Les travailleurs sociaux affectionnent tout particulièrement ces congrès, journées d’étude, colloques qui leur permettent de sortir un temps le nez du guidon, tout en prenant de la distance à l’égard de leur pratique. Les meilleurs orateurs sont ceux qui non seulement donnent le sentiment à l’auditeur d’être intelligent, mais dont les propos font sens dans son quotidien. Voilà quelques exemples glanés au fil des années.

ARS - J’ai cinquante ans et je vais bien !

Quand une association fête un demi-siècle d’existence, se pose toujours la question du passé et de l’avenir : « qu’avons-nous fait et que sommes-nous encore capable de faire ? »

« Mon inquiétude, c’est que l’ARS a cinquante ans, et à cinquante ans, on est proche de la retraite ». Ainsi, s’exprime Angélique, jeune adulte encore accueillie dans la structure et qui était invitée à s’exprimer à la tribune du colloque organisé le 7 novembre, pour fêter le cinquantième anniversaire de la création d’une association bien connue sur la place de

En lire plus

JDJ - Eculy - 2003 - Du droit à l’éthique

Du droit à l’éthique ou Des droits et des tics

Pendant des milliers d’années, la tradition et le poids de la communauté ont été les critères essentiels permettant de distinguer le bien du mal et le vrai du faux. Le poids de la religion a été considérable. Jusque dans les années 1960, toute question de société passait au crible de l’avis d’un prélat, considéré alors comme gardien de la bonne morale officielle.
 
Une autre religion, tout aussi implacable, quoique laïque, a joué un rôle destiné à formater les esprits : ce sont les idéologies
En lire plus

Des rôle sexués à l’égalité sexuelle

Les relations entre les hommes et les femmes constituent-elles un problème aussi vieux que l’humanité ? On peut au moins affirmer qu’il date des débuts de l’histoire !
Inutile de chercher une réponse univoque sur une question aussi polémique.
Contentons-nous de la replacer dans toute sa complexité et nous aurons déjà avancé un petit peu dans sa compréhension.
Nous commencerons par évoquer la succession historique du matriarcat et du patriarcat, avant d’aborder les stéréotypes masculins (virilité), féminin (instinct maternel) et de traiter des

En lire plus

Pelhouailles les Vignes 2003

Questions d’enfance et d’adolescence & réponses d’adultes

1- Une enfance sans fin

De toutes les espèces animales, l’être humain est peut-être celle qui met le plus de temps à parvenir à maturité.

Quand on voit le poulain se dresser sur ses pattes quelques minutes à peine après sa naissance et se mettre à trottiner, maladroitement d'abord, puis de plus en plus assuré, on mesure la fragilité du petit d'homme.

Paradoxalement, cette faiblesse constitue l’une des forces essentielles de l'espèce humaine. En effet, plus longue sera la

En lire plus

JAMAC - 2003 - Intervention

Compte rendu

J’exerce le métier d’éducateur dans un service qui s’appelle l’Aide Sociale à l’Enfance. En général, personne ne connaît l’Aide Sociale à l’Enfance, sauf quand on précise que c’est l’ancienne DASS, ou encore l’ancienne Assistance Publique. Là, tout le monde en a entendu parler, puisque même dans les fictions ou les films on parle encore de ces administrations qui ont pourtant été remplacées par l’Aide Sociale à l’Enfance depuis 1964. Mon travail consiste à intervenir auprès des enfants de la naissance jusqu’à 18 ans et même

En lire plus

ANTHEA - Protection de l’enfant et droit des parents

Les professionnels entre protection de l’enfant et droit des parents

Faut-il maintenir les liens entre un enfant placé et ses parents ou au contraire les distancier ? Cette question technique fondamentale est engluée de problématiques idéologiques, culturelles et émotionnelles qui ne permettent pas toujours de répondre d’une manière cohérente. Le colloque d’Anthéa a tenté d’apporter quelques éclaircissements.

Il arrive parfois que l’impératif de protection de l’enfant justifie de sa séparation d’avec un milieu naturel dangereux pour lui. La

En lire plus

ANAS - 2003 : Synthèses des journées

Synthèse des journées de l’ANAS

Pour synthétiser les trois journées que nous venons de passer ensemble, j’ai fait un choix très subjectif.
Dans l’option que j’ai prise, je ne recherche pas le consensus et ne prétends pas vous assener une quelconque vérité.
Je pars simplement du ressenti que m’ont laissé nos échanges et vous propose une vision qui ne pourra qu’être partielle et partiale.
Je déclinerai donc ce travail à partir de trois entrées : les mutations, les adaptations et la résistance.
Les mutations d’abord qui sont celles qu’a connu
En lire plus

ANAS - Face au grand chambardement

On la croyait moribonde... le cadavre bouge encore ! L’ANAS vient de proposer un congrès plein de dynamisme et de vitalité (1) où se sont débattues les questions relatives aux mutations du travail social et aux capacités d’adaptation des professions qui l’animent.

Avenir incertain, crise d’identité, usure professionnel, découragement... les mutations que notre société a connues ces dernières décennies ont placé les professionnels du social dans une situation d’autant moins confortable qu’on leur demande beaucoup, tout en ne les reconnaissant

En lire plus

FRANCAS - 2003 - Entre autoritarisme et laisser faire

Entre autoritarisme et laisser faire : pour une autorité respectueuse de l’individu

1- L’enfance : un âge à respecter

Les 10-12 ans
La classe d’âge des 10-12 ans appartient à une période de la vie du petit d’homme tout particulièrement négligée.
En effet, si les rayons des bibliothèques ploient sous le nombre de livres consacrés aux petits ou aux adolescents, les « moyens » font l’objet de bien peu d’études. Leur sérénité apparente en a fait le parent pauvre des recherches tant psychologiques que sociologiques.
Pourtant, cette étape de la vie
En lire plus

Paroles d’enfant 2002 – Père / mère

Le père est-il démobilisé et la mère surinvestie ?

Depuis toujours, les deux parents semblent se disputer la prééminence dans le rôle d’éducation des enfants. Depuis que la mère n’a plus le monopole de l’amour et le père celui de l’autorité, tout semble être remis en cause.

La place respective du père et de la mère est fréquemment interrogée dans la société contemporaine. La supposée démission du premier serait à l’origine, tour à tour, de la perte des valeurs, de l’effondrement de l’autorité, voire d’un accroissement des situations

En lire plus