Les travailleurs sociaux affectionnent tout particulièrement ces congrès, journées d’étude, colloques qui leur permettent de sortir un temps le nez du guidon, tout en prenant de la distance à l’égard de leur pratique. Les meilleurs orateurs sont ceux qui non seulement donnent le sentiment à l’auditeur d’être intelligent, mais dont les propos font sens dans son quotidien. Voilà quelques exemples glanés au fil des années.

Accueillir et soigner les enfants sans les maltraiter

La maltraitance dont les enfants sont victimes ne se limite pas seulement à de mauvais traitements physiques ou sexuels. Elle inclut aussi le non-respect de ses conditions d’existence et de ses rythmes d’acquisition et de progression ainsi que des exigences disproportionnées pour son âge. Au cours des années, les besoins nécessaires à son développement et son épanouissement ont été perçus avec de plus en plus de finesse et de subtilité. D’où une réflexion approfondie sur les conditions qui peuvent s’opposer à sa santé et à sa sécurité. C’est

En lire plus

«Bien-traitance» : mode d’emploi

En ce froid 15 décembre 1997(1), une centaine de personnes avait trouvé refuge en plein milieu du bois de Boulogne, au siège du Centre International de l’Enfance et de la Famille dans le cadre d’un séminaire consacré à l’une des formes de maltraitance qui reste encore trop confidentielle : celle qu’exerce la société au travers des services et établissements qu’elle a justement chargés de veiller et de pourvoir au mieux-être de ses membres.

Cinquante ans après

Le précurseur de la dénonciation des maltraitances institutionnelles est sans

En lire plus

Éducateurs Spécialises : bilan et perspectives

Les Rencontres des Educateurs Spécialisés qui se sont déroulées les 21 et 22 octobre 1997 au Mans ne pouvaient pas mieux tomber qu’au lendemain du projet gouvernemental concernant les emplois-jeunes. Quand fin 1996, les 4 CREAI Basse-Normandie- Bretagne- Centre- et Pays de Loire ont conçu de réunir la profession autour de journées de réflexion, leur motivation de base était bien de faire le point sur un métier que vient concurrencer toute une quirielle de qualifications plus ou moins nouvelles. Cela va des employeurs qui recrutent massivement

En lire plus

AIRE - Mais qui sont-ils donc?

Il semble difficile d’identifier la population accueillie dans les IR -définie dans les annexes 24 comme souffrant de Troubles du Comportement avec une entité clinique unique. Les catégories qui servent à dénommer cette déficience rélèvent bien plus de rationalités administratives et politiques. Les Troubles du Comportement et ceux de la Conduite sont de plus en plus utilisées comme synonymes, alors même qu’au départ, le second concept désignait essentiellement les attitudes d’agression, de transgression voire délictueux. A présent, les deux

En lire plus

AIRE - Quand les enfants débordent les professionnels

La seconde journée de réflexion proposée par l’AIRe (voir encadré) ce 2 juin 1997 portait en sous-titre: « Troubles débordants dans des institutions débordées ». La population prise-en-charge par les Instituts de Rééducation a cela de remarquable que l’expression de ses troubles prend le plus souvent des formes on ne peut plus spectaculaires. Les professionnels qui y sont confrontés se sentent parfois dépassés. L’incertitude, l’incompréhension ou le malaise s’emparent parfois de l’intervenant comme de l’équipe tant à titre personnel que

En lire plus

CREAI - Face aux incasables

Chaque typologie de handicap ou d’inadaptation comporte son lot d’inquiétude et d’angoisse pour les personnes qui y sont confrontés (les usagers en premier, mais aussi leur famille sans oublier les enseignants, éducateurs et médecins qui les prennent en charge).

Mais s’il est bien un secteur qui place les intervenants et l’entourage au bord d’un abîme d’amertume, d’épuisement, voire d’impuissance et de dépression plus que tout autre, c’est bien ce trouble du comportement, du caractère et des conduites (T.C.C.) qui les confronte en permanence

En lire plus

L’intelligence avant la parole

Année après année, le Centre de Guidance Infantile propose, sous la haute autorité de Michel Soulé, une journée scientifique largement imprégnée par la logique psychanalytique.
1997 a constitué l’exception qui confirme la règle, puisque c’est à Boris Cyrulnik qu’a été confiée l’articulation d’un colloque délibérément tourné vers l’éthologie.
Ce dont il s’agissait alors c’était bien de s’interroger sur les formes d’intelligence et de langage qui précèdent la parole et qui donne un sens à l’univers lais aussi au foetus, au nouveau-né et au
En lire plus

Assises du non-droit 2

Déshérence et accès au droit

Les Services du Droit des Jeunes ont pris naissance en 1978 en Belgique.
La revue que le lecteur tient entre ses mains est directement issue de cette mouvance.
La France a suivi le mouvement d’une façon plus hésitante. Dès 1983, l’ADSEA du Nord, qui avait choisi depuis quelques années déjà d’investir dans des expériences innovantes, lance le « Point-Jeunes », lieu d’information et de consultation pour les ados et les jeunes adultes. Cette initiative se transforme en 1990 en Service du Droit des Jeunes. Co-financé
En lire plus

Enfance & violence à travers l’histoire

Colloque Européen de la Fondation de l’Enfance 1997

La Fondation pour l’Enfance proposait les 12 et 13 décembre un colloque européen sur le thème « enfances et violences: les violences faites à l’enfance sont-elles l’enfance des violences de l’histoire ? »
Pour répondre à cette question, les organisateurs avaient fait appel à des chercheurs et spécialistes venus des quatre coins du vieux continent: Irlande, Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Italie, France ...
Beaucoup d’historiens sont venus à la tribune expliquer le passé d’une problématique
En lire plus

Assises du non-droit 1

Est-il nécessaire à notre époque de tout faire pour que les jeunes aient accès à leurs droits?

Nombre d’adultes pas forcément mal-intentionnés répliqueront à cette question qu’on ferait mieux de leur apprendre leurs devoirs.

Outre que le terme adéquat est bien « obligation » -devoir utilisé si souvent ayant une connotation avant tout morale- une telle réponse situe bien le malaise dans lequel s’articulent le monde adulte et une certaine jeunesse. Effondrement de l’autorité, disparition de tout respect dû aux plus âgés, adolescents sans

En lire plus