Les publications en sciences humaines sont nombreuses et d’une richesse impressionnante.La lecture de centaines d’ouvrages a constitué, à chaque fois, un moment de plaisir et de grande satisfaction intellectuelle. J'espère que l’internaute trouve dans ces critiques l’envie de se plonger, à son tour, dans ces livres

L’entraide, l’autre loi de la jungle

SERVIGNE Pablo et CHAPELLE Gauthier, Ed. L.L.L., 2017, 382 p.

Les deux auteurs, ingénieur agronome et docteur en biologie, ont tricoté leur discipline avec l’éthologie, l’anthropologie, l’économie, la psychologie, la sociologie et les neurosciences, afin de nous dresser le tableau de la connaissance scientifique portant sur la nature coopérative de l’espèce humaine. La compétition semble dominer notre société, comme elle est supposée le faire tant chez les plantes que chez les animaux. Partout, s’imposeraient la loi du plus fort et celle de

En lire plus

Comment nous sommes devenus humains. Les origines de l’empathie

BLAFFER HRDY Sarah, Ed. L’instant Présent, 2016, 365 p.

Les capacités pro sociales permettant à l’espèce humaine de privilégier les activités collaboratives proviennent de son aptitude unique dans le monde du vivant à penser ce que les autres ressentent et à partager leur expérience. Les neurosciences démontrent que les mêmes régions du cerveau sont activées lorsqu’on aide autrui et quand on reçoit des récompenses. Mais, l’intersubjectivité n’est pas favorisée par le seul fonctionnement neuronal. Elle l’est aussi par la culture. Chez les
En lire plus

Les enfants des rues. Une clinique de l’exclusion

EMMANUELLI Xavier, Ed. Odile Jacob, 2016, 150 p.

Fort de sa riche expérience à Médecins sans frontières (qu’il co-fonde en 1971), puis au SAMU Social de Paris et au SAMU social international (qu’il a créés en 1993 et 1998), Xavier Emmanuelli nous décrit l’émergence et la structuration de la clinique de l’exclusion. Son livre se centre sur ces enfants perdus dans la rue, trop souvent considérés comme délinquants ou parasites et que des escadrons de la mort cherchent parfois à exterminer comme de vulgaires nuisibles. Fuyant la misère ou la
En lire plus

Seuls les enfants savent aimer

CALI, Ed. Cherche Midi, 2018, 192 p.

Comment vit-on la mort de sa mère, quand on est enfant ? Le roman autobiographique de Cali réussit à nous glisser avec une grande justesse dans la peau d’un petit garçon de six ans. C’est d’abord la stupéfaction : « Mireille est décédée », entend-il. Mireille, c’est le prénom de sa maman qui venait d’avoir 33 ans. Mais « décédée », il ne sait pas ce que cela veut dire. A son âge, la mort n’existe pas, mais le désespoir si. Il voit juste la peine et les larmes de ses proches. L’enterrement, il ne va pas y
En lire plus

L’enfant, l’animal, une relation pleine de ressources

MARCELLI Daniel avec LANCHON Anne (sous la direction), Ed. érès & École des Parents, 2017, 216 p.

En France, une famille sur deux possède un animal familier et un enfant sur trois vit à ses côtés. Cette présence joue un rôle essentiel et a une fonction importante dans le développement de la motricité de l’enfant, dans la libération de ses émotions, mais aussi dans sa socialisation. Parce qu’elle lui offre d’infinies occasions d’accordage et d’ajustement comportemental et affectif. Parce qu’elle mobilise massivement les communications
En lire plus

Sociologie de l’enfance

COURT Martine, 2017, Ed. La Découverte, 125 p.

L’enfance est la période de la vie humaine allant de la naissance à la puberté. Ses caractéristiques physiologiques sont universelles : petite taille, dentition incomplète, incapacité à se reproduire, immaturité du système immunitaire... Pour le reste, c’est la diversité qui l’emporte selon les époques historiques, les lieux et les catégories sociales. C’est pourquoi, mieux vaut parler des enfances plutôt que de l’enfance. C’est très récemment que cet être particulier a cessé d’être réduit à des
En lire plus

Dysfonction publique. L’État social vu de l’intérieur

NOBLET Pascale, Éd. Le Mieux, 2016, 318 p.

Après trente ans de bons et loyaux services, Pascal Noblet, haut fonctionnaire du ministère des affaires sociales en retraite, décrit ce qui traditionnellement est tu, obligation de réserve oblige. Fin connaisseur de la gestion de l’action sociale, et notamment celui des sans-abri, il nous livre un récit sans concession teinté d’humour, de pathétique et d’une certaine amertume. La haute fonction publique est marquée par la toute-puissance des chefs à qui il ne faut pas faire d’ombre, ni déplaire en

En lire plus

Affaires sociales, questions intimes

KARSZ Saül, Ed. Dunod, 2017, 296 p. 

Saül Karsz nous a habitués, livre après livre, à déconstruire les évidences et à manier la dialectique avec maestria. Son dernier ouvrage nous propose un vrai feu d’artifice, décomposant et contextualisant huit catégories trop souvent dogmatisées et essentialisées : présentées comme naturelles elles agiraient comme en lévitation. La vieillesse ? Si elle est bien marquée par des données biologiques, anatomiques et psychiques, elle est avant tout une construction historique au sein de rapports sociaux

En lire plus

Vers un État social actif à la française

ROUZEAU Marc, Éd. EHESP, 2016, 169 p.

L’État providence se délite. Le cadre de référence construit au cours des trente glorieuses a été remis en cause par les crises successives des années 1980. Sous l’effet de la mondialisation, de la décentralisation, de l’européanisation et du paradigme néo-libéral, la protection sociale et l’assistance ont cédé le pas à la promotion de l’équité et de la cohésion sociale, du développement des capabilités et de la mobilisation des bénéficiaires. Les travailleurs sociaux se voient confier la mission

En lire plus

La solidarité en quête de sens

GIORGI Dominique et SAINTOYANT Valérie, Éd. EHESP, 2018, 244 p.

Cet ouvrage didactique écrit par deux inspecteurs généraux des affaires sociales est d’une grande érudition. On y trouve une chronologie détaillée de l’histoire des politiques de solidarité, un état des lieux quasiment exhaustif des dispositifs d’action sociale, une mise en perspective de la crise de l’État providence ainsi qu’une esquisse prospective de ce que peut nous apporter un renouveau de l’action politique. Cette somme ne manquera pas de devenir une référence pour tout

En lire plus