A la rencontre des jeunes en souffrance. L’expérience d’une équipe mobile pluriprofessionnelle

TORDJMAN Sylvie, WISS Mathias & all, Ed. De Boeck, 2014, 278 p.

Voilà un ouvrage à déguster, en s’y prenant à plusieurs fois. Car, on peut le lire, en utilisant au moins six entrées. La première, c’est bien sûr la présentation d’un dispositif psychiatrique aussi innovant que créatif qui s’est donné comme objectif d’entrer en relation avec des adolescents en souffrance qui refusent tout contact avec les psys ou tout autre professionnel ambitionnant de leur venir en aide. On y trouvera un descriptif précis et détaillé de l’action de l’«

En lire plus

Adolescents difficiles: penser et construire des partenariats

BOUYSSIÈRE-CATUSSE Eliane et RAYNAUD Jean-Philippe, Ed. érès, 2012, 252 p.

Même s’il n’existe pas de nosographie décrivant le syndrome de « l’adolescent difficile » ou du « jeune en grande difficulté », on peut aisément repérer ce qui caractérise cette population. Elle fonctionne dans l’immédiateté et l’égocentrisme, manifestant une très faible tolérance à la frustration. Elle privilégie l’agir sur la pensée, se focalisant avant tout sur le présent. Elle éprouve sa valeur à l’aune du passage à l’acte, recherchant surtout la satisfaction de

En lire plus

L’adolescent entre marge, art et culture. Une clinique des médiations de groupe

GRANIE Emmanuelle et STERNIS Claude (sous la direction), Ed. érès, 2013, 297 p.

Autant les révoltes adolescentes font office de marqueurs de la crise sociale, autant les médiations culturelles et artistiques peuvent favoriser les nouages entre la société et sa jeunesse. A preuve, cet ouvrage collectif proposant de multiples témoignages d’actions de terrain qui le démontrent avec brio. Que ce soit sous forme d’ateliers d’écriture, de théâtre, d’arts plastique ou mettant en jeu le corps, on est dans la même quête : recherche créatrice visant à

En lire plus

Les oripeaux des ados. La nouvelle condition subjective des jeunes

TASSÉ Louise L., Ed. L’Harmattan, 2011, 175 p.

L’ethnologie a depuis longtemps dépassé la seule étude des mœurs des civilisations premières, pour s’intéresser à d’autres populations tout aussi exotiques, nichant au cœur de nos contrées. Ce que l’anthropologue Louise L. Tassé nous propose ici, c’est une plongée dans les représentations de la jeunesse en errance qui peuple nos villes. Allant à la rencontre de ces adolescents à la dérive qui, pour être québécois, diffèrent bien peu de ceux que l’on retrouve dans toutes les autres métropoles

En lire plus

Dictionnaire de l’adolescence et de la jeunesse

LE BRETON David et MARCELLI Daniel (sous la direction), Ed. Puf, 2010, 992 p.

Ils s’y sont mis à plus de 220 pour réaliser cette somme impressionnante de savoir qui constitue la première encyclopédie de l’adolescence et de la jeunesse, digne de ce nom. Sociologie, psychiatrie, psychanalyse, psychologie, histoire, droit, philosophie, anthropologie, pédagogie, médecine, gynécologie, pédiatrie, démographie, économie, politologie, justice … beaucoup de disciplines ont été convoquées pour nous proposer ce large tour d’horizon sur une classe d’âge

En lire plus

La marche du temps - Ethnographie d’un parcours adolescent (Tome 3)

LE REST Pascal, Ed. L’Harmattan, 2011, 268 p.

Pascal Le Rest nous propose ici le troisième et dernier opus de mémoires d’adolescence qui pour n’être pas officiellement autobiographiques, constituent néanmoins un retour sur son itinéraire personnel. Mais, comme les deux premiers tomes, loin de proposer une chronologie autocentrée venant flatter un ego surdimensionné, son récit donne au contraire à voir des fonctionnements qui vont bien au-delà d’une simple destinée individuelle. Nous avions laissé Franck confronté aux affres d’une jeunesse

En lire plus

Ethnographie d’un parcours adolescent. Une jeunesse entre béton et bitume (Tome 1)

LE REST Pascal, L’Harmattan, 2010, 214 p.

« Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent » écrivait Antoine de Saint-Exupéry, dans la préface de son célèbre livre Le Petit Prince. Pascal Le Rest est de ceux qui ont échappé à cette amnésie. Le récit qu’il nous propose n’est pas seulement une plongée dans l’époque de sa propre adolescence que les cinquantenaires liront avec une nostalgie certaine. Il est aussi une tentative fort réussie d’identifier ce qui est transversal à toutes les

En lire plus

Ethnographie d’un parcours adolescent. Banlieue sud et le 17ème printemps (Tome 2)

LE REST Pascal, L’Harmattan, 2010, 214 p.

Le second tome du récit de Pascal Le Rest n’est pas la suite du premier, puisqu’il se situe chronologiquement dans la période qui le précède. Autant « une jeunesse entre béton et bitume » décrivait l’entrée dans l’âge adulte, autant « banlieue sud » évoque les années adolescentes. Aller de troquet en troquet, massacrer les flippers, découvrir les joies de l’ivresse, chahuter les profs, défier la mort sur sa mobylette, ses premiers flirts etc. Tout y est. On rit beaucoup. On s’attendrit parfois. On

En lire plus

Les jeunes français ont-ils raison d’avoir peur?

GALLAND Olivier, Armand Colin, 2010, 160 p.

Alors que la jeunesse possède le privilège d’envisager l’avenir avec optimisme, celle de notre pays se caractérise par un profond pessimisme, tant sur son devenir personnel que sur celui de la société. Seulement un quart des jeunes français s’imaginent des lendemains prometteurs, contre 60% des jeunes danois, par exemple. Cette situation est le produit d’un ensemble de facteurs subjectifs et objectifs. Olivier Galland nous aide à mieux en comprendre les tenants et les aboutissants. Certes

En lire plus

Les enfants de la République. L’intégration des jeunes de1789 à nos jours

JABLONKA Ivan, Le Seuil, 2010, 357 p.

Comprendre le regard stigmatisant porté aujourd’hui sur des jeunes de cité transformés en ennemis intérieurs et affublés de tous les méfaits, nécessite de jeter un regard rétrospectif sur la façon dont l’enfance abandonnée et délinquante est devenue une affaire d’État. C’est ce que nous propose Ivan Jablonka, en remontant à la Révolution, période à partir de laquelle, ces enfants n’ont plus été perçus comme un danger, mais comme en danger et ont été pris en charge, à ce titre, par la nation. Leur

En lire plus