Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org

Tuez les tous… et vos enfants avec!

Jean-Claude WAFFIAZ, éditions Jeunesse et droit, 2007, 525 p.

Le CFDJ de Vitry du Seine (Centre familial De Jeunes) garde une dimension mythique. Vitrine de l’Education surveillée pendant trente ans, lieu d’expérimentations révolutionnaires pour l’époque, contrepoint face à la dérive répressive tant passée que contemporaine, son histoire, les circonstances de sa naissance et sa disparition font l’objet d’un ouvrage copieux et passionnant. Son auteur, lui-même ancien résident, a renoncé à rédiger le récit de cette aventure, préférant donner la

En lire plus

Analyser et faire évoluer les pratiques éducatives

Jacques DANANCIER, Dunod, 2006, 186 p.

Le besoin de construire un regard réflexif sur ses pratiques s’inscrit dans un processus de professionnalisation croissante. Il apparaît essentiel de commencer par replacer les modes opératoires des équipes dans une hiérarchisation qui restitue les fondations au niveau des valeurs initiales de l’institution. Car, ce qui constitue la raison d’être, la place et le faire ensemble des professionnels s’abreuve à des convictions morales, humanistes et altruistes de portée générale. Puis viennent les missions

En lire plus

Le métier d’éducateur de la PJJ

Véronique FREUND, La Découverte, 2004, 192 p.

Les 3.730 éducateurs PJJ sont les héritiers de cette Direction de l’éducation surveillée qui s’est détachée, en 1945, de sa marraine d’avant guerre, l’administration pénitentiaire, pour mettre en application l’ordonnance datant de la même année, qui privilégie la réponse éducative sur la démarche exclusivement répressive, en intégrant comme pré-requis l’éducabilité du mineur délinquant. Véronique Freund consacre un ouvrage tout à fait intéressant à ce corps de professionnels mi-anges, mi-gardiens

En lire plus

Les brouettes de l’espoir

André VIGNAU, éditions le Lectambule, 2007, 178 p.

Voilà un ouvrage à ne surtout pas rater. Il nous conte une superbe aventure, initiée par les éducateurs de l’association Passerelles, en juillet 2006 : l’action humanitaire menée à Madagascar par un groupe de onze jeunes en difficulté, âgés de 14 à 25 ans, issus d’une cité des Yvelines. André Vignau, romancier et dramaturge, présent dès le début du projet, en a tiré un récit écrit dans un style à l’humour ravageur et d’une émotion à fleur de peau. L’objectif consistait à construire une école

En lire plus

Pour une sanction non-violente. Repères éducatifs

Éditions Non-violence actualité , Collection Pratiques de non-violence n°1, 2006, 112 p.

Le premier numéro de la série de recueils que l’association Non-violence actualité vient de publier est vraiment une réussite. Cette compilation d’articles et d’interviews parus dans la revue éponyme permet une compréhension fine et intelligente du thème choisi. Jusqu’à la moitié du XXème  siècle, y explique-t-on, les adultes, tant à l’école qu’en famille, avaient l’habitude pour se faire obéir des enfants de les frapper (fessée, coups divers …), de les

En lire plus

Des éducateurs dans la rue. Histoire de la prévention spécialisée

Vincent PEYRE et Françoise TETARD, La Découverte, 2006, 276 p

La prévention spécialisée ne repose au départ sur aucun socle théorique. C’est avant tout une manière d’être et de faire. Elle naît d’une volonté de relayer l’internat qui constitue la seule et unique solution rééducative depuis 150 ans. C’est dans l’effervescence de l’après guerre qui mêle passion, enthousiasme et élans de générosité que se développent les premières expériences. « Des initiatives foisonnent de partout, les bonnes volontés agissent là où les besoins se font sentir

En lire plus

Educatrice auprès des populations défavorisées. La part des choses

Claire PINON, l’Harmattan, 2005, 144 p.

La situation de précarité se définit par l’absence d’une ou plusieurs sécurités et de la mobilisation de toutes les énergies pour tenter de préserver ou rétablir un minimum d’équilibre, nous explique d’emblée Claire Pinon. Cet état de fait peut confronter la personne à des ruptures en matière d’hébergement (avec ce que cela implique en terme de remise en cause de l’attachement à un lieu géographique et de la permanence à des repères spatiaux-temporels, mais aussi de l’intimité et de l’hygiène), en

En lire plus

Questions de distance dans la relation éducative

Christine DORME, L’Harmattan, 2005, 120 p.

Voilà un petit ouvrage tout à fait intéressant qui pose en termes clairs la question de la proximité relationnelle. Notre profession a cru un moment qu’elle allait pouvoir éviter le risque d’envahissement fusionnel réciproque que représente la trop grande proximité avec l’enfant, en essayant de chasser toute subjectivité et de privilégier une écoute non impliquée. Mais, qu’on le veuille ou non, la relation éducative provoque des sentiments complexes. D’abord du fait de l’institution qui, de par

En lire plus

Sales gosses. Tribulations d’un éduc

Jef CURVALE, Dominique DELPIROUX, JIHO, érès, 2005, 198 p.

Le lecteur doit être prévenu : il va hurler de rire ! Mais il va aussi frémir d’horreur ! Lorsqu’un journaliste prête sa plume et un dessinateur ses crayons pour donner corps aux souvenirs d’un éducateur, cela donne un résultat détonnant. Jef Curvale a commencé à exercer son métier, il y a de cela très longtemps : « c’était encore l’âge de pierre de la rééducation. Ces gosses qui faisaient peur, on préférait les boucler que les comprendre » (p.61) Mais quand on les lâchait, c’était

En lire plus

Sanctionner sans punir. Dire les règles pour vivre ensemble

Elisabeth MAHEU, Chroniques Sociales, 2005, 232 p.

D’aucuns expriment leur nostalgie du temps où l’enfant obéissait sans rechigner. C’était pourtant une époque où l’on identifiait éducation et soumission. Transgresser n’a rien de pathologique : « L’enfant a besoin d’être reconnu, de recevoir une réponse des adultes qui l’entourent, de vérifier les limites entre le permis et l’interdit, de tester l’autorité » (p.111). En outre, le petit d’homme n’est pas pleinement responsable de ce qu’il commet. Il a droit à l’erreur. On ne peut avoir à son

En lire plus