit guide* pour sensibiliser les travailleurs sociaux aux risques encourus et aux précautions à prendre pour les éviter. Elle nous en précise les modalités.
 
Dans quelles circonstances la responsabilité pénale d'un travailleur social peut-elle être engagée ?
Tous les professionnels en protection de l’enfance sont concernés. C'est le cas, par exemple, d’une assistante sociale
En lire plus

Sans Pierre - 50 ans de psychiatrie

Cinquante ans de psychiatrie au filtre d’un libertaire

Pour avoir joué un rôle de pionnier pendant vingt ans, Pierre Sans n’a jamais caché ce qu’il pensait, au risque de se créer des inimitiés. Il nous livre sa vérité sur un parcours qui l’a fait côtoyer le pire comme le meilleur de sa discipline.
 
Quand vous entamez vos études de psychiatre, en 1967, vous découvrez une psychiatrie incroyablement sclérosée et conservatrice. Si vous aviez à retenir trois évolutions positives majeures depuis cinquante ans, lesquels retiendriez-vous ?
En lire plus

Depenne Dominique - Idéologie techniciste

 « L’idéologie techniciste est une idéologie de déshumanisation du travail social »

Derrière la revendication d’efficacité se cache une quête d’opérationnalité performante et de rentabilité, l’esprit techniciste remplaçant la rencontre par la suspicion et la peur face à autrui qu’il cherche à maîtriser.
 
Pourquoi affirmez-vous que le technicisme fonctionne aux antipodes de la rencontre ?
Dominique Depenne : Il y a dans le technicisme des logiques totalitaires de chosification, de dénaturation de la souffrance, de maîtrise totale et de
En lire plus

Filliozat Isabelle - Les 7-12 ans

Un âge à part qui s’inscrit dans la continuité

Les 7-12 ans constituent une période de l’évolution humaine dans « l’entre deux ». Placés entre la petite enfance et l’adolescence aux caractéristiques bien marquées, le petit d’Homme est en pleine mutation, l’acquisition des différentes compétences se faisant progressivement. Isabelle Filliozat, psychothérapeute, formatrice et auteure, nous aide à comprendre non seulement ce qui est spécifique à cette tranche d’âge, mais quelles sont les postures éducatives adultes les plus appropriées et celles

En lire plus

Peyroux Olivier - Les mineurs non accompagnés

Sociologue, spécialisé dans l’étude des migrations et de la traite des être humains, Olivier PEYROUX a été chargé en 2016, par L’UNICEF d’une enquête sur les enfants non accompagnés vivant sur le littoral du Nord et de la Manche (« Ni sains, ni saufs »), démontrant les nombreux dangers auxquels ils sont exposés. Les témoignages des mineurs qu’il nous livre ici sont issus des entretiens qu’il a pu avoir avec eux.
 
JDA : Quels étaient les motivations de la migration de ces mineurs ?
Olivier Peyroux : certains étaient mandatés par leur famille qui
En lire plus