Un mort de trop

Le 19 février 2021 restera dans les mémoires comme un jour maudit : celui où un travailleur social du centre d'accueil pour demandeurs d'asile situé à Pau, a été poignardé à mort par un migrant en voie d'expulsion. Cette date rejoindra celle du 19 mars 2015, quand Jacques Gasztowtt, éducateur spécialisé à Nantes, avait subi le même sort, en voulant protéger une mère de famille contre un mari violent. La première réaction ne peut être que le recueillement et la réserve face à un meurtre qui a frappé l’un d’entre ceux qui se tiennent aux côtés

En lire plus

« Engagez-vous qu'ils disaient, vous verrez du pays ! » *

Certains des jeunes en grande difficulté comportementale que nous accompagnons sont tentés parfois de rejoindre l’armée. Un peu comme s’ils cherchaient dans l’enveloppe particulièrement contenante de la grande muette la possibilité de maîtriser ces pulsions qu’ils ont tant de mal à dompter. Mais l’intolérance à la frustration, le rejet de toute autorité, le refus de la discipline, l’insoumission à la règle, la contestation de toute consigne, l’opposition à toute contrainte qui sont le lot de leur quotidien ne sont guère en adéquation avec le

En lire plus

Vive la contradiction !

Il est contre-intuitif d’applaudir aux polémiques, surtout quand il s’agit de notre santé. Et pourtant …

La pandémie a été l’occasion d’un étonnant spectacle : celui d’experts scientifiques se disputant sur l’efficacité des masques, des tests, l’utilité ou non du confinement, les enfants contaminants ou non etc... Ces affrontements dignes de l’arène politique ont pu apparaître déplacés face aux près 1,5 millions de victimes à travers le monde. Pourtant, c’est là ce qu’il y a de plus noble et de plus rassurant dans la science : le débat

En lire plus

Courageux précurseurs ou complètement perchés ?

Ils ont mis leur vie en phase avec leurs convictions sur la décroissance.

Anciens étudiants ingénieurs, ils ont aménagé une vieille grange au cœur du bocage normand depuis trois ans, en suivant strictement un mode de vie minimaliste : pas d’eau courante (juste le ruisseau tout proche), pas d’électricité (mais des bougies), pas de voiture (mais des vélos dotés d’une remorque bricolée), pas de meubles neufs (mais de la récupération de déchetteries), pas d’approvisionnement alimentaire (mais quatre hectares de culture

En lire plus

Bingo !

Au 1er janvier 2018, deux mesures sont entrées en vigueur.

Ce fut d’abord la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, le fameux ISF qui imposait les propriétés foncières supérieures à 1 300 000 euros. Nous sommes très nombreuses et très nombreux à envier le paiement de cette taxe. Si nous y étions soumis, cela indiquerait que nous serions à la tête d’une véritable fortune. Pour info, selon l’INSEE, la moitié des ménages français possédaient en 2018 moins de 117 000 euros de patrimoine (soit quand même onze fois moins que le seuil

En lire plus

Descente aux enfers

En 1947, 34 % des Français affirmaient ne pas croire en Dieu. En 2004, ils étaient 44 %. En 2021, ils sont 51% ! Où s’arrêtera le toboggan ? C’est vrai que, partout dans le monde, les scandales n’ont cessé d’éclabousser l’institution catholique : pensionnats religieux de garçons où les viols étaient monnaie courante, couvents enfermant des adolescentes soumises au travail forcé, sans compter les charniers découverts en début d’été au Canada. Durant tout le XXème siècle, les autorités politiques de ce pays, épaulées par les églises chrétiennes

En lire plus

Réseau empoisonné

C’est vrai, parce que c’est sur internet ? Méfiance !

Décembre 2020 : une accusation de viols d’enfants dans la moyenne section maternelle d’une école de Nantes se répand. Des parents se précipitent, affolés, s’agitant devant les grilles à la recherche d’un rôdeur qui en serait l’auteur. Rapidement les réseaux sociaux mettent en cause le personnel de l’école. Parmi eux, un seul agent territorial spécialisé des écoles maternelles est un homme. Aussitôt, son nom et sa photo sont diffusés sur SNAPCHAT. Sa tête est mise à prix. Puis, c’est au

En lire plus

Chacun sa liberté

Le « passe sanitaire » soulève bien des polémiques. Qu’en est-il ?

1883 : le préfet Poubelle impose la collecte des ordures jetées jusque-là « librement » dans la rue. Tollé dans la presse qui l’accuse de bientôt vouloir imposer des heures de repas et de coucher.

1973 : le port de la ceinture de sécurité devient obligatoire. Cris d’orfraie poussés par des conducteurs craignant de périr dans leur véhicule en feu, bloqué par leur ceinture.

2007 : l’interdiction de fumer dans des lieux publics s’impose. Protestations de ceux qui contestent

En lire plus

Le prix du sang

Deux informations sont venues percuter le monde du travail social, en l’espace quelques jours. La première est dramatique et poignante, la seconde pathétique et consternante. L’une pourrait bien être liée à la seconde…

Commençons par une information qui ne va pas nous remonter le moral. Un reportage publié le 27 septembre par le média en ligne Rue89Strasbourg, et repris par Mediapart, retrace les circonstances du suicide de Denis B., éducateur à l’ARSEA du Bas Rhin, un soir de mars 2021. Bien sûr, les raisons qui l’ont décidé à se jeter par

En lire plus

On sait que

Il n’est pas rare de lire un auteur ou d’entendre un orateur employer ces trois mots assénés comme une sentence. Ce sont sans doute des psychanalystes qui l’emploient le plus. Mais les sociologues ne sont pas en reste. Tout comme certains juristes. « On sait que » est souvent suivi du prophète auquel on se réfère : … « depuis Freud », « depuis Lacan », « depuis Foucault », « depuis le doyen Carbonnier » … On devrait plutôt dire, « ce que dit la doctrine élaborée par … ». La méthode scientifique n’établit jamais de vérité absolue, mais tente de

En lire plus