Hors parenté et parenté multiple

GIRAUD René, Éd. Chronique Sociale, 2022, 200 p.

Le poids de l’ordre biologique (la procréation) et légal (le mariage) pèse sur notre modèle normatif d’une parenté biocentrée. Si ses alternatives dans d’autres sociétés contredisent son universalité, l’ébranlement du modèle matrimonial traditionnel par la monoparentalité, l’homoparentalité, la famille recomposée ou encore les nouvelles technologies de la reproduction est venu bousculer les standards de notre normalité. S’appuyant sur une enquête ethnologique auprès d’un corpus de pupilles

En lire plus

L’enfant sacrifié

SPENLE Marielle, Éd. Librinova, 2022, 353 p.

Qu’est-ce qui rend Laura, personnage principal de ce roman, si attachante du début à la fin ? Peut-être est-ce lié à son histoire personnelle qui l’a marquée à jamais, les origines n’étant dévoilées qu’aux toutes dernières pages. On dit souvent que le choix des métiers du soin et de l’accompagnement ne se fait pas au hasard. La recherche supposée d’une réparation à travers l’accompagnement d’autrui se vérifie ici, pleinement. Peut-être aussi parce que ce récit alterne les épisodes d’une activité

En lire plus

18 ans et bientôt à la rue

GESTIN Philippe, Éd. érès, 2022, 148 p.

Deux décrets publiés en 1975 vinrent combler le vide juridique induit par le passage, en 1975, de l’âge de la majorité de 21 à 18 ans. La continuité fut ainsi rétablie pour les jeunes de l’Aide sociale à l’enfance, sous condition qu’ils en fassent la demande et signent un contrat jeune majeur. La réduction du champ de la protection sociale, inhérente aux restrictions budgétaires, induisit le délitement de cette prise en charge à compter des années 2010. A commencer par la Protection judiciaire de la

En lire plus

La plus grande famille de France

PEIRON Denis (sous la direction), Éd. Bastidehugo, 2018, 208 p.

Pour son soixantième anniversaire, la Fédération nationale des associations départementales d'entraide des personnes accueillies en protection de l'enfance (FNADEPAPE) publiait cette monographie qui ne se contente pas de reconstituer les étapes de la reconnaissance de son expertise et de ses combats, mais regorge aussi de témoignages, de récits et de cheminements. Ce recueil d’une grande richesse, habilement mis en musique par Denis Peiron, donne la parole aux experts, qu’ils

En lire plus

Le travail d’éducation au sein des lieux de vie de la protection de l’enfance et de la jeunesse

LABELLE Alexandre, Éd. L’Harmattan, 2021, 235 p.

Voilà une étude comparative entre la France et le Québec qui devrait surprendre plus d’un lecteur, tant nos cousins outre atlantique ont été si souvent valorisés pour leur modernité et leur efficience. En réalité, la protection de l’enfance de chacun des deux pays est aux antipodes. Si les professionnels de l’hexagone se centrent sur une relation interindividuelle avec l’enfant fondée sur la confiance, l’engagement, ainsi que des procédures adaptables et hétérogènes, leurs collègues québécois

En lire plus

Accompagner les situations de vulnérabilité

VANDER BORGHT Christine et TORTOLANO Sophie, Éd. Chronique Sociale, 2021, 144 p.

Ce petit guide est constitué de fiches récapitulatives synthétisant différentes problématiques rencontrées en protection de l’enfance. Si elles ne prétendent à aucune exhaustivité, chacune pouvant faire l’objet d’un livre à elle tout seul, elles n’en proposent pas moins un certain nombre d’indications pratiques à repérer et à identifier. L’objectif est d’aider à se construire une représentation de chaque situation dans toute sa complexité, en croisant la parole

En lire plus

Il nous faut drainer la colère

MAHIEU Lucie, Éd. Academia 2021, 217 p.

Lucie Mahieu a toujours couché sur papier ses ressentis. C’est sa façon à elle d’entrer dans le processus de la résilience face au parcours difficile de la grande pauvreté. C’est son vécu qu’elle nous décrit, ici.  Elle a 19 ans en novembre 1984, quand elle arrive à la maison Saint Paul situé à Mons. Elle n’en est jamais repartie. Son père ne comprend pas alors qu’il ait dû bosser si dur, pour payer des études à ses enfants et que sa fille n’ait comme seule ambition que de côtoyer la misère. Dix mille

En lire plus

(L)armes d’errance. Habiter la rue au féminin

CABRAL Mauro Almeida, Éd. Academia, 2021, 173 p.

Il existe peu d’enquêtes sur les femmes vivant à la rue. Educateur auprès de personnes vivant dans les interstices urbains, l’auteur leur consacre cette monographie pleine de nuance et de tact. C’est dans les parkings, les entrées de garage, les parcs municipaux, les galeries marchandes, les gares routières qu’il a déambulé à la rencontre du sujet de son étude. Il y a rencontré des femmes au passé douloureux marqué par la maltraitance et de multiples traumatismes. Peu visibles et mises au ban

En lire plus

Enfants et familles vulnérables en protection de l’enfance

BOUTANQUOI Michel et LACHARITE Carl (sous la direction), Éd. Presse universitaire de Franche-Comté, 2020, 259 p.

Si les années 1990 ont vu apparaître et se généraliser le concept d’exclusion, la décennie 2010 a privilégié celui de vulnérabilité. Ce concept séduisant mérite pourtant d’être interrogé. La condition humaine est fragile et tout individu est faillible. Pourquoi opposer des populations réifiées dans un statut figé dans une faiblesse immuable face à des travailleurs sociaux réputés sauveurs infaillibles ? Une telle approche

En lire plus

Histoire des enfants, des familles et des institutions d’assistance. La protection de l’enfance de l’Antiquité à nos jours

TIGREAT Hervé, PLANCHE Pascale, GOASCOZ Jean-Luc, Éd. L’Harmattan, 2019, 272 p.

La protection de l’enfance n’est pas une préoccupation contemporaine. Aussi loin que remontent les traces d’écriture, elle a toujours été présente. Ce livre nous en fait une description précise et détaillée. A commencer par la riche organisation sociale et familiale de l’empire romain. L’autorité toute puissante du paterfamilias lui attribue un droit de vie et de mort sur tous les membres de son foyer, de l’esclave jusqu’à sa femme en passant par son enfant qu’il

En lire plus