Le murmure des Démons

HAAG Christian, Ed. NomBre7, 2020, 76 p.

Il n’est pas si fréquent qu’un ancien enfant placé réussisse, avec autant de talent, à faire entrer le lecteur dans la peau de celui qui a été si longtemps poursuivi par les traumatismes du syndrome abandonnique. Il faut lire le récit de Christian Haag, pour mieux comprendre les réactions de ces enfants qui, avides d’affection, n’en rejettent pas moins celles et ceux qui leur en proposent. Ecrit d’une maîtresse plume, l’auteur nous décrit un cheminement qui commence comme bébé, échappant de peu à la

En lire plus

Les trois pupilles de la nation

HERVOCHE Michel, Éd. Opéra, 2017, 290 p.

Il est des perles qui restent parfois ignorées. Le récit de Michel Hervoche en fait partie, lui qui nous décrit avec une précision d’orfèvre une enfance placée, dans les années 1950, sous l’autorité de l’Assistance publique. Même si certains épisodes semblent dignes de Charles Dickens, tous ne sont pas aussi indignes. Il va connaître autant des fermiers traitant les enfants accueillis comme des commis contraints à participer au travail agricole qu’une nourrice pauvre, mais juste. Si certaines familles

En lire plus

Le juge des enfants

DE GARATE Jean-Philippe, Ed. Portaparole, 2019, 103 p.

Être juge des enfants, c’est entrer dans l’intimité des familles, croisant le dramatique, le sordide ou le pathétique. Les treize situations que l’auteur nous livre ici sont loin d’être à l’avantage des parents. En commençant par ces familles de la haute société qui ne sont pas exempts de dérives. A l’image de ce couple qui, pour sillonner les continents, n’en est pas moins abandonnique, préférant s’entredéchirer que de s’occuper de son fils ou cet entrepreneur à la tête d’une centaine

En lire plus

Je suis né … à 17 ans

BECCARO Thierry, Éd. Mon Poche, 2019, 304 p.

La biographie de l’un des animateurs les plus populaires du petit écran ? Le lecteur pourrait bien se méfier de ce genre de littérature people. Il aurait tort. Car, sous les projecteurs éclairant l’homme de radio et de télévision, de cinéma et de théâtre, se cache une face bien plus sombre : celle d’un petit garçon apeuré, recroquevillé sur lui-même pour se protéger de la violence de son père. Son exposition médiatique, Thierry Beccaro a voulu justement l’utiliser, pour attirer l’attention sur la

En lire plus

Toutes nos aurores communes

VEPRES Denis, Ed. Verone, 2019, 193 p.

Avant de transmettre son expérience à des générations d’étudiants, comme formateur à l’IREIS de Bourg-en-Bresse, Denis Vêpres a été vingt ans assistant social en AEMO. Son parcours l’habite avec une telle force et le fait vibrer avec une telle intensité, qu’à chaque page il fait vivre à son lecteur l’émotion de la rencontre, comme s’il l’avait éprouvée hier encore. La soixantaine d’étape de son carnet de route fonctionne au même rythme : une courte vignette clinique, un commentaire et un intermède

En lire plus

Du côté des enfants en danger

IZZO Laura Izzo et ANCHE Christophe, Ed. des Equateurs, 2019, 156 p.

Quand, à la une de l’actualité, s’étalent des faits divers sordides impliquant des enfants, l’opinion publique est prompte à s’exclamer « mais que font les services sociaux ? ». Mais oui, au fait, que font-ils ? C’est justement ce que nous décrivent ici Laura Izzo et Christophe Anché, respectivement éducatrice spécialisée et assistant social exerçant des mesures judiciaires d’AEMO (action éducative en milieu ouvert). Leur témoignage est d’autant plus précieux que ce travail

En lire plus

L’intérêt de l’enfant. Genèse et usage d’une notion équivoque en protection de l’enfance

BRAUKMANN Béatrice et BEHLOUL Salim, Ed. L’Harmattan, 2018, 209 p.

La notion de l’intérêt de l’enfant est à ce point galvaudée, que chacun y place ce qu’il souhaite y trouver. C’est un morceau de caoutchouc sur lequel chaque juge tire pour lui donner la forme qu’il souhaite. C’est un concept si subjectif et si manipulable, si mou et si flou, dépendant essentiellement de ce que veulent en retirer les adultes qu’il autorise tous les abus. Les critiques répertoriées d’emblée par les auteurs permettent de situer combien cette idée s’avère au

En lire plus

Rendre justice aux enfants

ROSENCZVEIG Jean-Pierre, Ed. du Seuil, 2018, 269 p.

On a connu le juge des enfants, le militant des droits des mineurs, l’infatigable artisan associatif. Voilà le patriarche porteur d’une sagesse bienvenue. L’enfant n’étant pas un être achevé, ni un adulte en miniature, il n’a pas la même capacité à distinguer le bien et le mal, ni à mesurer les conséquences de ses actes, répète-t-il inlassablement depuis toujours. Pas étonnant que la jeunesse renvoie en miroir la violence avec laquelle la société la traite si souvent. Inutile d’accuser

En lire plus

Les corps vils. Expérimenter sur les êtres humains au XVIIIème et XIXème siècle

CHAMAYOU Grégoire, Ed. La découverte, 2014, 424 p.

L’expérimentation médicale constitue une source indispensable d’expérience pour permettre de mieux comprendre les maladies et de mieux les soigner. Mais, agir sur l’être humain se heurte à nombre de réserves éthiques. L’auteur nous plonge dans les étonnants débats des siècles passés démontrant jusqu’où l’on peut pousser les discours de déshumanisation. Ainsi, l’estimation du corps des condamnés à mort, des bagnards, des détenus, des orphelins, des prostituées, des internés, des malades des

En lire plus

Bienfaits et méfaits de la parentalité

LASSUS Pierre, Ed. Dunod, 2013, 195 p.

Dans le concert des discours prenant fait et cause pour les parents trop souvent négligés et méprisés par les services de protection de l’enfance, voilà une voix discordante qui est la bienvenue. Certes, on pourra reprocher à Pierre Lassus quelques outrances, comme celle prétendant que les humains exercent majoritairement et généralement la parentalité de manière inadéquate ou encore que tout se jouerait, pour l’avenir du petit d’homme, dans la première année, « et sans doute bien avant ». Mais cette

En lire plus