L’effroi

GARDE François, Ed. Gallimard, 2016, 301 p.

Première à l’opéra Garnier : le maestro rend hommage à Hitler, par un salut nazi, le jour anniversaire de la naissance du tyran. Stupeur dans la salle. Un violoniste se lève et tourne le dos à la salle, bientôt suivi d’autres musiciens. Égrenant, tel un journal de bord, les heures et les jours qui suivent cet évènement, le lecteur se glisse dans la peau d’un héros involontaire que rien ne destinait à endosser un tel rôle. Quatre secondes de vie qui vont bouleverser une existence, projetant au

En lire plus

Le vertige des funambules

SANVOISIN Eric, Ed. Calicot, 2017, 85 p.

Cinq petites histoires et puis s’en vont. Celles, écologiques, d’une petite fille victime des algues vertes qui envahissent les plages du nord Bretagne et d’un jeune garçon rejoignant les guerriers verts qui s’installent au faîte des arbres pour empêcher les bûcherons de les abattre. Mais aussi, ce papa divorcé victime du chômage qui finit par accepter un petit boulot comme … père noël. Lui, qui s’éloignait de plus en plus de son fils, il va le retrouver lors d’une séance photo où chacun fait mine de

En lire plus

La vie de Passages…

KLEIN Caroll, Ed. L’Harmattan, 2016, 286 p.

Caroll Klein nous décrit ici, avec grand talent, la rencontre entre Charles, adolescent adopté de 15 ans d’origine éthiopienne et Simon directeur d’un foyer éducatif. Elle dépeint avec finesse et justesse la psychologie des personnages et de leur entourage, sachant montrer à la fois l’impressionnante résilience d’un jeune confronté à une situation familiale abandonnique et la troublante fragilité d’un éducateur, vivant lui-même un épuisement tant dans sa vie personnelle que professionnelle. Quinze

En lire plus

Miranda Chatoumiaou

REYNARD-CANDIE Sylvie / CLERPÉE, Ed. d’un Monde à l’Autre, 2016, 64 p.

Comment parler le mieux de la dyspraxie de Justine, sinon en donnant la parole à sa chatte Miranda Chatoumiaou qui nous décrit avec force détail le quotidien de sa maîtresse ?  Écrire, lire, faire du sport, couper de la viande … tout est difficile, quand on souffre de ce fichu handicap. C’est déjà dur à vivre pour soi-même : se concentrer en permanence pour essayer de bien faire s’avère épuisant. Alors, quand votre enseignante vous accuse de mauvaise volonté ou que des

En lire plus

La trouille

BILLET Julia, Ed. Calicot, 2017, 62 p.

Le récit que nous propose Julia Billet est d’une précision, d’une justesse et d’une rigueur qui en font presque un reportage. Tout commence derrière les barreaux d’une prison où est enfermé un très jeune adulte qui nous décrit le quotidien de l’enfermement : ses rites, ses souffrances et ses dérives. Face à la perspective d’une sortie, c’est bien plus l’angoisse du vide qui l’envahit, que le soulagement. L’ascension du sommet d’une montagne qui lui est proposée va constituer un véritable rite de

En lire plus

Jours de soleil

MAZARD Claire, Ed. Le Muscadier, 2017, 85 p.

L’Afrique, ses plages de sable blond, ses villages pittoresques, sa population exotique. La face B de cette image d’Épinal est bien moins réjouissante. Il y a ce vieux tunisien qui, toute la journée, ratisse la plage, dès qu’un touriste la quitte. Pour ce travail, il est payé une misère, espérant juste trouver quelques pièces sous son râteau. Il y a ces mariages forcés de jeunes filles marocaines livrées contre une dote à un mari qu’elles n’ont pas choisi. Il y a ces écrivains publics de Côte

En lire plus

Franck Lombard dans les starting-blocks. Ethnographie d’une insertion professionnelle

LE REST Pascal, Ed. L’Harmattan, 2016, 200 p.

Pascal Le Rest continue l’ethnographie qu’il avait entamée en 2010. Plus vraiment adolescent, mais pas encore adulte, Franck Lombard, son avatar littéraire âgé de 22 ans, se frotte aux méandres de l’insertion, au cœur des années 1980. Quittant la région parisienne pour exercer comme enseignant dans une lointaine province et s’installant en couple, c’est toute une époque qui transparaît à travers l’itinéraire qu’il nous décrit. La fin des trente glorieuses et le début de la crise se dressent face

En lire plus

Ils peuvent tuer toutes les hirondelles, ils n’empêcheront pas la venue du printemps. Carnet d’exil de Khairollah

Classe de Bac Pro Aqua et NEVEZ Aline, Ed. ISETA, 2017, 74 p.

L’enfance de Khairollah n’est guère réjouissante. Scolarisé à 7 ans, il lui a fallu trouver du travail dès l’âge de 9 ans, comme tant d’enfants de familles pauvres d’Afghanistan. Lui, cirait les chaussures dix heures par jour. Quand ses deux parents meurent, il trouve à s’employer dans une ferronnerie. Le patron le payait quand il y pensait. L’adolescent décide de s’enfuir. Son parcours est à l’image de tant de migrants, se terrant pour éviter les contrôles, franchissant les

En lire plus

Les contes défaits

LALO Oscar, Ed. Belfond, 2016, 217 p.

Les souvenirs de colonie de vacances sont en général pleins de nostalgie. Ceux de l’auteur sont emplis d’horreur. Le Home où il a séjourné se vendait pourtant très cher comme un havre chic pour enfants de familles riches. Si, à son retour, sa mine extérieure était superbe, son intérieur était ravagé. La directrice terrorisait les petits pensionnaires, imposant une discipline sans concession et se montrant incapable du moindre geste d’affection, quand son mari en abusait, agressant sexuellement chaque

En lire plus

La peau noire des anges

CLÉMENT Yves-Marie, Ed. Le Muscadier, 2016, 188 p.

Qu’arrive-t-il quand, rêvant d’une vie meilleure on tente depuis Madagascar de gagner Mayotte dans une pirogue avec ses parents et son petit frère et que l’embarcation chavire ? Yves-Marie Clément nous fait vivre le périple d’Angelina, adolescente de 13 ans prenant toujours bien soin de vieillir son âge, pour tenter de survivre. Sauvée in extremis de la noyade, elle retourne dans son île, à la recherche de ses parents avant de commencer un long périple, comme « petite bonne malgache » qui la

En lire plus