Conversations entre adultes

VAROUFLAKIS Yanis, Ed. Les liens qui libèrent, 2017, 526 p.

Que penser de ce livre qui se dévore comme un thriller, habilement scénarisé et entretenant jusqu’au bout le suspense jusqu’à une fin connue d’avance ? On ne peut que recevoir avec quelque méfiance les leçons d’économie de l’auteur. Les économistes, affirmait Bernard Maris l’un d’entre eux, sont ces gens qui toute leur vie expliquent magnifiquement le lendemain pourquoi ils se sont trompés la veille. Et Yanis Vanouflakis ne fait pas exception en la matière, quand il assène sans le

En lire plus

Les salauds de l’Europe. Guide à l’usage des eurosceptiques

QUATREMER Jean, Ed. Calmann Levy, 2017, 316 p.

Comment s’y retrouver entre europhobes et europhiles, aux argumentations respectives trop souvent doctrinaires ? En lisant ce livre qui, refusant de tomber dans l’adulation pas plus que dans la diabolisation, fait justice d’un certain nombre d’idées reçues, tout en confirmant certaines vérités. Si bien des forces politiques nationales s’attribuent l’origine des succès obtenus, sans préciser que c’est grâce à la participation de l’Union européenne, elles n’hésitent pas à renvoyer vers Bruxelles

En lire plus

Le monde va beaucoup mieux que vous le croyez

LECOMTE Jacques, Ed. Les Arènes, 2017, 211 p.

Chômage, guerres, attentats, réchauffement climatique …le catastrophisme bruisse à la une des gazettes. Et pourtant, le monde va mieux. Cela qui ne signifie pas pour autant qu’il va bien. Mais, petit à petit, la pauvreté, la faim, les maladies, l’analphabétisme reculent. Mesurer le chemin parcouru ne doit pas nous amener à nous arrêter, mais à identifier ce qui a été acquis et surtout ce qui reste à accomplir. Pourquoi, ne sommes-nous attentifs qu’à la dramatisation de la situation ? Parce que

En lire plus

Utopies réelles

WRIGHT Erik Olin, Ed. La Découverte, 2017, 613 p.

Après de milliers d’années de stagnation et de survie aléatoires, la société humaine a adopté une organisation qui lui a apportée une prospérité et un confort inégalés. Le capitalisme constituerait dans l’histoire une formidable opportunité favorisant l’épanouissement de notre espèce, s’il n’était porteur de toute une série de dérives inhérentes à sa logique profonde : creusement des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres, consumérisme sans limites détruisant la nature

En lire plus

Utopies réalistes

BREGMAN Rutger, Ed. du Seuil, 2017, 251 p.

Il nous faut de nouveaux points de repère et une nouvelle utopie qui changent l’avenir, explique Rutger Bregman. En commençant par arrêter de faire la guerre aux pauvres pour s’en prendre vraiment à la pauvreté. Les pays dotés de programmes sociaux ambitieux sont ceux qui ont réussi le plus à la faire reculer. Les pauvres sont les meilleurs experts de ce dont ils ont besoin. Les aider sans condition est la façon la plus efficace de les inciter à travailler. Cette confiance permet même d’économiser

En lire plus

La contre société

Sue Roger, Ed. LLL, 2016, 188 p.

Par son ampleur et sa persistance, la crise a fini par disqualifier la plupart des institutions et de leur pouvoir. La société apparaît moins protectrice, moins solidaire, plus dure, plus violente, plus excluante et plus inégalitaire. Face à la fragmentation, l’éclatement et la déconstruction des collectifs, une contre société émerge à travers le monde, en réaction au repli sur soi et à l’absence d’une perspective d’avenir. Alors que le pouvoir vertical se vide peu à peu de sens et de légitimité, un

En lire plus

Notre France. Dire et aimer ce que nous sommes

GLUCKSMANN Raphaël, Ed. Allary, 2016, 269 p.

Les prophètes de la décadence française n’ont rien inventé. Le refrain du « tout fout le camp » a commencé dès le Moyen-Âge et n’a depuis jamais cessé, désignant successivement comme bouc émissaire de ce déclin : les sorcières médiévales, les protestants, les juifs, les libres penseurs, les Polacks, les syndicalistes, les ritals, les arabes, les Roms, les pédés, les syndicalistes, les cosmopolites, l’américanisation, le multiculturalisme, sans oublier … Angela Merkel ! Plongeant dans l’histoire de

En lire plus

Agir en démocratie

BALAZARD Hélène, Ed. de l’Atelier, 2015, 155 p.

La démocratie est à la fois un idéal et un problème. Idéal parce qu’elle promeut l’égalité entre tous les citoyens. Problème, parce que son dessein ne peut jamais être atteint, tant les échanges humains sont inscrits dans un processus sans fin et une invention permanente. Son ambition de développer le pouvoir des plus démunis se heurte à celui de l’argent. Son objectif de partager justement les responsabilités se confronte à l’absence de toute obligation à rendre des comptes de ceux qui en sont

En lire plus

La citoyenneté à la française. Valeurs et réalités

BERTOSSI Christophe, CNRS Editions, 2016, 270 p.

La tradition républicaine est évoquée à tout propos dans le débat public. La distinction entre le privé et le public, la séparation entre l’État et la religion ou encore l’universalisme semblent des principes, étalon de la citoyenneté française, dont l’horizon ne peut que difficilement être dépassé. Pourtant, démontre Christophe Bertossi, ces catégories imposées par la sémantique du modèle dominant ne permettent pas de rendre compte de toute la réalité. Il en veut pour preuve les trente huit

En lire plus

Citoyen pour quoi faire? Construire une démocratie sociétale

CHAYGNEAUD Hervé, Ed. Chronique Sociale, 2016, 174 p.

Face à ce qui peut sembler une chute vers l’abîme tant en matière économique, écologique, financière, sociale ou politique, le corps social démontre sa créativité et sa vitalité. Les initiatives foisonnent, déployant des relations de coopération, promouvant la diversité. Après la démocratie directe athénienne et la démocratie représentative contemporaine, un troisième âge est en train de naître. Démocratie participative ? Elle s’enfermerait dans le local. Démocratie directe ? Elle

En lire plus