Les travailleurs sociaux affectionnent tout particulièrement ces congrès, journées d’étude, colloques qui leur permettent de sortir un temps le nez du guidon, tout en prenant de la distance à l’égard de leur pratique. Les meilleurs orateurs sont ceux qui non seulement donnent le sentiment à l’auditeur d’être intelligent, mais dont les propos font sens dans son quotidien. Voilà quelques exemples glanés au fil des années.

ANAS - Partage de l’information

Face aux nouveaux outils de communication : Portée et limites du  partage de l’information

Action inter-partenariale, co-évaluation, approche interprofessionnelle, démarche pluridisciplinaire... autant de notions très à la mode qui impliquent un partage de l’information, partage de l’information d’autant plus facilité par l’utilisation de plus en plus courante de l’informatique. L’enchaînement est ici trop « évident » pour qu’on ne se pose pas quelques questions...

Nul  ne peut aujourd’hui nier la nécessité de la collaboration entre les

En lire plus

GRAPE - L’ère du soupçon

Sommes-nous entrés dans l’ère du soupçon ?

« Si tout le monde bouge alors ça bougera » affirmait une campagne de sensibilisation, récemment.  Il a pu sembler au cours des dernières années que la lutte contre la maltraitance relevait surtout de la mobilisation et de la prise de conscience. Il apparaît de plus en plus, que cette question est complexe et que les modalités suivies jusqu’à présent pour la traiter ont provoqué des effets pervers dont on n’avait que peu de représentations jusqu’alors. D’où la multiplication des interrogations et des
En lire plus

AIRE 2000 - Instituts de rééducation ?

Fédérés récemment au sein d’une association qui prend toujours plus d’importance au fil des années, les Instituts de rééducation semblent courtisés aujourd’hui par l’administration sans qu’on en perçoive vraiment la raison. Cela ne les empêche pas de continuer leurs réflexions et de cheminer vers une meilleure offre de service.

L’AIRe(1) a cinq ans d’existence. Créée à l’origine par une poignée de directeurs d’Instituts de Rééducation de la région Bretagne, cette association regroupe aujourd’hui la moitié des structures accueillant les

En lire plus

Conférence de Jacques Salomé

S’écouter pour mieux s’entendre

A 65 ans passés, Jacques Salomé a décidé de profiter d’une retraite bien méritée. Il a mis fin à ses conférences qui, depuis 30 années, lui ont fait parcourir toute la France. Ce soir-là, il avait fait une exception, à l’invitation de la section de La Baule de l’association « Parrainparmille » du Comité d’honneur duquel il fait partie. Connu pour une approche originale qu’il a développée dans ses 32 livres parus (et deux à venir) dont il dira lui-même qu’il s’agit de 32 (34) chapitres d’un même ouvrage, son

En lire plus

Handicheval

Le cheval : vecteur de thérapie et d’insertion

Depuis quelques années, l’utilisation du cheval pour soigner et insérer les populations en difficulté ne cesse de prendre de l’importance. Ces pratiques trouvent régulièrement leur consécration lors de colloques mondiaux qui attirent tant les parents que les personnes handicapées, les professionnels (thérapeutes, éducateurs, gens de chevaux) que les bénévoles du milieu de l’équitation. Fin avril 2000, les dixièmes rencontres internationales avaient lieu en France(1)

En lire plus

ANCE - Relever le défi de la violence

Les violences, qu’elles soient familiales, institutionnelles ou sociales semblent avoir atteint un seuil qui apparaît à beaucoup comme intolérable.

Certes, on peut évoquer les manipulations des média qui jouent un rôle de caisse de résonance et déforment parfois l’ampleur réel du phénomène. On peut aussi rappeler qu’hier n’était pas forcément mieux qu’aujourd’hui et que si la violence est de moins en moins acceptée, cela ne signifie pas forcément qu’elle s’aggrave. On peut encore s’étonner que seuls les actes posés par les jeunes provoquent

En lire plus

AFIREM - Où en est-on face à la maltraitance ?

La réflexion sur la maltraitance continue à s’approfondir au fil des années. L’AFIREM y contribue largement aujourd’hui comme hier. Les trois acteurs de ce drame ont occupé le centre des rencontres d’Angers : la victime (au travers de la résilience et du rapport au corps), l’adulte maltraitant (la thérapie qui lui est proposée), les intervenants, enfin (leurs contre-attitudes mais aussi le travail des experts).  Compte-rendu.

Plus de mille participants avaient répondu présents aux quatre conférences plénières et dix huit ateliers animés par

En lire plus

FRANCAS - 2000 - La médiation

La médiation : un nouvel outil d’intervention sociale

Depuis quelques années, la médiation s’infiltre par tous les pores de notre société.
Depuis la création en 1973 du Médiateur de la République, cet outil semble avoir séduit et inspiré les acteurs du social : médiation pénale, médiation familiale, médiation sociale, médiateurs de rue (« correspondants ») etc …
Qu’est-ce qui préside à l’émergence de cette forme d’intervention sociale ?
Pour le comprendre et avant de l’expliciter, il faut peut-être se pencher sur ce qui pourrait être une
En lire plus

Risque, danger & catastrophe

Journée d’étude Nantes 1999

Quel rapport y a-t-il entre Tchernobyl, Sévéso, Bopal et le coup de folie qui s’empare d’un père de famille au chômage qui abat tous les membres de sa famille avant de se suicider ? Dans chacune de ces situations, on a affaire à une catastrophe que l’on peut définir comme la destruction irréversible  du problème, des gens qui portent le problème et du contexte dans lequel se situe le problème. C’est à la fin des années 80, qu’émerge la prise de conscience des risques dits majeurs. Chercheurs, industriels
En lire plus

Lien Social 1999 - Travailleur social militant

Règlement de compte à OK Choral : Alors finalement, il est-y ou il est-y pas militant le travailleur social ?

Mercredi soir : le staff organisateur réunit les protagonistes présents. Montée d’angoisse. Ni Promofaf, ni Inter formation n’ont voulu agréer cette session pour d’obscures raisons. Il manque plus d’une centaine de congressistes à l’appel. Ca ne se verra sans doute pas. Mais coup au moral quand même. Le coach réexplique les particularités de cette rencontre atypique. Scepticisme : tout le monde va se coucher : on verra bien

En lire plus