bannire_jack_drte.jpg

Accueil
Gratuité contre stigmatisation Version imprimable Suggérer par mail


Gratuité contre stigmatisation

Lors du conseil municipal du 3 février, à Luçon (85), Daniel Gachet adjoint au maire UMP s’exclame : « les chômeurs n'ont qu'à marcher un petit peu, ils n'ont que ça à faire ». Le débat portait sur l’absence de bus s'arrêtant à proximité de l'antenne Pôle emploi de la ville. « A l'avenir tout le monde sera célèbre, pendant quinze minutes », affirma en son temps Andy Warhol. Célébrité dont se serait sans doute passé cet élu qui présenta, très vite, des excuses. Des regrets, Bernard Rivalta le président socialiste du Sytral -syndicat des transports du Rhône- n’en a, quant à lui, jamais formulés, après avoir déclaré, le 29 décembre sur France Culture, à propos des difficultés des voyageurs aux faibles revenus : « quand ils n'ont pas beaucoup de moyens, il faut qu'ils ne se déplacent que dans la mesure où ils en ont besoin et non pas uniquement parce qu'ils en ont envie ». Une décision de la cour d'appel de Lyon de mai 2009, confirmé le 23 décembre 2012 par le Conseil d'État, l’avait contraint à rembourser les 115.915 euros indûment perçus de la Sytral. Ces 3.273 euros mensuels qu’il a reçus mensuellement, entre janvier 2002 et octobre 2005, auraient permis de financer l’abonnement de 372 voyageurs en difficulté financière. Entre obscénité et cynisme, il existe une solution initiée tant par la municipalité UMP de Châteauroux, que celle PCF d’Aubagne : la gratuité totale déjà appliquée par 23 des 290 réseaux existant. Les ressources des sociétés de transport urbain s’appuient à 48 % sur la taxe versée par les entreprises, à 30 % sur le budget général des collectivités locales et à 20 % sur les ventes de tickets et d’abonnements. Bien sûr, cette gratuité représente un coût non négligeable pour la collectivité, mais aussi bien des avantages : moins de bagnole et plus de transports en commun, plus aucun contrôleurs ni aucune fraude et la liberté d’aller et venir à sa guise, moins de pollution et un bien meilleur bilan carbone. Tant qu’à choisir…

 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°1158 ■ 05/03/2015


 
< Précédent   Suivant >
© 2018 www.tremintin.com
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.