Les enfants seuls, approche éducative

Laurent OTT, Dunod, 2000, 206 p.

Jamais l’enfance n’a eu autant de place et paradoxalement jamais elle n’est apparue aussi seule. La question de la solitude enfantine n’est quasiment pas abordée ou étudiée, un peu comme si cette problématique disparaissait derrière le thème récurrent de la maltraitance, lui, largement traité. Cette solitude se manifeste de façons bien différentes : rareté des rapports avec les parents ou pauvreté du contenu de ces relations, responsabilité confiée de manière prématurée, voire inversion des rôles de protection

En lire plus

1 à 15 ans

Découper l’être humain en stades d’évolution a toujours un aspect arbitraire. Il existe pourtant des moments forts, des périodes cruciales, des phases de tension particulière qui marquent dans l’existence l’apparition et la maîtrise d’un comportement nouveau. Du moment qu’on n’utilise pas ces différentes étapes d’une manière normative, en parler et s’en servir comme autant de points de repère et de compréhension, peut être très utile. Les éditions Chronique Sociale ont publié quatre petits livrets pratiques et très facilement consultables qui
En lire plus

Au cœur des émotions de l’enfant - Comprendre son langage ses rires et ses pleurs

Isabelle FILLIOZAT, éditions Jean-Claude Lattès, 1999, 321p.

Nourrir le quotient intellectuel des enfants n’est pas suffisant. Il faut aussi leur apprendre à identifier, nommer, comprendre, exprimer et utiliser positivement leurs émotions, sous peine de les voir en devenir les esclaves. Pour accroître leur quotient émotionnel, il faut que les adultes écoutent les enfants, leur donnent la permission de libérer leurs tensions et leur offrent  un espace pour décharger leurs émotions. C’est sur cette intelligence de cœur qui nécessite une juste

En lire plus

L'état de l’enfance en France - Réalités et difficultés

Gabriel LANGOUËT et All, Observatoire de l’enfance en France/ PEP, Hachette, 1997, 354 p.

Le livre proposé par la Fédération des Pupilles de l’Enseignement Public est le fruit de deux constats. Celui tout d’abord du décalage entre un des pays les plus riches du monde et nombre de ses jeunes vivant la pauvreté, la précarité, la galère, l’exploitation, la violence ou les paradis artificiels. Deuxième constat, celui de “ l’insuffisance encore notoire de la simple connaissance statistique de l’étendue des difficultés rencontrées par toute une

En lire plus

L’état de l’enfance en France - Les nouvelles familles

Gabriel LANGOUËT et all,  Hachette, 1998, 222p.

Ce n’est qu’au XIIème siècle que le mariage indissoluble est imposé par l’église qui l’intègre à ses sacrements. La révolution de 1789 met un terme à cette période en introduisant le divorce. La dissolution de ce lien n’a pas provoqué, comme la plupart des moralistes le prévoyaient, un effondrement de la civilisation mais une réorganisation de la famille : familles recomposées (constituée de deux adultes dont l’un au moins n’a pas de lien de filiation avec les enfants présents), les familles

En lire plus

Pourquoi nos enfants deviennent ce qu’ils sont

Judith RICH HARRIS, Robert Laffont, 1999, 496 p.

A force de rédiger des manuels de psychologie, Judith Rich Harris s’est mise à douter de ce qu’elle professait. La psychanalyse qui va chercher l’origine des difficultés des adultes dans leurs rapports à leurs parents et le comportementalisme qui fait de l’enfant une cire molle facilement modelable par sa famille font pour elle la même erreur. La personnalité de l’enfant n’est en rien façonnée ou modifiée par ses parents. Voilà la découverte « révolutionnaire » de l’auteur (fallait y penser)

En lire plus

Je vais t’apprendre la politesse, p’tit con!

Jean-Louis FOURNIER, Payot, 1998, 218 p.

Dans votre métier ou votre entourage, un enfant vous semble un vrai goujat ? N’hésitez pas un seul instant : offrez-lui ou faites-lui lire ce traité de savoir-vivre. Sous un aspect plein d’humour, voire de provocation l’ouvrage apporte un authentique message humaniste. L’auteur y enseigne des choses fort utiles telles ces “ petits secrets pour puer modérément ” ou encore ces sages conseils pour éviter “ d’offrir un chrysanthème à un malade ”. Il suggère un échange avantageux entre les jurons modernes

En lire plus

C’est pas juste! L’éthique des enfants devant les actes des adultes

Michel SOULE et all, 1997, 120p.

Voilà, ma foi, un titre alléchant, qui ne peut qu’attirer tout lecteur intéressé par le fonctionnement psychique de l’enfance et notamment son sens moral. Et pourtant, à l’arrivée, on parle de beaucoup de choses, sauf du sujet attendu. A preuve, cette contribution de Bernard Golse consacrée … à l’interprétation des œuvres musicales et psychanalytiques. Ou encore celle d’Antoine Guedeney qui tente de réhabiliter Bowlby dont il regrette la condamnation comme non-psychanalyste. Etienne Roy quant à lui nous

En lire plus

L’intelligence avant la parole, nouvelles approches originales du bébé

Michel SOULE, Boris CYRULNIK et all, ESF, 1997

Placée sous la responsabilité de Boris Cyrulnik cette journée a largement  été tournée vers l’éthologie. Ce dont il s’agissait alors c’était bien de s’interroger sur les formes d’intelligence et de langage qui précèdent la parole et qui donne un sens à l’univers du nouveau-né, mais aussi du fœtus. Pour ce faire, place à la biologie, à l’orthophonie, à l’anthropologie et ... à la science vétérinaire (ou comment les comportements animaux par nature pré-verbaux peuvent nous éclairer sur la

En lire plus

Les enfants au Moyen-Âge, V-XVème siècle

Danièle ALEXANDRE-BIDON et Didier LETT, Hachette, 1997, 280p.

Quand on parle du Moyen-Âge, on pense inévitablement aux travaux de Philippe Ariès qui défendit en 1960 la thèse d’une absence du sentiment d’enfance et de tout souci éducatif à l’époque médiévale. L’ouvrage de Danièle Alexandre-Bidon et Didier Lett apporte un démenti et une réhabilitation d’une période qui pour n’être pas rose n’en était pas si noire que cela.

Dès l’avènement des premiers empereurs chrétiens, la toute-puissance paternelle est remise en cause. Au IV ème siècle

En lire plus