L’autodestruction du mouvement psychanalytique

DUPONT Sébastien, Ed. Gallimard, 2014, 206 p.

Renégat à la cause ou Cassandre rejeté pour avoir prévenu d’un destin funeste ? Le lecteur en décidera. Se refusant à utiliser les publications qui y sont hostiles, Sébastien Dupont reprend à son compte toute une série d’analyses d’auteurs qui défendent bec et ongle la psychanalyse, en y ajoutant son propre regard lucide et perspicace. La démonstration est d’autant plus cruelle qu’elle vient donc de l’intérieur. L’objectif est annoncé d’emblée : comment éviter que ce mouvement ne fasse naufrage 

En lire plus

Maud Mannoni: une autre pratique institutionnelle

AVET Romuald, Ed. Champ Social, 2014, 99 p.

La psychanalyse se retrouve coincée entre, d’un côté, la dictature du chiffre, de la norme et de l’évaluation qui menace son existence et, de l’autre, l’impérialisme des interprétations d’une doctrine qui a substitué l’orthodoxie et le dogme à la subversion initiale. Ce jugement sévère, mais lucide n’est pas le fait d’un quelconque détracteur de cette approche, mais de l’un de ses défenseurs les plus convaincus. Et ce qui fonde le mieux la fidélité de Romuald Avet à l’héritage de Freud, c’est

En lire plus

Prendre soin de l’enfance

DAVID Myriam et all (sous la direction de Marie-Laure Cadart), Ed. érès, 2014, 480 p.

C’était plutôt une gageure que de réussir à choisir les textes les plus représentatifs et significatifs de la pensée de Myriam David, qui nous a quittés, il y a de cela dix ans. Pari réussi ! Jamais ennuyeux, toujours éclairants, ses propres écrits alternent avec ceux de ses amis, élèves et héritiers. Tout ce que l’on peut lire dans ce recueil peut sembler au lecteur contemporain évident. Et c’est, sans doute, la victoire posthume de cette grande dame qui a

En lire plus

La fabrique des imposteurs

GORI Roland, Ed. Les Liens qui Libèrent, 2013, 314 p.

L’imposture a existé de tout temps. Mais, certains systèmes de valeurs la favorisent, quand d’autres la découragent. Pour Roland Gori, il n’y a aucun doute : la forme prenant le pas sur le fond, les faux semblants se substituant au réel, l’apparence et l’apparat triomphant sur l’authenticité … la civilisation normative qui est en train de naître sous nos yeux constitue une véritable fabrique d’imposteurs. Les rapports sociaux étant de plus en plus régulés par l’inflation des prescriptions

En lire plus

La folie évaluation. Les nouvelles fabriques de la servitude

ABELHAUSER Alain, GORI Roland, SAURET Marie-Jean, Ed. Mille et une nuits, 2011, 206 p.

L’évaluation, qui envahit tous les champs de la société en général et ceux de l’action sociale en particulier, se déploie sous la bannière de l’efficacité et du pragmatisme. Comment peut-on s’opposer à une quête dont la légitimité se rattache à l’identification de la meilleure prestation à apporter (en maximisant sa qualité) et de la préoccupation toute autant nécessaire de rendre des comptes à la société (en rentabilisant les deniers publics) ? Sous une

En lire plus

La fabrique des folies. De la psychanalyse au psychomarketing

NORCH-JACOBSEN Mikkel, Ed. Sciences humaines, 2013, 357 p.

Il est quand même des faits qui sont pour le moins troublants. Aux USA, entre 1846 et 1944, on comptabilisa 76 cas de personnalités multiples. En 1984, on en comptera 1.000 et en 1989 4.000. En France, le taux de dépression a été multiplié par sept entre 1970 et 1996, celui du trouble bipolaire s’étant accrue de 4.000 % entre 1994 et 2002. En Grande Bretagne, le déficit d’attention avec hyperactivité concernait 6.000 sujets en 1994, contre 345.000 en 2002. Quelle est donc cette

En lire plus

Les patients de Freud. Destins

BORCH-JACOBSEN Mikkel, Sciences humaines, 2011, 223 p.

Ouvrage après ouvrage, la mythologie entourant la vie et l’action de Sigmund Freud s’effrite, laissant place à un personnage bien plus humain que ne le laissent paraître ses hagiographes, avec ses fragilités et ses obsessions. Le philosophe et historien Mikkel Norch-Jacobsen s’est intéressé aux patients du fondateur de la psychanalyse. Trente un portraits des plus connus aux plus anonymes, qui nous décrivent des pratiques pour le moins étonnantes. Il y eut d’abord ces erreurs de

En lire plus

Sortir de l’autisme. Parents ces vérités qu’on vous cache

REY-FLAUD HENRY, Ed. Flammarion, 2013, 136 p.

Dans la guerre des psys, l’engagement du service est assuré, ici, par un professeur émérite de psychanalyse. Cela commence mal, puisque le titre nous annonce que l’on va enfin nous révéler des vérités (sic !). Vient, ensuite, la critique des travaux initiaux du béhaviorisme… que plus grand monde ne défend aujourd’hui. Henry Rey-Flaud, reconnaît la raison pour laquelle la psychanalyse est passée du « Capitole à la roche Tarpéienne » : la mise en accusation, par Bruno Bettelheim et nombre de ses

En lire plus

Psychothérapie institutionnelle d’enfants. L’expérience du KaPP

KINO Philippe (sous la direction), Ed. érès, 2012, 214 p.

Mais que peut-il bien se passer dans un hôpital de jour s’adressant à des enfants atteints d’autisme, de psychoses ou de troubles du développement et s’inspirant du modèle de la psychothérapie institutionnelle des années 1960 ? Pour répondre à cette question, l’équipe soignante du KaPP comprenant tant des pédo-psychiatres que des psychologues, des éducateurs que des assistantes sociales, des aide-soignant que des kinésithérapeutes, des éducateurs sportifs que des éducateurs

En lire plus

Le complexe de Moïse. Paroles d’adoptés devenus adultes

DRORY Diane & FRÈRE Colette, Ed. De Boeck, 2011, 224 p.

Voilà un ouvrage écrit à deux voix qui provoque l’émotion. La tendresse, d’abord, à la lecture des quinze témoignages d’une humanité et d’une intensité admirablement rétranscrits par Colette Frère, journaliste soucieuse de retransmettre les ressentis, les nuances et la complexité des récits qui lui ont été faits. La colère, ensuite, à la lecture de Diane Drory, la psychanalyste de service qui, sans connaître ces quinze adoptés devenus adultes, ni les avoir le moins du monde

En lire plus