bannire_jack_drte.jpg
Orphelin Version imprimable Suggérer par mail


Orphelin

Il avait promis une Blitzkrieg (guerre éclair). Il a fini par se scratcher. Ouf ! Ça n’a pas été sans mal, mais on a enfin réussi à s’en débarrasser. D’un côté, on est soulagé : il va avoir le temps de s’occuper de Giulia, son bébé. Mais, d’un autre, c’est dommage pour cette chronique. C’est vrai que la bande à Sarko a eu largement l’occasion de la nourrir. Président des riches, passant son temps à stigmatiser les exclus traités d’assistés, il méritait d’y figurer en bonne place. Tournons-nous plutôt vers nos nouveaux dirigeants. Que vont-ils faire ? Nous ne leur avons pas signé un chèque en blanc. Vont-ils se réjouir du travail déjà accompli, sur le ton de « ce qui est déjà fait n’est plus à faire » ? Où vont-ils opter pour une démarche résolument sociale ? En 2007, Nicolas Sarkozy prétendit ne pas vouloir réformer les retraites. Il le fit, quand même. François Hollande nous promet la justice sociale. Ne risque-t-on pas de voir encore une fois l’espérance se muer en déception ? Faisons-leur confiance, pour fournir de la matière à cette rubrique. Suggérons-leur quelques nominations qui seraient les bienvenues, pour l’alimenter. Par exemple, une désignation de Dominique Strauss Kahn au secrétariat d’État aux droits de femmes ou celle de Ségolène Royale à la militarisation des jeunes délinquants. Ou encore celle de Jean-Noël Guérini, Président socialiste du Conseil général des Bouches-du-Rhône mis en examen pour association de malfaiteurs, au ministère de l’intérieur.


120331-devoirs_xxx.jpg

 

Jacques Trémintin

LIEN SOCIAL ■ n°1063 ■ 24/05/2012

 

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.