Sociabilité

Jusqu’à présent le néo libéralisme se contentait de pénétrer le monde du travail social à coups de mots aseptisés vidés de leur substance pour que rentre insidieusement dans les mentalités ce faux langage qui n’a pas le courage d’afficher ses visées anthropophages. Mais aujourd’hui, à la « Boîte Formation en Travail Social », un pas vient d’être franchi. Le nouveau directeur général fraichement embauché ne se contente pas d’user et d’abuser de ces mots, il les incarne.

Ignorant du travail social et diplômé d’une grande école « Business » il

En lire plus

Le balayeur de la gare du Nord

Carte blanche au billet de Ludwig

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à …» ».

Le balayeur de la gare du Nord

À la gare du Nord, le balayeur.

Le balayeur de la gare du

En lire plus

Monsieur Patate en acte

Carte blanche aux tribulations d’une assistante sociale de rue 

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à …».

 

Monsieur Patate en acte (1)

Livio a 30 ans. Placé à l’âge de 10 ans

En lire plus

Ali de recherche

Carte blanche à LA RUBRIK’HORS CADRE

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à …».

 

Ali de recherche

« Tu t'appelles Ali. Je ne t'ai pas oublié. Tu avais 14 ou 15 ans en 1995. Tu

En lire plus

Cinéma Paradiso

Carte blanche à « C'est quoi le problème ? » par Mélodie...

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à …».

 

Cinéma Paradiso

Nous voilà devant le cinéma pour voir le dernier

En lire plus

À propos de l’évaluation

Carte blanche au billet de Ludwig

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à …» ».

 

À propos de l’évaluation

Je vais peut-être en surprendre quelques-uns. Certains diront, il a

En lire plus

Qu’est-ce que je fais là ?

… Carte blanche à la Plume noire... 

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à …».

 

Qu’est-ce que je fais là ?

Joly Laura, étudiante en formation d’éducatrice spécialisée se

En lire plus

Clochards

Carte blanche aux tribulations d’une assistante sociale de rue...

Depuis la disparition de Lien Social, nous sommes nombreuses et nombreux à nous sentir orphelins. Les belles plumes qui alimentaient les billets tant de sa version papier que de son site ne devaient pas disparaître. Si rien ne remplacera jamais ce journal écrit par des travailleurs sociaux, retrouvez quelques un(e)s de ses chroniqueurs et chroniqueuses, chaque jeudi, dans la rubrique « carte blanche à…».

 

Clochards

D’après vous, les « clochards », dont parlait Patrick

En lire plus