Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org

La guérison du cœur

Guy CORNEAU, J’ai lu, 2000, 340 p.

Nos souffrances ont-elles un sens? Si l’auteur n’avait pas connu lui-même des difficultés de santé qui l’avaient confronté aux pires souffrances, aurait-il pu écrire un tel livre ? On ne le saura jamais. Dans un style agréable qui nous fait plus penser au conte qu’au froid traité de psychothérapie, Guy Corneau nous livre des convictions qui renforcent l’affirmation de Jung selon laquelle, il existerait un « monde-un » dont matière et esprit formeraient des facettes intimement liées. Nombreux sont les

En lire plus

Être pleinement soi-même - Vivre une relation authentique avec soi et les autres

Jean-Jacques Crèvecœur, Editions Jouvence, 2000, 256 p.

Les théories du développement personnel peuvent au choix séduire ou irriter. Leur simplicité apparente peut sembler quant à elle soit pratique, soit réductrice. Les concepts proposés n’en sont pas moins le plus souvent d’une pertinence qui mérite qu’on s’y attarde quelque peu. La démonstration de Jean-Jacques Crèvecœur ne fait pas exception en la matière. L’auteur s’inscrit dans la continuité et la complémentarité de l’analyse transactionnelle, de la programmation neurolinguistique, de

En lire plus

La répétition des scénarios de vie

Jean COTTRAUX,  Odile Jacob, 2001, 280 p.

La répétition des mêmes échecs et des mêmes conflits constitue des situations fréquentes que les professionnels de l’aide et de l’éducation rencontrent souvent chez leurs usagers (quand ils ne le constatent pas chez eux !). C’est que les relations établies avec les autres ont parfois tendance à se répéter et à se ressembler suivant un style stéréotypé qui laisse une impression de contrainte et de perte de liberté. Identifier les scénarios de vie dont on peut rester prisonnier, afin de pouvoir s’en

En lire plus

Choisir sa vie, vivre ses choix

Philippe LEFEVRE, Chronique Sociale, 2001, 103 p.

Contrairement à ceux qui pensent que nous sommes prédéterminés par à nos gènes et irrémédiablement liés à notre famille ou à notre culture, l’auteur le proclame bien haut : choisir sa vie constitue une étape fondamentale du processus d’humanisation. Le reste du monde animal est marqué par des comportements conditionnés par la satisfaction des besoins (recherche du plaisir immédiat et fuite de toute souffrance) et est gouverné par le contentement des seules pulsions. Tout au contraire, choisir

En lire plus

Les liaisons interdites

Jacques ROBION, édition Cassiopée (Les Coteaux 44690 Monnières), 2000, 75 p.

Le propos introductif de l’auteur ne peut qu’irriter les coteries freudienne et lacanienne et que nous apparaître, au demeurant, sympathique. Ce psychologue intervenant en milieu ouvert et en thérapie familiale se refuse à tout « acte d’allégeance à une école de pensée où finissent par se stériliser toute recherche, toute ouverture d’esprit » et appelle à la nécessaire synthèse théorique entre les démarches thérapeutiques individuelle et familiale. Oh, bien sûr, il

En lire plus

Face aux ruptures de la vie - La méthode Vittoz, une réponse possible

Dr VITTOZ Roger, IRDC, Chronique sociale, 2000,  112 p.

Le docteur Vittoz (1863-1925), contemporain suisse de Freud, soigna pendant longtemps, comme ce dernier, l’hystérie par l’hypnose. Tombant lui-même malade, il mit au point une méthode construite à partir de ses observations et de sa propre expérience. Sa démarche obtint un tel succès que les patients venaient des quatre coins de l’Europe pour le consulter. Sa thérapie est basée sur la notion de « contrôle cérébral » : tout homme normal doit être en capacité d’équilibrer son cerveau

En lire plus

Cyrulnik - Les vilains petits canards

Boris CYRULNIK, Odile Jacob, 2001, 280 p.

Faire naître un enfant ne suffit pas, nous explique d’emblée Boris Cyrulnik, qui signe là un nouvel ouvrage sur le thème de la résilience : il faut le faire venir au monde en disposant autour de lui des tuteurs de développement. Cela commence déjà bien avant la naissance, au travers des représentations de la mère qui baignent l’embryon dans une atmosphère psychique déterminée. Or, 33% seulement des grossesses se déroulent dans des conditions saines. Les autres sont marquées par des troubles

En lire plus

Des idées reçues en psychologie

Jérôme KAGAN, Odile Jacob, 2000, 288 p.

Ici, la première étape à franchir est celle de l’économie générale de l’ouvrage. L’auteur est incontestablement un homme d’une grande culture. Son écrit qui est construit autour d’un petit nombre de démonstrations, fourmille d’une myriade d’exemples, d’anecdotes, d’illustrations, de souvenirs personnels, de résultats de recherche etc ... qui sont sensés venir éclairer son raisonnement. L’inconvénient majeur réside dans le fait que ses énumérations suivent le rythme approximatif de la « Charge de la

En lire plus

Bourreaux et victimes, psychologie de la torture

Françoise Sironi, éditions Odile Jacob, 1999, 281p.

Ce siècle qui s’éteint restera émaillé dans la mémoire humaine par des régimes politiques d’une brutalité infinie qui auront élevé la torture en pratique de gouvernement. Les victimes de ces atrocités sont marquées bien au-delà de l’épreuve elle-même. Elles sursautent au moindre bruit, subissant irritabilité, hallucinations, troubles somatiques pour ce qui est des symptômes les plus bruyants, mais aussi tristesse, méfiance, trouble de la concentration et de la mémoire pour ceux qui sont les

En lire plus

L’estime de soi - S’aimer pour mieux vivre avec les autres

Christophe ANDRE et François LELORD, Odile Jacob, 1999, 290p.

Après « Comment gérer les personnalités difficiles », nos deux psychiatres récidivent dans un style tout aussi percutant et perspicace. Pour vivre et s ‘épanouir le petit d’homme a besoin d’un minimum d’amour propre, ou pour être moins affectif et plus objectif, d’« estime de soi ». Que la personne que vous avez comme interlocutrice vous réponde d’une façon tranchée et cohérente en utilisant pour se décrire des termes positifs ou qu’elle apparaisse plus hésitante, se contredisant

En lire plus