Toutes nos aurores communes

VEPRES Denis, Ed. Verone, 2019, 193 p.

Avant de transmettre son expérience à des générations d’étudiants, comme formateur à l’IREIS de Bourg-en-Bresse, Denis Vêpres a été vingt ans assistant social en AEMO. Son parcours l’habite avec une telle force et le fait vibrer avec une telle intensité, qu’à chaque page il fait vivre à son lecteur l’émotion de la rencontre, comme s’il l’avait éprouvée hier encore. La soixantaine d’étape de son carnet de route fonctionne au même rythme : une courte vignette clinique, un commentaire et un intermède

En lire plus

Du côté des enfants en danger

IZZO Laura Izzo et ANCHE Christophe, Ed. des Equateurs, 2019, 156 p.

Quand, à la une de l’actualité, s’étalent des faits divers sordides impliquant des enfants, l’opinion publique est prompte à s’exclamer « mais que font les services sociaux ? ». Mais oui, au fait, que font-ils ? C’est justement ce que nous décrivent ici Laura Izzo et Christophe Anché, respectivement éducatrice spécialisée et assistant social exerçant des mesures judiciaires d’AEMO (action éducative en milieu ouvert). Leur témoignage est d’autant plus précieux que ce travail

En lire plus

L’intérêt de l’enfant. Genèse et usage d’une notion équivoque en protection de l’enfance

BRAUKMANN Béatrice et BEHLOUL Salim, Ed. L’Harmattan, 2018, 209 p.

La notion de l’intérêt de l’enfant est à ce point galvaudée, que chacun y place ce qu’il souhaite y trouver. C’est un morceau de caoutchouc sur lequel chaque juge tire pour lui donner la forme qu’il souhaite. C’est un concept si subjectif et si manipulable, si mou et si flou, dépendant essentiellement de ce que veulent en retirer les adultes qu’il autorise tous les abus. Les critiques répertoriées d’emblée par les auteurs permettent de situer combien cette idée s’avère au

En lire plus

Rendre justice aux enfants

ROSENCZVEIG Jean-Pierre, Ed. du Seuil, 2018, 269 p.

On a connu le juge des enfants, le militant des droits des mineurs, l’infatigable artisan associatif. Voilà le patriarche porteur d’une sagesse bienvenue. L’enfant n’étant pas un être achevé, ni un adulte en miniature, il n’a pas la même capacité à distinguer le bien et le mal, ni à mesurer les conséquences de ses actes, répète-t-il inlassablement depuis toujours. Pas étonnant que la jeunesse renvoie en miroir la violence avec laquelle la société la traite si souvent. Inutile d’accuser

En lire plus

Les corps vils. Expérimenter sur les êtres humains au XVIIIème et XIXème siècle

CHAMAYOU Grégoire, Ed. La découverte, 2014, 424 p.

L’expérimentation médicale constitue une source indispensable d’expérience pour permettre de mieux comprendre les maladies et de mieux les soigner. Mais, agir sur l’être humain se heurte à nombre de réserves éthiques. L’auteur nous plonge dans les étonnants débats des siècles passés démontrant jusqu’où l’on peut pousser les discours de déshumanisation. Ainsi, l’estimation du corps des condamnés à mort, des bagnards, des détenus, des orphelins, des prostituées, des internés, des malades des

En lire plus

Bienfaits et méfaits de la parentalité

LASSUS Pierre, Ed. Dunod, 2013, 195 p.

Dans le concert des discours prenant fait et cause pour les parents trop souvent négligés et méprisés par les services de protection de l’enfance, voilà une voix discordante qui est la bienvenue. Certes, on pourra reprocher à Pierre Lassus quelques outrances, comme celle prétendant que les humains exercent majoritairement et généralement la parentalité de manière inadéquate ou encore que tout se jouerait, pour l’avenir du petit d’homme, dans la première année, « et sans doute bien avant ». Mais cette

En lire plus

Les accueils de jour en protection de l’enfance. Une nouvelle place pour les parents?

JOIN-LAMBERT Hélène (coordonné par), Ed. L’Harmattan, 2012, 135p.

Longtemps limitée au choix binaire entre le placement et l’accompagnement à domicile, la protection de l’enfance s’est enrichie d’un certain nombre de dispositifs, validés par la loi de 2007, tels l’accueil séquentiel (l’enfant alternant entre l’hébergement dans sa famille et le lieu de résidence proposé par l’Aide sociale à l’enfance), le « placement » au domicile des parents ou l’AEMO, avec prise en charge extérieure possible périodiquement ou exceptionnellement. Autre

En lire plus

Entre déchirure et soulagement. Des parents face au placement de leur enfant dans une collectivité de l’aide sociale à l’enfance

MAHÉ Jean-Louis, Ed. Champs Social, 2013, 298 p.

Après avoir donné la parole aux enfants placés (voir critique de livre : Désenchantements. Paroles d’enfants placés) et aux professionnels d’internat éducatif (voir critique de livre : Polyphonies en internat ), Jean Louis Mahé nous présente ici le troisième opus de sa trilogie, en s’intéressant au point de vue des parents. Il est intéressant d’entendre ces familles exprimer leurs ressentis, leurs émotions et leurs (des)espoirs. On est loin des représentations idéologiques stigmatisant ou

En lire plus

L’aide sociale à l’enfance. Du compassionnel au professionnel

LEFEBVRE Gérard, Ed. L’Harmattan, 2012, 212 p.

Les ouvrages portant sur l’Aide sociale à l’enfance se contentent souvent d’une énième présentation de ce dispositif complexe et parfois difficilement compréhensible, pour le profane. Gérard Lefebvre nous propose ici une étude à la fois fouillée et distanciée qui fait place tant aux racines historiques de cette vénérable institution, qu’à son devenir possible, en passant par les enjeux actuels. La finesse de l’analyse et de la prospective qu’il déploie en fait un ouvrage d’une grande pertinence

En lire plus

Parrainer les enfants d’à côté

Entretien avec Catherine Enjolet mené par Thomas Bout, Ed. Rue de l’échiquier, 2010, 128 p.

Il y a des adultes qui tentent de tourner le dos à leur enfance déchirée, en essayant de réussir, malgré elle, le reste de leur existence. Catherine Enjolet, elle, n’a jamais pu oublier cette partie de sa vie. Elle l’a même décrite dans plusieurs livres. Mais, elle ne s’est pas contentée de mettre des mots sur cette douloureuse expérience. Elle a voulu éviter que certains enfants vivent la même détresse qu’elle. En 1990, elle crée l’association

En lire plus