Les relations fraternelles des adolescents

Eric WIDNER, puf, 1999, 236p.

Dans de nombreuses civilisations, l’aîné joue un rôle essentiel dans l’éducation de sa fratrie. En occident, sans être aussi fondamental, le lien de germanité constitue un complément non négligeable de l’action éducative des parents. Pourtant, pendant longtemps les recherches des sciences humaines sur la famille se sont centrées autour du couple et des relations parents/enfants. Eric Widner nous propose ici un ouvrage qui vient combler ce vide. Il s’attache à étudier les relations fraternelles à partir des trois

En lire plus

Adolescence en crise? Vers le droit à la reconnaissance sociale

Michel FIZE, Hachette éducation, 1998, 138 p.

Si Michel Fize n’est pas encore considéré comme le sociologue de l’adolescence, cela ne devrait guère tarder. Ce sociologue a consacré de nombreux ouvrages (cf. Lien Social 269/270) à ce qu’il n’a pas hésité à désigner comme le « peuple adolescent ». L’auteur est aussi un acteur engagé, ayant accepté de co-animer la Consultation des Jeunes lancée par Edouard Balladur en 1994 ou de devenir Conseiller Technique au cabinet de Marie-Georges Buffet, Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et au Sport. Si

En lire plus

L’adolescent en création - Entre expression et thérapie

Sous la direction de Jean-Luc Sudres et de Pierre Moron, L’harmattan, 1998, 237 p.

« A l’enfance, succède l’adolescence, âge sensuel et indiscipliné, qui croit que la vertu est pénible et difficile et qui est féru de plaisir … On ne peut pas comprendre le cheminement de l’homme au cours de son adolescence, car celle-ci est vraiment instable. Elle ne se laisse guider ni par la raison, ni par les conseils d’autrui; mais soumise au souffle des tentations variées, elle se laisse entraîner de-ci, de-là, mobile et vagabonde. Un jour, elle veut ceci

En lire plus

L’adolescent, le psychanalyste et l’institution

Jean-Pierre Chartier, Dunod, 1998, 159p.

« Ils semblent se déplacer dans un monde virtuel où aucun acte ne devrait avoir de conséquences d’où le sentiment de culpabilité n’existe pas. Leurs comportements, souvent imprévisibles, manifestent l’absence d’intériorisation de l’autre. » Ainsi, commence Jean-Pierre Chartier dans un ouvrage qu’il consacre aux jeunes dit « incasables ». Quelque chose a été tragiquement raté chez ces sujets dans l’instauration du lieu inaugural à l’autre. Pour autant, ce psychanalyste « membre du IVème groupe »

En lire plus

Les jeunes et l’identité masculine

Pascal DURET, puf, 1999, 176 p.

On ne naît pas homme, on le devient. Cette paraphrase de Simone de Beauvoir définit bien le postulat de départ de la sociologie des normes de virilité qu’illustre avec talent Pascal Duret. La virilité s’éprouve d’abord au travers de diverses activités typiquement masculines. C’est le cas du rugby pratiqué d’une manière souvent rude et violente, mais aussi de la boxe qui s’exerce au mépris du danger et des souffrances.  Le surf qui peut apparaître féminin par la grâce et la fluidité qu’il implique n’en cultive

En lire plus

L’adolescence et ses “rites” de passage

Joël GENDREAU, Desclée DE BROUWER, 1998, 140 p.

L’auteur nous rappelle les thèses largement admises aujourd’hui d’une adolescence qui n’est ni universelle, ni naturelle et qui naît en tant que classe d’âge au milieu du XIX ème siècle et comme catégorie sociale au début du siècle suivant. Le carnaval qui survivra à la chute de l’ancien régime malgré son interdiction sous la Révolution et la conscription générale qui vient remplacer en 1905 le régime du tirage au sort ont constitué pendant longtemps des rites de passage des jeunes accédant à

En lire plus

Journal personnel - Aurélie Lecaille - 16 ans

Aurélie LECAILLE, Vivre et l’Ecrire Jeunes/ L’Harmattan, 1997, 127 p.

« Eh ! Ca va pas ? Aliénor et Camisole de force »

Que peut-on faire, quand on a 16 ans et qu’on est prisonnière d’un mal-être dont on ne sait pas toujours déchiffrer les signaux ? On peut se confier à sa meilleure amie. On peut consulter un psy. Mais, on peut aussi rédiger un journal intime qui va vous permettre de tout dire, de livrer vos délires et vos angoisses sans risque et surtout de donner libre court à votre imaginaire. Alors, on se dédouble, on se crée un

En lire plus

Histoire des jeunes en occident

« Tome 1 : de l’antiquité à l’époque moderne » « Tome 2 : l’époque contemporaine » 

 Sous la direction de Giovanni LEVI et Jean-Claude SCHMITT, Seuil, 1996, 376 p. & 407 p.

L’ambition de ces 780 pages n’est pas de présenter un cheminement linéaire et sans heurts d’une jeunesse qui aurait un caractère immuable et universel. Tout au contraire, cette construction sociale et culturelle que constitue cette classe d’âge, possède des dimensions trop multiples pour la réduire à un seul schéma. Dès lors, ce dont il s’agit, ce n’est pas d’édifier

En lire plus

L’adolescence au quotidien - De quelques principes utiles à l’usage des parents

Maryse Vaillant, Syros, 1997, 200 p.

Les ouvrages sur les ados paraissent avec la même fréquence que les problèmes que laisse apparaître régulièrement cette classe d’âge. Pourtant, le livre de Maryse Vaillant ne se présente ni comme un manuel pédagogique ni comme un guide centré sur un jeu de questions/réponses. Loin de toute cela, il s’agit bien plutôt d’un libre propos tenu par une femme qui tente de replonger dans sa propre adolescence, une mère qui retrace l’expérience de sa confrontation à ses enfants et d’une clinicienne plongée pendant

En lire plus

Les adolescents face à la violence

 Sous la direction de Caroline Rey, Syros, 1996, 336 p.

« La violence des jeunes » constitue une tarte à la crème qu’on nous ressert depuis de millénaires. Cette notion représente autant les passages à l’acte des nouvelles générations que l’inquiétude des anciennes face à leur propre vieillissement. C’est pourquoi un ouvrage comme celui concocté par Caroline Rey est-il des plus pertinents. Il tente d’apporter des réponses formulées avec toute la distance et le recul que ce sujet peut mériter. Une vingtaine de spécialistes (pédiatres

En lire plus