L’adolescence et ses “rites” de passage

Joël GENDREAU, Desclée DE BROUWER, 1998, 140 p.

L’auteur nous rappelle les thèses largement admises aujourd’hui d’une adolescence qui n’est ni universelle, ni naturelle et qui naît en tant que classe d’âge au milieu du XIX ème siècle et comme catégorie sociale au début du siècle suivant. Le carnaval qui survivra à la chute de l’ancien régime malgré son interdiction sous la Révolution et la conscription générale qui vient remplacer en 1905 le régime du tirage au sort ont constitué pendant longtemps des rites de passage des jeunes accédant à

En lire plus

Journal personnel - Aurélie Lecaille - 16 ans

Aurélie LECAILLE, Vivre et l’Ecrire Jeunes/ L’Harmattan, 1997, 127 p.

« Eh ! Ca va pas ? Aliénor et Camisole de force »

Que peut-on faire, quand on a 16 ans et qu’on est prisonnière d’un mal-être dont on ne sait pas toujours déchiffrer les signaux ? On peut se confier à sa meilleure amie. On peut consulter un psy. Mais, on peut aussi rédiger un journal intime qui va vous permettre de tout dire, de livrer vos délires et vos angoisses sans risque et surtout de donner libre court à votre imaginaire. Alors, on se dédouble, on se crée un

En lire plus

Histoire des jeunes en occident

« Tome 1 : de l’antiquité à l’époque moderne » « Tome 2 : l’époque contemporaine » 

 Sous la direction de Giovanni LEVI et Jean-Claude SCHMITT, Seuil, 1996, 376 p. & 407 p.

L’ambition de ces 780 pages n’est pas de présenter un cheminement linéaire et sans heurts d’une jeunesse qui aurait un caractère immuable et universel. Tout au contraire, cette construction sociale et culturelle que constitue cette classe d’âge, possède des dimensions trop multiples pour la réduire à un seul schéma. Dès lors, ce dont il s’agit, ce n’est pas d’édifier

En lire plus

L’adolescence au quotidien - De quelques principes utiles à l’usage des parents

Maryse Vaillant, Syros, 1997, 200 p.

Les ouvrages sur les ados paraissent avec la même fréquence que les problèmes que laisse apparaître régulièrement cette classe d’âge. Pourtant, le livre de Maryse Vaillant ne se présente ni comme un manuel pédagogique ni comme un guide centré sur un jeu de questions/réponses. Loin de toute cela, il s’agit bien plutôt d’un libre propos tenu par une femme qui tente de replonger dans sa propre adolescence, une mère qui retrace l’expérience de sa confrontation à ses enfants et d’une clinicienne plongée pendant

En lire plus

Les adolescents face à la violence

 Sous la direction de Caroline Rey, Syros, 1996, 336 p.

« La violence des jeunes » constitue une tarte à la crème qu’on nous ressert depuis de millénaires. Cette notion représente autant les passages à l’acte des nouvelles générations que l’inquiétude des anciennes face à leur propre vieillissement. C’est pourquoi un ouvrage comme celui concocté par Caroline Rey est-il des plus pertinents. Il tente d’apporter des réponses formulées avec toute la distance et le recul que ce sujet peut mériter. Une vingtaine de spécialistes (pédiatres

En lire plus

Le vrai langage des jeunes expliqué aux parents (qui n’y entravent plus rien)

Eliane Girard & Brigitte Kernel, Albin Michel, 1996, 269 p.

Le langage argotique a existé de tous les temps.

C’est une pratique créative et vivante. Elle se renouvelle chaque jour, certains termes disparaissant aussi vite qu’ils sont apparus. D’autres réapparaissent en sautant éventuellement une ou deux générations.

Comment s’y retrouver ? C’est d’abord un langage parlé qui emprunte à certaines langues étrangères comme l’anglo-américain, l’arabe ou le gitan. Ce qui complique les choses, c’est le passage au crible du verlan (inversement

En lire plus

Les Céfrans parlent aux Français. Chronique de la langue des cités

Boris SEGUIN et Frédéric TEILLARD, Calmann-Lévy, 1996

Voilà un ouvrage qui ne se lit pas: il se dévore.

Il est écrit avec un humour ravageur: les scènes décrites sont parfois cocasses, parfois dramatiques mais toujours présentées avec tendresse et réalisme. La banlieue y retrouve une humanité et une proximité auxquelles les médias nous ont peu habitué.

Au départ de cette publication il y a un dictionnaire du langage des ados réalisé dans un établissement scolaire placé au coeur-même d’un quartier difficile: le collège Jean Jaurès situé près

En lire plus

L’adolescence en héritage d’une génération à l’autre

Patrice Huerre, Calmann Lévy, 168 p., 1996.

De tous les âges de l’homme, l’adolescence est peut-être celui qui a le plus fasciné l’être humain. De nombreux ouvrages lui ont été consacrés. Pourtant, celui de Patrice Huerre comporte une originalité qui le fait se distinguer du propos traditionnel sur cette question.

Bien sûr, on retrouve des descriptions sans surprise, même si elles sont particulièrement bien formulées. L’auteur rappelle cette période de désillusion et désidéalisation par rapport à ses propres parents qui sont tour à tour

En lire plus

S.O.S. adolescence

Hélène Fuchs, 244 p., 1995, Copains de l’Almont place de l’église, B.P. 12 77950 Maincy

Hélène Fuchs est directrice de l’association « Les copains de l’Almont »- aussi dénommée COPAL- depuis 1981. Elle a présenté dans le cadre du diplôme des Hautes Etudes et Pratiques Sociales, un mémoire qu’elle a consacré à la structure qu’elle dirige. C’est ce travail qui a fait l’objet d’une édition que l’on peut se procurer au siège de l’association.

On ne trouvera pas ici une fougueuse approche théorique ni une brillante démonstration polémique. Nous

En lire plus

La prévention des toxicomanies chez les adolescents

Yves Gervais, L’Harmattan, 1994, 217 p.

Faire préfacer son livre par un Francis Curtet qui en 1985 s’est opposé à la libéralisation de la vente des seringues en affirmant « quand on jongle avec la folie et la mort, on peut tout autant jongler avec le sida » est un bien grand risque. Le livre d’Yves Gervais est resté des mois durant sur un coin de mon bureau avant que j’y jette un regard méfiant. Bien mal me prit de tarder ainsi. A peine les premières pages tournées, je me suis mis à le dévorer. L’intelligence du propos, la perspicacité de

En lire plus