Une loi en trompe l’œil

Le 22 juillet, le Sénat votait dans les mêmes termes que les députés la semaine précédente, une nouvelle dérogation au secret médical dans les situations de violence faites aux femmes.

L’article 226-14  du Code pénal prévoyait déjà deux dérogations à l’obligation du secret professionnel et aux sanctions inhérentes à sa divulgation.

Premier cas de figure :  celui de « privations ou de sévices, y compris lorsqu'il s'agit d'atteintes ou mutilations sexuelles (…) infligées à un mineur ou à une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en

En lire plus

Un film à ne pas rater

Le premier film de la réalisatrice allemande Nora Fingscheidt a emporté un vrai succès dans son pays, avec 600 000 entrées. Sa sortie en France prévue le 18 mars a été reportée au 22 juin. Il ne faut pas le rater, le nombre de salles le projetant donnant dans la rareté. Que penser de ce long métrage ? Mettant en scène les troubles du comportement particulièrement spectaculaires d’une enfant de 9 ans aux prises avec les services sociaux mis successivement en échec, reconnaissons-le : il est bluffant. Bien sûr, on pourra toujours ergoter, en
En lire plus

ASE - D’hier à demain

Mars 2011, l’éducateur a rendez-vous avec Slimane qu’il accompagne en Aide éducative à domicile. Il soutient la famille face à son adolescent un peu « remuant », en utilisant des sanctions excluant les coups et les claques. Ce jour-là, quand il rejoint le jeune dans sa chambre pour superviser ses devoirs scolaires, il constate le cocard que celui-ci arbore à l’œil droit. La médiation pour mettre un terme à la violence éducative a échoué. Pourtant, ce père s’était engagé à ne plus toucher un cheveu de la tête de son fils. Et puis, ce week-end

En lire plus

Le potentiel négligé de la médiation animale

Il faut remonter à 1792 pour trouver le premier usage thérapeutique de l’animal, quand un humaniste anglais, William Tucke, confia à des patients d’un asile d’aliénés un élevage de lapins et de volailles. Se sentir responsables d’animaux les fit alors se prendre un peu mieux en charge eux-mêmes. Depuis, cette pratique n’a jamais cessé d’être utilisé. Et pour cause, cette médiation interagit potentiellement tant au niveau du psychisme que du social, du sensoriel que de la socialisation, du relationnel que du langage. L’animal fonctionne comme

En lire plus

Qu’en sera-t-il demain ?

Voilà le texte de mon intervention lors de la « Conférence du confiné » diffusée le mercredi 29 avril 2020 et visible ICI

Qu’en sera-t-il demain ?

Avant de parler de l’après épidémie, il est important de rappeler l’avant.

Je vous propose de faire un bon en arrière de quarante ans et de nous remémorer ce qui s’est passé dans les années 1980.

A l’issue de la crise pétrolières et industrielles qui surgit à compter de 1974, les gouvernements des grandes puissances occidentales se convertissent, les uns après les autres, à une politique sociale

En lire plus

Il y a loin de la coupe aux lèvres

La participation implique de s’engager, mais aussi d’en évaluer les effets induits. La sociologue américaine Sherry Arnstein a conçu en 1969 une échelle permettant de mesurer le degré d’association véritable des citoyens aux décisions. Le niveau le plus bas (n°1) relève d’une pure manipulation faisant croire qu’on écoute leurs avis, alors que ceux-ci n’auront aucune influence réelle sur les décisions et les résultats. L’exposition à titre décoratif (n°2) consiste à leur ménager une place bien visible, sans leur donner le moindre rôle

En lire plus

Cesser de diaboliser l’autre

Une psychiatre transmet un signalement au procureur de la République, pour accuser l’ASE d’avoir fait interner un adolescent uniquement par manque de place en famille d’accueil. En réalité, Valentin avait pris l’habitude de menacer d’un couteau tout adulte ne cédant pas à ses exigences. Constatant une nouvelle crise, c’est bien pourtant le psychiatre des urgences qui avait ordonné l’admission. Un service de pédopsychiatrie était entré en contact avec un foyer pour envisager un accueil temporaire de Laurine, adolescente suivie depuis des mois

En lire plus

Grandeur et décadence

Rendons hommage au conseil départemental du Gard qui fut le premier à déployer, tout au long des années 1980, une expérimentation des plus innovantes. Il s’agissait de proposer une solution alternative à la fois à l’action éducative en milieu ouvert (AEMO) qui pouvait s’avérer ne pas être assez protectrice et au placement qui réduisait notablement la mise à l’épreuve des compétences parentales. Le juge des enfants prenait la décision judiciaire du maintien du mineur dans sa famille, tout en autorisant l’institution mandatée pour accompagner

En lire plus

Lettre à un jeune majeur

Naître dans une famille en difficulté pour vous faire grandir dans de bonnes conditions ou pire maltraitante à votre égard constitue un handicap certain. La protection de l’enfance a pour ambition de compenser ce désavantage en vous proposant un accompagnement affectif et éducatif venant répondre aux carences de votre milieu d’origine. Cette attention court tout au long de votre enfance et de votre adolescence. Par quel miracle faudrait-il que cette bienveillance qui était encore indispensable à 17 ans et 364 jours ne soit plus nécessaire 24

En lire plus

Le handicap n’est pas toujours là où on le pense

« Vous avez plus de 18 ans, vous êtes en tutelle ou curatelle ? Vos droits changent ! Vous êtes libre de voter aux élections » affirme une campagne radio programmée du 7 au 23 septembre. Combien d’auditeurs ne se seront pas faits la réflexion : comment une personne en situation de handicap mental peut-elle faire un choix éclairé sur un candidat, en comprenant son programme et ses idées ? Ne va-t-elle pas déposer son bulletin de vote en fonction de la seule apparence physique ? En réalité, être ou non en situation de handicap pourrait bien ne

En lire plus