Comment élever un ado d’appartement 2.0

DE RANCOURT Anne, Éd. Educ.s, 2019, 219 p.

Et si on se lâchait un peu ? Certains pourront trouver ce livre cruel et caustique. Mais, bien d’autres n’arrêteront pas de se bidonner tout au long de ses pages. Anne De Rancourt ne propose pas une étude psychologique, ni une recherche sociologique, pas plus d’ailleurs qu’un manuel d’éducation. Rien de scientifique ou de rationnel, d’instructif ou de réutilisable dans ces propos. Juste un humour certes corrosif, mais combien ravageur qui, selon le cas, peut rassurer (le mien n’est pas à ce point)

En lire plus

Adolescents de cité. L’épreuve de la mobilité

OPPENCHAÏM Nicolas, Éd. Presse Universitaire de François Rabelais, 2016, 271 p.

Les adolescents résidant en banlieue ont la réputation de quitter rarement leur quartier, comme si l’enveloppe protectrice du ghetto leur assurait une sécurité face à la stigmatisation trop souvent subie. L’étude menée par Nicolas Oppenchaïm apporte un éclairage distancié face à cette idée reçue. Il distingue quatre « idéal-types » de mobilité sociale tant chez les filles que chez les garçons. Les postures masculines peuvent d’abord prendre la forme de ces « ados

En lire plus

Accompagner les adolescents

COTTIN Patrick (sous la direction), Éd. Erès, 2018, 195 p.

Tout le monde en convient, l’adolescence est une période énigmatique où l’on n’est plus un enfant, tout en n’étant pas encore un adulte. Coincé entre un discours adulte paradoxal alternant « fais ce que je te dis » et « tu es assez grand pour savoir ce que tu as à faire », l’adolescent gagne progressivement en autonomie, vécue comme une injonction, se confrontant dès lors à la responsabilité individuelle de l’échec. Il arrive parfois que maltraiter son corps, agresser les autres ou

En lire plus

Pour une éducation sur mesure

FIZE Michel, Éd. Mimesis, 2018, 132 p.

La plupart des informations qui sont diffusées sur les adolescents proviennent de cas pathologiques que l’on généralise pour en faire une réalité universelle. En 2009, un sondage révélait que 80% des adultes étaient persuadés qu’ils se sentaient mal, alors que 70% d’entre eux se disaient heureux. C’est la classe d’âge qui subit le plus de clichés, de préjugés, de fantasmes, de caricatures et de moqueries. En réalité, l’adolescence n’est un temps ni de crise, ni de contestation, proclame invariablement

En lire plus

Vagabondes, voleuses, vicieuses

BLANCHARD Véronique, Éd. Françoise Bourin, 2019, 327 p.

Nous voilà plongé(e)s aux lendemains de la seconde guerre mondiale. Véronique Blanchard redonne la parole à ces « mauvaises filles » qui avaient le malheur de ne pas se soumettre à la loi du genre. Le modèle patriarcal leur programmait pourtant un avenir tout tracé : prendre soin de leur foyer, de leur mari et de leurs enfants. Rebelles, à la recherche d’émancipation ou tout simplement fuyant une famille rigide, maltraitante ou trop pauvre, certaines refusèrent cette destinée et se

En lire plus

L’Europe de la jeunesse

LONCLE Patricia (sous la direction), Ed. EHESP, 2017, 191 p.

Ce petit livre fait œuvre pédagogique, en éclairant le lecteur sur les méandres et les arcanes d’instances aux dénominations proches et aux attributions entrecroisées parfois, que l’on peut facilement confondre. L’Europe s’est dotée de deux institutions. La première d’entre elles, le Conseil de l’Europe, regroupe 47 nations du continent et se consacre à la promotion des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit. La seconde, l’Union européenne, regroupe 28

En lire plus

Radicalisation de la jeunesse. La montée des extrêmes

FIZE Michel, Ed. Eyrolles, 2016, 161 p.

Entre islamisation de la radicalité et radicalisation de l’islam, Michel Fize se prononce clairement, en refusant de se focaliser sur le seul intégrisme musulman. Il l’annonce d’emblée : la radicalité extrémiste a toujours existé tant à l’extrême gauche qu’à l’extrême droite, tant chez les fondamentalistes juifs ou chrétiens qu’islamistes. Son ouvrage établit un parallèle audacieux des mécanismes poussant une partie de la jeunesse dans les bras du Front national autant que dans ceux des terroristes
En lire plus

Avoir la rage. Du besoin de créer à l’envie de détruire

MARCELLI Daniel, Ed. Albin Michel, 2016, 291 p.

Autrefois, chacun avait devant lui un chemin tout tracé qu’il était contraint de suivre. Aujourd’hui, on nous fait croire qu’on peut choisir l’avenir que l’on veut. Sauf que les déterminismes sociaux restent à l’oeuvre, les embûches se multiplient et la pression de l’environnement continue à peser. La prise de conscience de la grande part d’illusion et de tromperie que comporte cette prétendue liberté peut provoquer chez l’adolescent un sentiment de rejet et d’impuissance. Et ce sont là les
En lire plus

Adolescents en quête de sens. Parents et professionnels face aux engagements radicaux

MARCELLI Daniel avec LANCHON Anne (Sous la direction), Ed. L’école des parents/érès, 2016, 210 p.

L’engagement sectaire n’est pas un chemin linéaire, ni une route rectiligne et uniforme. Il y a des embranchements, des dérivations, des avancées et des reculs possibles, des moments de fragilité et des capacités de résilience. C’est ce long processus, qui prétend combler les failles identitaires par un idéal total et une prothèse de croyance ne souffrant aucun doute, que nous propose d’explorer ce livre. En amont du radicalisme, on trouve la
En lire plus

Le cerveau adolescent. Guide de survie à l’usage des parents

Dr E. JENSEN Frances, Ed. JC Lattès, 2016, 346 p.

Impulsivité, ennui chronique, mauvaise conduite, manque d’attention, décisions illogiques, imprudences… le lecteur aura reconnu certaines attitudes de nos ados. Et si, au lieu de minimiser, ridiculiser, critiquer et désapprouver leurs comportements, nous apprenions à nous mettre à leur place et voir le monde avec leurs yeux ? Car, c’est une erreur que d’assimiler leur cerveau à la neurobiologie adulte. Si leur développement physique et hormonal peut faire illusion et leurs capacités
En lire plus