Le travail social fourmille d’établissements et de services qui excellent dans leur action au service des populations fragilisées ou exclues. Cette action se déroule malheureusement trop souvent, à bas bruit. Rendre hommage à ce qui s’y déroule et donner envie au lecteur de se lancer à son tour dans l’innovation, la créativité et l’expérimentation telle est l’ambition de ces reportages.

La délinquance est-elle soluble dans la mer ?

Les Centres éducatifs renforcés sont accusés de coûter trop cher tant par les adeptes d’une plus grande répression que par ceux qui leur reprochent d’assécher les crédits disponibles pour la prévention. Sillage embarquent depuis vingt ans sur chacun de ses deux bateaux des jeunes délinquants. Lien Social s’y est rendu pour comprendre ce qui s’y passe.

Youssef était impliqué dans un trafic de cannabis. Esteban a commis de nombreux cambriolages. Lassana est sous contrôle judiciaire, après s’être battu contre un autre jeune longtemps resté dans

En lire plus

Permis de Construire : le droit de rêver

Plus de 50% d’augmentation de la population carcérale en 15 ans, priorité donnée à la lutte contre la récidive, multiplication des lois répressives … et la réinsertion dans tout cela ? Une belle association y travaille avec succès.

A 42 ans, Basile vit seul au fond d’un jardin, dans une cabane, sans eau, ni électricité. La propriétaire le tolère : il ne lui a jamais posé de problème. Condamné à un sursis avec mise à l’épreuve pour conduite en état d’ivresse sans permis, son conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation l’a orienté

En lire plus

Survivre en squat (44)

Après l’évacuation policière de deux squats, sur Nantes, le 7 mars  un troisième résiste grâce au soutien de trois travailleurs sociaux.

Les papiers d’identité d’Aboubacar, qui est arrivé de Guinée Conacry à 16 ans, avaient pourtant été validés par la police de l’air et des frontières. Le procureur a demandé un test osseux sensé déterminer son âge. Preuve non scientifique, car laissant une marge d’erreur allant de 18 mois à deux ans, il a néanmoins été déclaré majeur et renvoyé à la rue. Mafany, 16 ans lui aussi, a fait le voyage depuis le

En lire plus

D’Elin à Wilson: comment ne plus laisser des ados à la rue

Face aux carences de la solidarité que devrait assurer l’action sociale, la société civile s’organise et se mobilise un peu partout en France. Illustration à Nantes avec l’association Solidarité Jeunes Majeurs et Mineurs Isolés Étrangers (SJMMIE).

Ils s’appellent Mamadou ou Hakourou, Abdoulaye ou Djibril, Locénie ou Galadio, Modibo ou Baba. Ils sont âgés de 15 à 17 ans et viennent du Mali, de Côte d’Ivoire, de Guinée, du Cameroun ou du Bengladesh. Attirés par une Europe qui leur apparaissait opulente et prometteuse, ils ont traversé bien des

En lire plus

Mal-être à l’adolescence: comment les MDA y répondent :

Quel animateur ne se s’est-il pas trouvé un jour confronté à un jeune en détresse qu’il n’a pas su comment aider ? Dans chaque département, il existe, une Maison des adolescents, pôle ressource fécond et pratique, susceptible d’être sollicitée.

Il est 13h00. La maison des adolescents de Nantes vient juste d’ouvrir. Sonia entre la première. C’est l’assistante sociale de son lycée qui lui a conseillé de s’y rendre. Elle a des idées noires, se scarifie et est parfois envahie par des envies suicidaires. Elle est aussitôt reçue par un

En lire plus

La C.I.R.C. L’autogestion au cœur de l’insertion

On les croyait dépassées et ingérables. Et voilà que cinquante ans après 1968, se perpétue l’utopie d’une communauté tournée vers l’insertion de ses membres se prenant entièrement en charge.

Une douzaine de camions aménagés, de camping-cars et de caravanes sur un terrain clôturé de 1.800 m². Non, ce n’est pas une aire pour les gens du voyage, celle-ci se trouvant un peu plus loin. Nous sommes sur le site de la CIRC : la Compagnie itinérante de réinsertion et de culture. L’acronyme de cette association renvoie à trois dimensions : l’itinérance

En lire plus

GEPSO

S’il est inévitable, le décloisonnement sera progressif

Le rapprochement entre protection de l’enfance et handicap impacte aussi les associations professionnelles. Mais, si le mouvement est lancé, il faudra du temps pour faire évoluer les pratiques et promouvoir une culture commune.

Créé en 1982, le Groupement national des Établissements Publics Sociaux et Médico-sociaux (GEPSo) regroupe des établissements et services appartenant non au monde associatif mais relevant de la fonction publique. Reflet des préoccupations de ses membres, cette

En lire plus

Réseau ADO 66

Coordination à tous les étages

Articuler de manière pérenne et permanente des partenaires de la protection de l’enfance et du médico-social, beaucoup en ont rêvé. Le Réseau ADO 66 l’a fait !

La culture commune qui s’est déployée dans les Pyrénées orientales est sans doute unique en France. L’éparpillement traditionnel de l’action médicale, éducative et sociale en une kyrielle d’administrations, d’institutions, d’associations, d’établissements et de services constitue toujours un frein potentiel, chacun défendant son pré carré, revendiquant

En lire plus

Le DEAT: victime de son succès?

Quand un dispositif répond aux besoins trop importants qui émergent du terrain, il peut lui arriver qu’il soit lui-même mis en difficulté.

Comme un peu partout en France, le département de Haute Savoie était confronté aux mêmes difficultés d’un jeune public de plus en plus complexe, mettant à mal les dispositifs de prise en charge, qu’ils relèvent de la justice des mineurs, de la protection de l’enfance ou du médico-social. En janvier 2008, le Conseil départemental et la Maison départementales des personnes handicapées décident de créer

En lire plus

SEPIA (22)

Quand éducatif et soins marchent de concert

En Bretagne, une équipe du Conseil départemental démontre qu’il est possible de travailler en réseau auprès des situations les plus en difficulté sur le plan psychique.

L’année 2003 fut marquée dans les Côtes d’Armor par la fermeture de lits en hôpital spécialisé, venant aggraver encore la carence de places en établissements médicaux sociaux (IME, IMPRO, ITEP, etc ...). Des dizaines d’enfants et de jeunes au parcours atypique et au profil complexe mêlant une situation de danger et des troubles

En lire plus