Des violences et des médias

GARCIN-MARROU Isabelle, L’Harmattan, 2007, 283 p.

Si les Hommes ont toujours montré des compétences pour se porter mutuellement secours, ils ont tout autant su construire des relations basées sur l’agression réciproque, chacun étant à la fois à merci des autres et susceptible de les agresser. Toutes ces violences ne font pas que meurtrir les individus et fragiliser la société … elles nourrissent aussi les média. L’auteur commence par nous plonger dans un épisode qui montre comment la presse peut se montrer, à un siècle d’écart, étonnamment

En lire plus

Une autre télévision est possible

MEIRIEU Philippe, Chronique Sociale, 2007, 127 p.

A son apparition en 1947, l’étrange lucarne concernait 297 foyers. Aujourd’hui, plus de 86% des français regardent la télévision 5h36 par jour. Sur les huit magazines vendant plus d’un million d’exemplaires, six d’entre eux sont consacrés aux programmes TV. Ce média est bien devenu un passage incontournable de l’existence du citoyen, quasiment une seconde vie. Il pourrait servir de support à l’échange et au lien social, respecter les personnes et les faits, identifier les enjeux  et les

En lire plus

L’ombre andalouse

Juan AREVALO-PELAEZ, 2005, 226 p.

Il est de tradition de partir en vacances en conseillant un bon roman. Cette année, c’est au retour des congés que nous aurons recours à cette coutume ! Le dernier roman de Juan Arevalo-Pelaez nous entraîne à la rencontre improbable de deux mondes qui n’auraient jamais du se croiser. Le récit débute sur un chantier du bâtiment. Pedro, maçon espagnol est de ceux qui ont contribué à reconstruire la France, au prix de leur vie. Il meurt dans un accident du travail. Ses deux enfants viennent trouver Brahim, son

En lire plus

Que du bonheur

JIHO, éditions Lien social, 2006, 104 p.

Nul lecteur ne peut l’ignorer : le dernier album de Jiho est paru. Les encarts publicitaires s’égrènent depuis des semaines dans les colonnes de Lien social. Cette rubrique lui est aujourd’hui consacrée. Mais ce n’est pas pour autant de la publicité déguisée. C’est vrai qu’il est délicat de parler du livre publié par un collaborateur d’un même journal. Tout propos par trop favorable aura le goût de la flagornerie, toute réticence sera vécue comme inconvenante : on ne crache pas ainsi dans la soupe ! Et

En lire plus

Le labyrinthe des légumes

Dominique DELPIROUX, édition L’écailler du sud, 2006, 298 p.

Un polar chez les neu neu ! Le roman de Dominique Delpiroux est tout à fait passionnant. On y fait la connaissance d’Ariane qui sert de fil tout au long du récit. Cette jeune femme entre comme assistante médico-pédagogique dans une maison d’accueil spécialisée. Elle y rencontre des personnes souffrant d’un handicap profond de naissance ou du fait d’un accident de la vie. Au début, l’idée d’un zoo rempli d’étranges créatures lui effleure l’esprit. Monsieur Fragny ? Une trogne

En lire plus

La chasse aux enfants

Jean-Hugues LIMES, Le cherche midi, 2004, 267 p.

Depuis que sa mère l’a abandonné, Raymond a été ballotté d’orphelinat en orphelinat. Et puis, il y a eu cette fugue du centre d’apprentissage et l’errance. Son plaisir était d’emprunter des livres dans les librairies. Ce n’était pas du vol, puisque, une fois lus, il les remettait en place. Le jour où il s’est fait prendre, il est âgé de 13 ans. Il est condamné à séjourner jusqu’à ses 21 ans dans la colonie pénitentiaire de Belle Ile. Dès son arrivée, il est placé en cellule. Tous les quarts

En lire plus

Puerto Fino

Jean Claude AREVALO, 2002, 152 p.

Le lecteur a pu lire à plusieurs reprises dans nos colonnes l’accueil bienveillant que nous faisions aux publications de Jean-Claude Arevalo. Cela n’est pas seulement du à sa profession d’éducateur, mais surtout à l’originalité de ses romans. Ce nouvel écho n’échappera pas au rendez-vous régulier qu’il nous donne. Mais cette fois-ci, l’auteur a changé de style littéraire. Il nous propose un recueil de nouvelles.  « Puerto Fino » regroupe une dizaine de récits baroques qui nous plonge dans un univers troublant

En lire plus

La révélation ou l’improbable histoire de Marcel Lhéritier

Jean-Claude AREVALO, 2002, 210 p.

La rubrique Lire doit-elle changer de titre et adopter l’intitulé « Les romans de l’été » ? Non, Lien Social  ne cèdera pas à la coutume des « marronniers » propre à ces publications qui abordent d’une manière récurrente des sujets dits de saison ? D’abord, parce que la présentation du livre de Jean-Claude Aravelo n’est guère faite dans les temps (il est paru en décembre 2002) et puis que ce qui nous intéresse, ce n’est pas tant de traiter du roman, comme genre littéraire, que de suivre le parcours de cet

En lire plus

Autobiographie d’une courgette

Gilles Paris, Plon, 2001, 228 p.

J’ai 9 ans et je vis avec ma maman qui regarde la télé toute la journée en buvant des bières. Elle me tape dessus même quand je n’ai pas fait de bêtises. Elle m’a dit que mon papa était parti faire le tour du monde avec une poule. Mais je vois pas pourquoi il aurait emmené une poule au voisin : c’est bête cet animal-là. Un jour, j’ai trouvé, sous la pile de chemises pas repassées, un revolver. Quand maman a voulu me l’enlever, le coup est parti. Elle est restée par terre comme une poupée de chiffon toute

En lire plus

L’enfant de la lune

Jean-Claude AREVALO (Longuesep 81530 Viane), 2000, 184 p.

Les romans écrits par  professionnels du secteur ne sont pas légion. Aussi méritent-ils d’être signalés, surtout quand ils sont bien écrits. Jean-Claude Arevalo plonge le lecteur dans la région du Quercy, à quelques kilomètres de Cahors. Ici, pas d’histoire de banlieues, de délinquance ou de paysages dominé par l’asphalte. Plutôt un vieux pont en pierre enjambant une rivière, une grotte à laquelle on accède en plongeant dans un trou d’eau, un grand tilleul à l’ombre duquel on prend le

En lire plus