Bas les voiles !

Chahdortt DJAVANN, Gallimard, 2003, 48 p.

Voilà, reconnaissons-le, une charge violente et sans grand ménagement contre l’islam. Cette religion qui a connu, en des périodes essentielles de son histoire, des épisodes d’une tolérance et d’une fantastique ouverture d’esprit (et qui est vécue encore ainsi, à bas bruit, par des millions de pratiquants), est aujourd’hui rongée par des extrémismes très médiatisés. Les généralisations dans lesquelles tombe ici l’auteure, s’expliquent par le fait qu’ayant grandi en Iran, l’occasion ne lui a pas

En lire plus

Les sectes

Alain VIVIEN, Odile Jacob, 2003, 252 p.

500.000 personnes seraient concernées par le développement du sectarisme : adeptes, repentis, mais aussi victimes collatérales (familles, enfants, ...). Des116 groupes identifiés par les renseignements généraux en 1982 aux 172 répertoriés en 1995, des 300 dénoncés par les associations de défense aux 800 constatés par les spécialistes catholiques, peu importe leur importance numérique, ce qui compte, c’est de connaître leur mode d’approche. Chacun semble avoir sa cible privilégiée (couches moyennes ou

En lire plus

Le retour de l’intolérance. Sectarisme et chasse aux sorcières

Bernard LEMPERT, Bayard, 2002, 304 p.

L’ouvrage de Bernard Lempert apparaît comme le grain de sable politiquement incorrect. Son argumentation vient bousculer bien des certitudes parfois un peu simplistes. L’auteur n’y va pas par quatre chemins : les mouvements sectaires sont traités comme l’ont été les mouvements hérétiques d’autrefois. Seule différence : aux persécutions physiques ont succédés les procédés d’exclusion. Se trouve-t-on là face à une défense et illustration de la liberté religieuse tant prônée par les sectes ? Mais non

En lire plus

Comprendre la culture musulmane

Xavière REMACLE, Chronique Sociale, 2002, 230 p.

Qu’il séduise ou fasse peur, l’Islam ne laisse pas indifférent. Pour ne pas se contenter de représentations approximatives le concernant, voilà un ouvrage tout à fait passionnant qui introduit le lecteur dans la compréhension d’une culture qui nous est à la fois si proche et si éloignée. Entre le 8ème et 13ème siècle, la civilisation arabe connaît son âge d’or. Les philosophes chrétiens pourchassés par leur propre religion y trouvent abri. Saint Thomas, le maître de la scolastique européenne

En lire plus

Femmes musulmanes: rencontres ici et là-bas

Josiane CRISCUOLO, Chronique Sociale, 2001, 126 p.

L’Islam a imposé, dans les régions où il s’est implanté, des règles qui ont mis un terme à des pratiques terribles aux yeux de la condition de la femme : comme par exemple tuer les filles à leur naissance en les enterrant vivantes, quand c’était un garçon qui était désiré. Pour autant, ce qui pouvait apparaître un progrès aux temps de l’Egire (VIIème siècle de l’ère chrétienne) a quelque chance d’apparaître dépassé près de 14 siècles après. Le Coran, texte écrit à une époque où la domination

En lire plus

Histoire de l’athéisme

Georges MINOIS, Fayard, 1998, 671 p.

La religion n’attire plus grand monde dans les églises, mais elle continue à bien se vendre. Parler de l’incroyance relève toujours quelque peu de la provocation et sent encore l’odeur du bûcher. Georges Minois, historien prolixe, y a consacré une longue étude, faisant là oeuvre d’innovateur tant le domaine historiographique dans ce domaine est pauvre.

L’athéisme apparaît en même temps que la religion, sans qu’il y ait de progression chronologique entre un état religieux originel et une évolution vers une

En lire plus

Une calomnie exemplaire - Essai sur les modes et méthodes de chasse aux sorcières en France

Bernard LEMPERT, Edition Jeunesse et droit (16 passage Gatbois 75012 Paris), 1998

Bernard Lempert le précise dans les premières lignes de son ouvrage : il se situe dans une logique de légitime défense. Il n’a rien demandé à personne. Il a été agressé et traîné dans la boue depuis 1995. Là où toute son action tendait à essayer de relayer la souffrance humaine, c’est la haine et la bêtise qui lui ont répondu. Il y a de quoi, convenons-en nourrir une vindicte légitime. Et c’est vrai que l’auteur règle ses comptes. Mais, il ne le fait pas en

En lire plus

Dieu face à la science

Claude ALLEGRE, Fayard, 1997, 320 p.

Claude Allègre nous propose ici un récit historique et une réflexion des plus pertinentes sur un sujet qui sent le soufre. Rassurons tout d’abord le lecteur qui s’attend à un brûlot anticlérical primaire. L’auteur fait d’abord tomber un mythe : celui d’un Galilée que la postérité s’est entêté à présenter comme un génie isolé, victime d’une religion obscurantiste. Admiré et honoré par ses contemporains et soutenu longtemps par son ami le Pape ainsi que les Jésuites, cet éminent savant doit une grande partie

En lire plus

Le voyage de Théo

Catherine CLEMENT, Seuil, 655 p, 1997.

Quand on a 14 ans, on a envie de mordre la vie à pleine dent. Quand une maladie rare vient vous condamner à mort à court terme, comment réagir ? S’effondrer ? Finir les quelques mois qui restent à vivre en passant d’un hôpital à un autre, d’un examen à une prise de sang ? C’est sans compter sur l’extravagante tante Marthe qui a commencé son existence adulte à vélo sur les routes du monde. Résolue à offrir un ultime et inoubliable voyage à son Théo, elle lui concocte un gigantesque jeu de piste à

En lire plus

Dealer d’amour

Guy Gilbert, Stock, 1997, 284 p.

Les lecteurs fidèles du « prêtre des loubards » ne seront pas déçus. L’auteur a gardé la même gouaille et la même liberté d’expression que dans ses précédents ouvrages.

Les amateurs de spiritualité pourront trouver sous la plume de ce curé pas comme les autres une prose à leur convenance: les considérations sur la croyance tout au long du texte et le petit recueil de prières rassemblées à la fin de l’ouvrage les combleront.

Le public conventionnel et respectueux des autorités ecclésiastiques de ce bas-monde

En lire plus