Éducation positive : une question d’équilibre ?

CHETRIT Marie, Éd. Solar, 2023, 271 p.

Dans la jungle de l’éducation, que personne n’a été préparé à traverser, il serait rassurant d’avoir un manuel de recettes applicables à la lettre. Mais il n’existe pas, pas plus en éducation positive que traditionnelle !

Avec le développement des neurosciences, le regard sur l’enfant et son développement a totalement changé. Les théories éducatives ont évolué en conséquence. La parentalité positive en est le produit direct. Elle fait rêver : qui ne souhaite pas vivre sans heurts, ni cris, ni punitions

En lire plus

Histoire des enfants des années 1890 à nos jours

ALARY Éric, Éd. Passés composés 2022, 335 p.

Jusqu’alors, les enfants étaient rarement désirés, leur naissance relevant de la fatalité. A compter de la fin du XIXème siècle, ils commencent à devenir objet d’étude et d’attention. Difficile, pourtant, de proposer une synthèse globale : il y a autant d’enfances qu’il y a d’enfants. La monographie d’Éric Alary relève ce défi, avec pertinence. Le renouveau des pratiques de puériculture venant relayer le savoir-faire ancestral des matrones, les effets des vaccins et des mesures hygiéniques faisant

En lire plus

La charge mentale des enfants

NATIVEL ID HAMMOU Aline, 2020, Éd Larousse, 189 p.

L’épuisement physique et psychologique qui atteint certains adultes concerne aussi des de certains enfants. La notion de « charge mentale » est née à la fin des années 1970 dans le monde du travail. Comment des générations qui n’y sont pas encore entrées pourraient-elles être concernées ? C’est que les relations salariées n’ont pas le monopole du stress répété, inutile et excessif, causé par l’accumulation de sollicitations sociales, physiques, cognitives et émotionnelles. Le culte de la

En lire plus

L’enfance, une grande question philosophique

BACHLER Laurent, 2022, Éd. érès, 164 p.

En interrogeant les certitudes et le sens des mots, la philosophie n’apporte pas de réponses, mais cherche à questionner en laissant parfois ouvertes les portes qu’elle a entre-baillées. Jonglant avec Socrate, Platon, Kant, Nietzche et autres Foucault, Sartre ou Camus, Laurent Bachler malmène bien des évidences, des idées reçues et des prescriptions. Si éduquer c’est apprendre à se passer de l’éducateur, : comment s’émanciper de tout assujéettissement, en vivant dans la contrainte ? Peut-être en ne

En lire plus

L’enfance de l’ordre. Comment les enfants perçoivent le monde social

LIGNIER Wilfried et PAGIS Julie, Ed. du Seuil, 2017, 300 p.

L’enfance n’est pas l’expérience libre d’un monde à part, mais l’appropriation réglée d’un monde existant, affirment Wilfried Lignier et Julie Pagis. Les cultures enfantines ne sont pas de pures créations spontanées, comme on l’imagine parfois, élaborées dans un espace merveilleux ou protégé par rapport à celui des adultes. La façon dont les enfants perçoivent le monde social est directement influencée par un entourage servant de modèle ou de repoussoir. L’influence de la parole des

En lire plus

Comment nous sommes devenus humains. Les origines de l’empathie

BLAFFER HRDY Sarah, Ed. L’instant Présent, 2016, 365 p.

Les capacités pro sociales permettant à l’espèce humaine de privilégier les activités collaboratives proviennent de son aptitude unique dans le monde du vivant à penser ce que les autres ressentent et à partager leur expérience. Les neurosciences démontrent que les mêmes régions du cerveau sont activées lorsqu’on aide autrui et quand on reçoit des récompenses. Mais, l’intersubjectivité n’est pas favorisée par le seul fonctionnement neuronal. Elle l’est aussi par la culture. Chez les
En lire plus

Les enfants des rues. Une clinique de l’exclusion

EMMANUELLI Xavier, Ed. Odile Jacob, 2016, 150 p.

Fort de sa riche expérience à Médecins sans frontières (qu’il co-fonde en 1971), puis au SAMU Social de Paris et au SAMU social international (qu’il a créés en 1993 et 1998), Xavier Emmanuelli nous décrit l’émergence et la structuration de la clinique de l’exclusion. Son livre se centre sur ces enfants perdus dans la rue, trop souvent considérés comme délinquants ou parasites et que des escadrons de la mort cherchent parfois à exterminer comme de vulgaires nuisibles. Fuyant la misère ou la
En lire plus

Seuls les enfants savent aimer

CALI, Ed. Cherche Midi, 2018, 192 p.

Comment vit-on la mort de sa mère, quand on est enfant ? Le roman autobiographique de Cali réussit à nous glisser avec une grande justesse dans la peau d’un petit garçon de six ans. C’est d’abord la stupéfaction : « Mireille est décédée », entend-il. Mireille, c’est le prénom de sa maman qui venait d’avoir 33 ans. Mais « décédée », il ne sait pas ce que cela veut dire. A son âge, la mort n’existe pas, mais le désespoir si. Il voit juste la peine et les larmes de ses proches. L’enterrement, il ne va pas y
En lire plus

L’enfant, l’animal, une relation pleine de ressources

MARCELLI Daniel avec LANCHON Anne (sous la direction), Ed. érès & École des Parents, 2017, 216 p.

En France, une famille sur deux possède un animal familier et un enfant sur trois vit à ses côtés. Cette présence joue un rôle essentiel et a une fonction importante dans le développement de la motricité de l’enfant, dans la libération de ses émotions, mais aussi dans sa socialisation. Parce qu’elle lui offre d’infinies occasions d’accordage et d’ajustement comportemental et affectif. Parce qu’elle mobilise massivement les communications
En lire plus

Sociologie de l’enfance

COURT Martine, 2017, Ed. La Découverte, 125 p.

L’enfance est la période de la vie humaine allant de la naissance à la puberté. Ses caractéristiques physiologiques sont universelles : petite taille, dentition incomplète, incapacité à se reproduire, immaturité du système immunitaire... Pour le reste, c’est la diversité qui l’emporte selon les époques historiques, les lieux et les catégories sociales. C’est pourquoi, mieux vaut parler des enfances plutôt que de l’enfance. C’est très récemment que cet être particulier a cessé d’être réduit à des
En lire plus