Mort ou fif - La face cachée du suicide chez les garçons

Michel DORAIS, VLB éditeur, 2001, 126 p.

Tous les jeunes qui découvrent leur homosexualité ne font pas une tentative de suicide. Mais cette circonstance multiplie par 16 le risque de passage à l’acte. Il n’y a rien d’étonnant à cela, tant la stigmatisation sociale est encore forte concernant cette orientation sexuelle. Chaque année, des dizaines de jeunes continuent de mourir parce qu’il se croient seuls au monde ou monstrueux et sont victimes de l’intolérance, de l’incompréhension et pour tout dire la bêtise de leurs contemporains. Car

En lire plus

Accompagner les jeunes handicapés ou en difficulté. Education spécialisée et intégration

Bertrand DUBREUIL, Dunod, 2002, 171 p.

Le secteur médico-éducatif est plus habitué aux donneurs de leçons qu’aux auteurs qui nous aident à être plus intelligents. Se plaçant dans cette deuxième catégorie, l’ouvrage de Bertrand Dubreuil est, de ce point de vue, un vrai régal. Son approche passionnante est à la fois dérangeante et innovante. Première démonstration de l’auteur : le concept d’a-normalité n’a rien de scientifique. C’est une construction sociale basée sur une distinction arbitraire. Au-delà de leur handicap, de leur trouble

En lire plus

Prendre en, charge à domicile l’enfant handicapé. Les services d’éducation spéciale et de soin à domicile (SESSAD)

Sous la direction de Daniel TERRAL, Dunod, 2002, 178 p.

Toute action sociale doit faire l’objet d’une réflexion permanente sur la pertinence de ses buts et des moyens qu’elle utilise. C’est la manière la plus efficace de vérifier sa validité, sa légitimité ainsi que de l’existence et la qualité de son efficience. C’est justement ce que nous propose cet ouvrage qui nous offre un regard remarquable sur l’une des prestations les moins connues du secteur médico-social : les Sessad. Jusque dans les années 50, la prise en charge des enfants et des

En lire plus

Si on parlait… de la violence

Jean Marie PETICLERC, Presses de la Renaissance, 2002, 112 p.

Jean Marie Petitclerc, éducateur et directeur d’un service de prévention, est régulièrement sollicité pour des interventions auprès des jeunes. Ce sont leurs questions et ses propres réponses qui constituent la trame de cet ouvrage. Bien sûr, il faut éviter l’amalgame entre une minorité qui peut parfois faire régner la terreur et une majorité qui aspire à vivre dans une certaine sérénité. Mais, la violence est devenu un sujet trop récurrent, pour qu’on ne tente pas de la traiter

En lire plus

Les violences du quotidien - Idées fausses et vraies questions

Maryse VAILLANT, Christine LAOUENANT, éditions De La Martinière Jeunesse, 2002, 232 p.

Richement illustré, voilà un ouvrage destiné au public jeune qui aborde avec intelligence et pertinence un sujet trop souvent galvaudé. Une telle publication ne peut, en effet, être que bienvenue face aux propos trop souvent racoleurs auxquels nous ont largement habitués les média, dès qu’il est question de la violence et des jeunes. Les auteures, rejettant toute démagogie, abordent tout autant la violence que subissent les adolescents que celle qu’ils

En lire plus

Il m’a tuée

Maryse VAILLANT, La Martinière, 2002, 288 p.

Des psychologues, on attend qu’ils soient capables de donner du sens aux évènements de la vie et aux comportements humains. Maryse Vaillant a eu l’occasion, tout au long de sa carrière professionnelle, d’exercer ses talents auprès d’une multitude de publics. Avec ce livre, elle applique sa perspicacité et son intuition à sa propre histoire personnelle. Oh, rien ici d’impudique ni de voyeuriste. L’auteure réussit à nous livrer ce qui relève de l’intime, tout en préservant l’universalité de son

En lire plus

Sociologie de la délinquance et de la justice pénale

Jacques FAGET, érès-Jeunesse et droit, 2002, 152 p.

Pendant longtemps, les sciences humaines restèrent bridées par le dogme catholique et la censure politique. C’est encore plus vrai pour la sociologie criminelle qui mit bien du temps à se détacher de la peur et de la fascination qu’inspire le crime et à trouver une approche objective. C’est Durkheim qui en pose les bases : « il ne faut pas dire qu’un acte froisse la conscience commune parce qu’il est criminel, mais qu’il est criminel parce qu’il froisse la conscience commune. Nous ne le

En lire plus

Le jeune délinquant

Sous la direction de François MARTY, Payot, 2002, 365 p.

Comment parlait-on de la délinquance juvénile, il y a de cela cinquante ans ? François Marty nous propose ici sept textes de psychanalystes. Certains d’entre eux analysaient cette réalité comme le produit, avant tout, d’une perversion à caractère anti-social. Ainsi, Fritz Wittels (1880-1950) de relier le vol à l’attente désespérée du lait de la mère ou la kleptomanie à une forme indirecte de la masturbation ou encore attribuant le crime à un ancrage au stade phallique (sic). D’autres

En lire plus

Dans l’enfer des tournantes

Samira BELLIL, Denoël, 1992, 282 p.

Derrière un titre un rien aguicheur, on lira ce témoignage d’une très grande force qui nous livre le terrible parcours d’une jeune femme que tout destinait à plonger. Samira naît dans une famille où il est de tradition de faire comprendre la volonté des adultes à coups de taloches et à coups de poing. Son enfance est émaillée des crises d’un père la réveillant en pleine nuit, à coup de pied dans le ventre et la mettant à la porte, l’obligeant à attendre le petit jour à l’extérieur du domicile familial. A

En lire plus

Changements dans la violence. Essai sur la bienveillance universelle et la peur

Yves MICHAUD, Odile Jacob, 2002, 290 p.

La violence n’est pas nouvelle : elle a toujours accompagné les hommes. Elle est même consubstantielle à leur histoire, leur technique et leur culture. Il y a en l’homme de la noirceur : celle de la cruauté et de la sauvagerie, celle du plaisir pris au meurtre et à la douleur d’autrui, celle plus hypocrite de la fascination pour le spectacle de la violence. Mais toutes ces considérations importent peu à celui qui vit au milieu des trafics de dealers, des bagarres entre bandes et des agressions : il se

En lire plus