Les publications en sciences humaines sont nombreuses et d’une richesse impressionnante.La lecture de centaines d’ouvrages a constitué, à chaque fois, un moment de plaisir et de grande satisfaction intellectuelle. J'espère que l’internaute trouve dans ces critiques l’envie de se plonger, à son tour, dans ces livres

Le handicap dans notre imaginaire culturel. Variations anthropologiques (2)

GARDOU Charles (sous la direction), Ed. érès, 2015, 361 p.

Les concepts, catégories et schémas de pensée, les discours savants, professionnels ou profanes portant sur la fragilité humaine, la part de l’irrationnel ou du sacré, les conceptions du normal et de l’anormal, les croyances et vérités admises dans les systèmes explicatifs sur le handicap… n’existent pas hors sol culturel et historique. Les treize chercheurs, sollicités par Charles Gardou, l’illustrent à travers un voyage effectué aux quatre coins de notre pays. Dans les monts du

En lire plus

Le handicap et ses empreintes culturelles. Variations anthropologiques (3)

GARDOU Charles (sous la direction), Ed. érès, 2017, 322 p.

L’imaginaire a toujours permis de penser ce qui semblait excéder la raison. Chaque culture a élaboré des scénarios venant donner du sens à l’imperfection humaine : ici la colère des Dieux, l’action de génies, d’esprits maléfiques ou d’ancêtres malveillants ; là, le résultat de la transgression d’un tabou, d’une impureté ou d’un acte de sorcellerie. La vingtaine de chercheurs réunis par Charles Gardou nous propose un tour du monde des croyances, mythes et superstitions que chaque

En lire plus

Derrière les murs: surveiller, punir, réinsérer? La place du travail social en prison

OLIVIER Charline, Ed. érès, 2018, 244 p

Après dix années comme assistante sociale de secteur et deux au sein d’une gendarmerie auprès des victimes, Charline Olivier est recrutée par l’administration pénitentiaire. Le recentrage des conseillers d’insertion et de probation vers la criminologie et la prévention de la récidive a fait émerger la nécessité d’une relation d’aide et d’accompagnement, entraînant l’embauche de travailleurs sociaux et de psychologues. De fait, en cas d’incarcération, tout détenu doit faire face à une somme de démarches

En lire plus

Sociologie de la prison

COMBESSIE Philippe, Ed. La Découverte, 2018, 127 p.

L’ouvrage synthétique de Philippe Combessie, qui est publié ici dans sa quatrième réédition actualisée, permet d’aborder les questions essentielles sur la prison, à partir d’études sociologiques et anthropologiques éprouvées parmi les plus anciennes, comme parmi les plus récentes. Un détour historique rappelle combien l’enfermement constitue une pratique récente, les châtiments passés se centrant alors sur des supplices pouvant mener à la mort. L’internement ne fut longtemps qu’une

En lire plus

Probation, insertion. Les deux axes d’une politique ambitieuse de prévention de la récidive

DANIEL Christian, Ed. L’Harmattan, 2017, 235 p.

Serait-ce là le testament de ce véritable dinosaure de l’administration pénitentiaire, que fut Christian Daniel, entré comme éducateur en 1978 et devenu directeur départemental du service pénitentiaire d’insertion et de probation en 1999 ? Aujourd’hui en retraite, on pourrait penser que sa parole se libère. Pourtant, il ne fait ici que reprendre ce qu’il a toujours défendu : privilégier et amplifier les mesures d’aménagement de peines trop peu utilisées (semi-liberté, placement extérieur

En lire plus

Dans une prison de femmes

ROME Isabelle, Ed. Enrick B. 2018, 168 p.

Avec moins de 4 % du total des détenus en France, les femmes ne font guère parler d’elles, les agressions et violences étant plutôt exceptionnelles dans leurs quartiers. Raison de plus pour donner un coup de projecteur sur leurs conditions de détention. C’est ce que nous propose Isabelle Rome, Présidente de Cour d’assises après avoir été, à 23 ans, la plus jeune juge d’application des peines. Elle s’est immergée pendant une année au coeur de la maison d’arrêt de Versailles, pour aller à la rencontre

En lire plus

Des rencontres bien innocentes

Regis Granier, Ed. La Brochure, 2017, 88 p.

Le quotidien des travailleurs sociaux mêle des petits riens propices à la relation et aux liens qui se tissent, avec ces moments qui déstabilisent et insécurisent l’intervention. C’est plutôt  sur ce second registre que nous entraîne Régis Granier. Il a choisi de nous décrire certaines de ces situations extrêmes, de ces passions vives et de ces épisodes inattendus qu’il a rencontrés au cours de ses 43 ans de carrière professionnelle. C’est cette jeune femme atteinte de psychose qui est persuadée que

En lire plus

La Chabraque : l’effet cheval pour aider à grandir. Ombres d’ados et lieu de rêves

ARDON Patrick et Marie-France, Ed. érès, 2018, 226 p.

Prenez deux thérapeutes imprégnés des idéaux de Deligny qui créent un lieu de vie avec leurs enfants et quelques psychotiques. Nous sommes en 1975, en Aveyron. Le procureur de Rodez leur intente un procès pour placement illégal d’enfants. Les juges compréhensifs demandent aux services sociaux de légaliser le projet. Cela fait plus de quarante ans que cette structure atypique reçoit des autistes, très vite remplacés par des jeunes dits « cas sociaux ». Mal dans ses baskets généralement

En lire plus

Être directrice d’un établissement médico-social

HENKE Audrenne, Ed. L’Harmattan, 2018, 164 p.

Avec un tel titre, on pourrait s’attendre à un écrit décrivant des fonctions opérationnelles de gestion de budget et de réponses aux injonctions des administrations de tutelle. Ce n’est pas le genre de l’auteur. Éducatrice spécialisée pendant vingt ans, Audrenne Henke l’est restée de la pointe des cheveux jusqu’au bout de doigts ! Jonglant entre des situations cliniques concrètes qu’elle gère au quotidien et les références à Ricoeur, Autès, Camus, Castoriadis, Levi-Strauss, Mauss ou encore Kant

En lire plus

Oubliez tout ce que vous savez sur les assistantes sociales. Saison 1

KOWACZUK Stella, Ed. Chapitre.com, 2018, 273 p.

Mais en quoi consiste donc le métier d’assistante sociale ? Le lecteur qui voudrait trouver une réponse possible, sans tomber dans l’étude de cas rébarbative ou dans une présentation technique, froide et impersonnelle doit lire ce livre de Stella Kowaczuk. Tout au long de ce récit, on rit beaucoup, on s’émeut parfois, on s’indigne souvent. L’art et la manière de faire passer une réalité au plus près du vécu quotidien, sans ne jamais faire naître l’ennui est déployé ici avec une grande maestria

En lire plus