Ça commence toujours par un café

LOUËT Marie, Ed. Département Loire Atlantique, 2015, (86 p.)

C’est l’histoire d’une rencontre entre d’un côté une animatrice d’atelier d’écriture et une graphiste et de l’autre des allocataires du Revenu de solidarité active. Les premières ont longuement regardé, écouté et se sont imprégnées des témoignages qui leur étaient livrés. Les seconds ont déroulé leur récit de vie, au gré des séances auxquelles ils ont participé. Si le scénario, mis en mots par Marie Louët et illustré par les photos d’Eléna Varoutsikos participent bien d’une fiction

En lire plus

Quand les travailleurs sociaux prennent la plume… Témoignages

La revue française de service social, numéro 254 porté par la section ANAS 13, septembre 2014, 151 p.

Ils sont plus d’une trentaine à avoir trempé leur plume dans l’encrier de leur inspiration et de l’avoir laissé courir, pour décrire une profession dont ils ne retrouvent pas toujours les fondamentaux dans le travail qui leur est demandé. Ils sont jeunes ou plus expérimentés, un peu découragés ou avec encore pas mal d’enthousiasme, directement sur le terrain ou formateurs. Se faisant historien, polémiste et/ou analyste, prenant du recul ou

En lire plus

La construction de l’identité professionnelle des assistantes sociales. L’association nationale des assistants sociaux (1944-1950)

PASCAL Henri, Ed. Presses de l’EHESP, 2012, 277 p.

L’étude d’Henri Pascal permettant de comprendre la construction de l’identité de la profession d’assistante sociale va bien au-delà de l’intérêt qu’il y a toujours à plonger dans le passé, pour mieux comprendre le présent et appréhender l’avenir. On ne peut que constater la modernité des questions posées par nos aînées. C’est en 1938, qu’est créé le diplôme d’assistante sociale, fusion du diplôme d’infirmière visiteuse (1922) et du brevet de capacité professionnelle (1932). Le régime de Vichy

En lire plus

Assistante sociale aujourd’hui

BOUQUET Brigitte et GARCETTE Christine, Maloine, 2011, 191 p.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir du métier d’assistant de service social, sans n’avoir jamais osé le demander est sans doute là. Et dire, que cet ouvrage en est à sa cinquième réédition, sans que Lien Social s’en soit fait l’écho jusqu’à présent. Voilà une injustice enfin corrigée. En tout bien tout honneur, les auteures commencent par rappeler les précuseures de la profession : ces femmes venant habiter dans les quartiers ouvriers au sein des « résidences sociales »

En lire plus

25 années au cœur d’un métier passionnant: assistante sociale

Martine Rochereau Rivière, Ed. La-chouetterie, 2011

Martine Rochereau a exercé comme assistante sociale, durant 25 ans. C’est au pas de charge, qu’elle nous en fait un récit particulièrement rythmé, à l’image d’une carrière menée tambour battant. A peine l’auteur a-t-elle le diplôme en poche en 1986, qu’elle quitte sa région natale pour accepter un emploi, à 800 kilomètres. Juste le temps de tisser des liens forts avec ses collègues de travail et les usagers qu’elle côtoie, et la voilà déjà repartie. Elle ne va cesser de sillonner la France

En lire plus

Chroniques de vies ordinaires. Carnets d’une assistante sociale

AGHA Valérie, Ed. Fleuve Noir, 2010, 218 p.

Valérie Agha exerce comme assistante sociale, depuis dix ans : quatre années en polyvalence de secteur et six autres, auprès du personnel de la fonction publique. Son métier n’est pas toujours très bien identifié, par le grand public. Traîne encore l’image de ces enquêtrices venant fouiller les placards pour contrôler que le mari est bien parti et qu’aucun homme n’est venu le remplacer ou de ces enleveuses d’enfants de la DASS. Convenons que les intéressées ne communiquent guère, par pudeur, par

En lire plus

Prisonniers de guerre «indigènes». Visages oubliés de la France occupée

MABON Armelle, La Découverte, 2010, 298 p.

Avant de se consacrer, en tant qu’universitaire, à la recherche historique, Armelle Mabon fut assistante sociale. C’est en travaillant sur l’action sociale coloniale, qu’elle découvrit le sort réservé au cours de la dernière guerre mondiale aux prisonniers indigènes. Quand les 540.000 hommes de l’empire français sont mobilisés pour défendre la « mère patrie », ils vont vite se rendre compte que les préjugés raciaux et le mépris de l’administration coloniale ne s’arrêtent pas aux frontières de

En lire plus

Se former au développement social local

Sous la direction de Jean-Marie GOURVIL et Michel KAISER, Dunod, 2008, 317 p.

L’action sociale et éducative héritée des trente glorieuses a toujours privilégié l’aide centrée sur le sujet, le travail social de groupe et communautaire étant resté confidentiel. Cela s’explique d’abord par la structuration jacobine et centralisatrice de nos institutions qui ne laissèrent, pendant longtemps, aucune initiative au niveau local. Il y a ensuite les mécanismes d’un l’Etat providence favorisant les prestations financière individuelles, au détriment

En lire plus

Méthodologie de l’intervention en travail social

DE ROBERTIS Cristina, Bayard, 2007, 399 p.

« C’est dans les vieux pots, qu’on fait les meilleures soupes » : voilà un proverbe qui sied fort bien à l’ouvrage de Cristina de Robertis. Ce livre de chevet de générations d’étudiants, constamment réédité, revu et complété pour la présente édition, a démontré à l’usage qu’il constitue une valeur sûre. L’auteur s’opposant à toute tentative de constituer une doctrine figée, replace le corps de connaissances constitutif de l’action professionnelle, dans une dynamique en perpétuelle évolution. Si le

En lire plus

Protection de l’enfance, prévention de la délinquance: les nouvelles frontières de l’action sociale

L’année de l’action sociale, sous la direction de Jean-Yves GUEGUEN, Dunod, 2007, 289 p.

Le rendez-vous annuel, que nous donnent les éditions Dunod et Jean-Yves Guéguen, est encore une fois réussi. Pas moins de trente contributeurs nous proposent une synthèse de grande qualité des évolutions en cours dans tous les secteurs de l’action sociale. De quoi pour le lecteur soucieux de connaître l’état des lieux sur la question du handicap, des personnes âgées, de l’enfance, de l’exclusion, des formations sociales ou de l’éthique, de pouvoir faire

En lire plus