Les travailleurs sociaux affectionnent tout particulièrement ces congrès, journées d’étude, colloques qui leur permettent de sortir un temps le nez du guidon, tout en prenant de la distance à l’égard de leur pratique. Les meilleurs orateurs sont ceux qui non seulement donnent le sentiment à l’auditeur d’être intelligent, mais dont les propos font sens dans son quotidien. Voilà quelques exemples glanés au fil des années.

Audiovisuel et monde carcéral - Caen

Les détenus font leur cinéma

Courts métrages, canal de vidéo interne, atelier de programmation… il n’y a pas qu’à l’air libre que l’audio-visuel fait son cinéma. Le monde carcéral l’a aussi intégré comme mode d’action culturel et d’insertion. Explications.

Promiscuité, surpopulation, violence, enfermement 22 heures sur 24, manque de places et d’espace pour travailler, pour se former ou pour préparer sa réinsertion ... les prisons françaises continuent, douze ans après la remise du rapport sénatorial, à justifier de son titre d’alors « une
En lire plus

PJJ - Mineurs et trafic

Mineurs et trafic

Relancer le débat sur la consommation de drogue, après les dix années de glaciation imposée par les gouvernements successifs de droite relève de l’hygiène intellectuelle. La PJJ a répondu à ce défi, avec bonheur. Compte-rendu.

Les 5 et 19 octobre 2012, se sont tenues à Labège dans la banlieue de Toulouse, deux journées de colloque organisées par la Protection judiciaire de la jeunesse qui y avaient conviés ses professionnels et leurs partenaires, avec le soutien de la MILDT. Le thème de ces journées ? « Mineurs et trafic »
En lire plus

Fille, garçon, grandir dans notre société

Les stéréotypes sont-ils toujours présents ? Qu’en est-il au niveau de la petite enfance ?

Que l’on soit parent, enseignant, animateur, l’éducation des enfants se heurte à une question incontournable : doit-on préparer un garçon et une fille à devenir des adultes de la même manière ?
La culture, la coutume, la tradition les habitudes acquises semblent répondre à cette question d’une manière évidente : quoi de plus différent qu’une fille et un garçon ? Quoi de plus distinct qu’un homme et une femme ?

L’objet de cette intervention ne
En lire plus

La Rochelle - La professionnalité


La professionnalité dans l'accompagnement en travail social
Synthèse de la journée du 14 mars 2012

 

Je me présente : je m’appelle Jacques Trémintin. J’écris dans l’hebdomadaire Lien Social depuis bientôt 18 ans. Mais le vrai métier que j’exerce est celui d’assistant social dans un Conseil général de l’ouest de la France. Je travaille dans un service de l’aide sociale à l’enfance. J’ai été chargé de réaliser la synthèse de la journée. Ce que je vais essayer de faire, en précisant que le regard que je porte sur les réflexions qui nous ont

En lire plus

ANAS - Visibilité du travail social

Synthèse des Journées Nationales d’Etudes de l’ANAS 2012

Il me faut commencer cette synthèse en présentant des excuses auprès des participants aux différents ateliers de ce matin auxquels je n’ai pu participer. J’aurais aimé entendre les échanges sur l’écriture comme moyen pour le travail social de se rendre visible. J’aurais souhaité apprendre comment l’action internationale concourre au même objectif. J’aurais adoré comprendre comment certains dispositifs informatiques le permettent eux aussi. Et j’aurais été tout autant intéressé de savoir

En lire plus

Quel accès à la culture pour les publics porteurs de handicap ?

Les professionnels, tant du handicap que de la culture, se cherchent parfois, mais se trouvent rarement. Ils ont eu l’occasion de le faire lors des Rencontres nationales de Caen. Compte-rendu.

Les 24 et 25 mai, se tenaient à Caen, au Conservatoire de musique, les premières « Rencontres nationales interprofessionnelles handicap musique-danse-théâtre ». L’occasion de faire le point sur ce qui a déjà été accompli pour permettre l’accès des publics porteurs de handicap aux établissements d’enseignements artistiques… et sur ce qui reste encore à

En lire plus

Parole d’enfants 2011 - Histoires

Ces histoires qui nous façonnent

Face au trauma, le travail de mémoire est devenu incontournable, au point d’oublier que le sens se construit entre le souvenir et l’oubli. Explications.
« Il existe un lien étroit entre la capacité de l'individu d'intégrer son histoire et ses possibilités d'investir dans l'avenir. La majorité des personnes qui souhaitent travailler sur leur histoire le font moins pour s'y inscrire, que pour s'en dégager. L'individu est le produit d'une histoire dont il cherche à devenir le sujet. » C’est ce questionnement de

En lire plus

Arsinoë - 2011

Poser un autre regard sur l’inceste : Accompagner les victimes et les agresseurs

L’inceste, ce crime sexuel pas comme les autres, condamne la jeune victime à une triple peine : être agressé, être agressé par un être proche que l’on aime et être rejeté par sa famille, pour avoir révélé ce qu’elle a subi. L’inceste, c’est aussi deux tabous fondateurs qui sont transgressés. Tout d’abord, celui de la distinction entre son corps et celui de l’autre : l’intimité de l’enfant subit une intrusion traumatisante, en devenant un simple objet de plaisir
En lire plus

D’un Monde à l’autre - 2011 - Handicaps et liberté

Le pays qui a appose la liberté et de l’égalité au fronton de son pacte de vie en commun semble avoir oublié de l’appliquer à une catégorie de sa population. Explications.

Les colloques et journées d’étude, congrès et autres séminaires organisés dans le secteur social, foisonnent chaque année, aux quatre coins de notre pays. Pourtant, les rencontres biannuelles proposées par l’association « Grandir d’un monde à l’autre » ont cette originalité de se tenir un samedi et de regrouper pour moitié des professionnels et pour l’autre moitié des

En lire plus

Les SESSAD sont-ils l’avenir du travail social ?

Ils existent depuis 40 ans, mais ils prennent depuis quelques années une importance nouvelle dans le paysage médico-social. Les SESSAD sont au cœur des mutations à l’œuvre dans le secteur. Explications.

Les premiers Services d’éducation spéciale et de soins éducatifs à domicile que l’on appelle plus fréquemment SESSAD (voir encadré) sont apparus en 1971. Dès le départ, ils ont été conçus comme une dimension à part entière de la prise en charge des enfants porteurs de handicap. Il y a une vie, en dehors des institutions et les professionnels
En lire plus