L’ingénierie sociale. Expertise collective et transformation sociale

PENVEN Alain, Ed. érès, 2013, 196 p.

La triple crise de financement, d’efficacité et de légitimité que connaît l’État providence a fortement bouleversé l’action sociale. Sa refondation a été le produit d’une logique descendante, venant d’en haut, les politiques nationales impulsant de multiples dispositifs d’insertion et de médiation, de procédures et de gestion. Mais elle a aussi été marquée par les initiatives montantes, venant du bas, prises dans le cadre du développement local. Les nouveaux objectifs fixés au travail social relèvent tant

En lire plus

Les joies du social

GASIENICA-JOSKOWY Sylvie, Edilivre, 2014, 42 p.

S’il est un art pas toujours simple à cultiver, c’est celui de réussir à se moquer de son métier, sans provoquer le sentiment de cracher dans la soupe et/ou d’apparaître comme un donneur de leçons. Voilà un écueil que réussit, fort bien, à éviter Sylvie Gasienica Joskowy. Pour y arriver, elle manie, avec maîtrise et talent, une plume acérée trempée dans l’humour et l’autodérision, pour évoquer des pratiques professionnelles qui, pour avoir acquis leur légitimité dans le quotidien, n’en méritent

En lire plus

Histoires d’enfances et de résilience. Du foyer Claude-Lorrain au château de Dino

LAUNOIS Sophie, Ed. Karthala, 2013, 157 p.

Ils sont plus de quatre vingt à venir rendre une dernière visite à leur ancienne éducatrice très gravement malade, avant d’assister à sa crémation. L’occasion pour Sophie Launois, une autre des professionnelles qui les accompagna pendant plus de quarante ans de se décider à coucher sur papier l’histoire d’une maison d’enfants à caractère social, témoin de l’évolution de la profession. Quand, en 1970, l’auteur intègre le foyer Claude-Lorrain, celui-ci est géré par une congrégation. Une association

En lire plus

La tyrannie de l’évaluation

REY Angélique, Ed. La Découverte, 2013, 145 p.

Si Angélique Rey ne renie pas toute forme d’évaluation, qui reste une opération spontanée propre à toute action humaine, elle dénonce la tyrannie qu’elle exerce depuis quelques années, au point d’être devenue un puissant instrument de pouvoir et de domination entre les mains du néo-libéralisme. Destinée initialement à optimiser les services publics, elle aboutit à son contraire : on soigne de moins en moins bien, on éduque plus mal qu’auparavant, on travaille de plus en plus dans la souffrance

En lire plus

Distance et proximité. Les enjeux de la relation d’accompagnement

DEPENNE Dominique, 2013, Ed. ESF, 160 p.

S’il est un diktat qui pèse sur le travail social, c’est bien celui de la « bonne distance ». Cette distanciation serait la condition sine qua non d’une posture professionnelle appropriée. Dans un essai philosophique, aux arguments implacables, Dominique Depenne nous démontre avec brio l’inanité de cette théorie. L’auteur commence par distinguer plusieurs confusions. Celle entre proximité et fusion, tout d’abord: une relation fusionnelle n’existe pas, puisqu’il s’agit d’une absorption, d’une capture de

En lire plus

De la philosophie en éducation spécialisé. Propos philosophique sur le sujet

SOLET Bernard, Éditions L’harmattan, 2013, 207 p.

Bien trop négligée, la formation philosophique des éducateurs spécialisés présente pourtant l’avantage de passer de la recherche d’une réponse définitive, rassurante et sécurisante, à l’élaboration d’hypothèses qui, en engendrant de nouveaux questionnements, élargissent le champ de la réflexion. Le tout pour objet, la raison comme moyen et la sagesse comme but, tel est le fondement d’une discipline déployé par Bernard Solet à propos du concept de « sujet ». Articulant l’individu (« placé plus

En lire plus

La place. Un centre d’hébergement atypique

MOIROUD Nicolas, THIBAUD Lionel, VALLET Matthieu, Ed. Association Et Pourquoi Pas, 2013, 292 p.

L’expérience du CHRS « La Place » est remarquable. Pour en rendre compte, il fallait un ouvrage qui ne soit pas moins exceptionnel. C’est le cas avec cette publication. Répondant aux sollicitations officielles de s’engager dans des programmes de stabilisation des SDF, une équipe éducative de l’association Le Relais Ozanam à Grenoble, soutenue par un large réseau partenarial, imagine et met en œuvre un projet tout à fait atypique. Il s’agit

En lire plus

Travail social, les raisons d’agir

OTT Laurent, Ed. érès, 2013, 256 p.

Coups de gueule ou intermède poétique? Billet d’humeur ou réflexion plus profonde? Commentaires lapidaires ou analyses incisives ? Recueil de textes ou album de photographies? On ne sait comment qualifier ce nouvel ouvrage de Laurent Ott, tant il est tout cela à la fois. Puisant au cœur de l’action quotidienne de l’association Intermèdes Robinson qu’il anime avec d’autres depuis des années, l’auteur nous propose un regard lucide sur le monde comme il va et surtout comme il ne va pas. Alors que les

En lire plus

Être éducateur(trice) spécialisé(e)

CANBON Laurent, Ed.Lieux Dits, 2012, 112 p.

Placé entre « Être hôtesse de l’air », « Être militaire » et « Être publicitaire », mais pas loin d’« Être éducateur(trice) de jeunes enfants », « Être aide-soignant » et « Être pompier », voilà un petit livre de la collection des éditions Lieux dits consacrée aux « différents métiers d’aujourd’hui ». L’ouvrage n’a pas comme seul atout d’être illustré de belles photographies. Il présente un autre avantage : avoir été écrit par un professionnel qui sait de quoi il parle. Il suffit pour s’en

En lire plus

La liberté de faire autrement. Un itinéraire singulier dans le travail social

AVET Romuald, Ed. Champs Social, 2014, 107 p.

Il n’est pas fréquent que les auteurs qui alimentent la réflexion dans le monde de l’éducation spécialisée se livre ainsi, en décrivant leur propre cheminement. Romuald Avet est de ceux-là. Cet itinéraire qu’il nous livre s’identifie à celui de toute une génération. Certes, il n’est pas commun qu’un éducateur devenu formateur confie son passé d’adolescent placé. Des parents soucieux d’ordre, de discipline et de conformité sociale. Des dérèglements du comportement interprétés comme des

En lire plus