Croire à l’incroyable

SMAÏN Laacher, Éd. Gallimard, 2018, 184 p.

Ils lui reviennent en mémoire ces visages et ces mots, ces cris et ces pleurs bruyants ou discrets des requérants. Il a dû s’y faire à ces rites, ces procédures, ces règles écrites et non écrites, ces places, ces rôles, ces interactions de l’audience. Quand le sociologue Smaïn Laacher devient juge assesseur de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA), il mesure très vite la dissymétrie culturelle de cette juridiction qu’un gouffre sépare d’avec l’expérience vécue par ceux qui se présentent devant

En lire plus

Sur le fil de l’Asile

BRICE Pascale, Éd. Fayard, 2019, 271 p.

L’accueil des réfugiés est inscrit tant dans la constitution que dans les engagements européens et internationaux de la France. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a été créé en 1952, à la suite de la ratification de la Convention de Genève. Son rôle est de gérer les demandes déposées au titre des persécutions subies dans les pays d’origine. Pascale Brice, nommé à sa tête en 2013, déploie pendant les six années de son mandat un dynamisme peu commun. Il est vrai qu’on ne

En lire plus

Paroles de migrants

BANDELIER Pauline, Éd. Hugo Doc, 2019, 198 p.

Ils ont quitté leur terre pour trouver un lieu où pouvoir enfin réussir à vivre dignement. On parle souvent d’eux. Mais ils s’expriment rarement. Pauline Bandelier a recueilli leurs témoignages. Le récit de leur périple est effroyable. Ils ont quitté leur terre au prix de risques fous, abandonné leurs proches, lâché ce qu’ils avaient mis une vie à construire. Ils s’en sont allés, sans savoir s’ils pourraient un jour revenir. Il leur en a fallu du courage et de la ténacité pour affronter

En lire plus

Les métiers de l’asile

PERSEIL Sonny (sous la direction), co-Édition L’harmattan & Pepper, 2019, 153 p.

Avec l’explosion du nombre de demandeurs d’asile, la dynamique de l’emploi dans ce secteur est plutôt forte. Pour s’y retrouver dans les métiers qui recrutent, rien de tel que ce livre limpide et didactique. Y sont présentés successivement le HCR et l’OFII, l’OFPRA et la CNDA, FTA et l’ARDHIS … autant d’acronymes sous lesquels le lecteur pourra découvrir tous les acteurs qui se donnent la même ambition : protéger des étrangers souhaitant obtenir le statut de

En lire plus

La parité

NAVARRE Maud et GATEAU Mathieu, Éditions Universitaires de Dijon, 2016, 69 p.

Fort bien écrit et très didactique, ce petit livre décrit la chronologie qui a porté notre pays, en 1999, au premier rang mondial du principe paritaire en politique. La situation fut longtemps figée : 5,6 % de femmes à l’Assemblée nationale en 1988 ou au sein des Conseils généraux en 1992, 3% au Sénat en 1989, 17,2% après les élections municipales de 1989. La mobilisation associative et la prise de conscience politique vont progressivement faire évoluer les

En lire plus

Un monde de bidonvilles. Migration et urbanisme informel

Julien DAMON, Éd. Seuil, 2017, 116 p.

Poussée par son accroissement naturel, alimentée par l’accélération de la migration en provenance des campagnes, renforcée par l’absorption des communes rurales, l’urbanisation mondiale est en pleine expansion, constate Julien Damon dans un essai lumineux et didactique. A raison de 200.000 habitants de plus par jour, 70% de la population du globe y vivra, à l’horizon 2050. Ce mouvement inexorable est impulsé par les avantages induits : meilleur accès à la santé, aux infrastructures et à l’information
En lire plus

Agir pour les pauvres contre la misère

VERFAILLIE Bertrand, Éd. de l’Atelier/Quart Monde, 2016, 172 p.

L’un des cinq objectifs de la « stratégie pour une croissance intelligente, verte et inclusive » conçu par la Communauté Européenne fixait pour ambition aux États membres la diminution de vingt millions le nombre de pauvres, à l’horizon 2020. On en est loin. Dans notre pays, en 2013, 8,6 millions de personnes vivaient avec 1000 €, 5 millions avec 830 € et 2 millions avec 666 €. Rien n’est vraiment mis en œuvre. Pire, on cantonne trop souvent les pauvres à leurs problèmes, sans

En lire plus

La préférence pour l’inégalité. Comprendre la crise des solidarités

DUBET François, Ed. Seuil, 2014, 110 p.

Après les trente années qui suivirent la seconde guerre mondiale et furent marquées par une croissance miraculeuse et le progrès de l’égalité, on assiste depuis les années 1990 à une aggravation des inégalités, au point de menacer d’un retour à la situation d’avant la première guerre mondiale, constate François Dubet ! Alors qu’Henri Ford, dont on connaît les sympathies nazies, revendiquait de limiter les salaires des hauts cadres à quatre fois celui des ouvriers, ils sont aujourd’hui en moyenne trente

En lire plus

La juste part. Repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grilles- pains

ROBICHAUD David et TURMEL Patrick, Ed. Les Liens qui Libèrent, 2016, 144 p.

L’idéologie néo-libérale s’est construite sur toute une série de postulats qui sont devenus, au cours des décennies, des dogmes. L’individu devrait sa bonne ou sa mauvaise fortune à son unique et simple mérite. Chacun étant propriétaire de ses biens, le libre échange constituerait la condition naturelle de l’homme. Seul le marché concurrentiel libre de toute contrainte pourrait réguler les échanges humains. Les compétiteurs seraient mus par la seule satisfaction de

En lire plus

Conversation sur la naissance des inégalités

DARMANGEAT Christophe, Ed. Agone, 2013, 196 p.

Cette conversation d’un économiste avec lui-même, dans une collection intitulée « comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire », est rien moins que passionnante. Elle permet de combattre l’idée reçue de la fatalité d’une inégalité qui aurait existé de tous temps. Trois types de société se sont succédées dans l’histoire : égalitaires, inégalitaires et celles divisées en classes sociales. Dans les premières, on ne trouve ni propriété privée, ni hiérarchie sociale : le partage est la

En lire plus