Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org

Le travail social à l’épreuve du néo-libéralisme. Entre résignation et résistanc

CURIE Raymond, L’Harmattan, 2010, 152 p.

La vague néo-libérale qui ravage nos sociétés depuis quelques décennies, n’a pas épargné l’action sociale, venant menacer progressivement son fondement et son éthique. La souffrance et le découragement des professionnels, qui montent en écho avec l’accroissement des inégalités et de la pauvreté, témoignent de cette mutation fondamentale. L’ouvrage de Raymond Curie en fait un descriptif implacable, reprenant étape après étape, la chronologie d’une catastrophe annoncée : celle de l’alignement du secteur

En lire plus

Des jardins en partage

PRÉDINE Eric, éditions Rue de l’échiquier, 2009,  94 p.

Qu’on les nomme parcelles individuelles ou collectives, jardins pédagogiques, familiaux, partagés, ou de week-end ou encore potagers vivriers, cultiver la terre est devenu une pratique recherchée. La première raison est à explorer du côté de la crise économique. Assurer son autoproduction, en cultivant ses légumes, est une réponse possible au renchérissement des denrées qui pèse de plus en plus dans le budget des plus pauvres. Si le potager peut permettre aux plus fragiles de résister à

En lire plus

Année de l’action sociale 2010 : social et médico-social: une spécificité en danger

GUÉGUEN Jean-Yves (Sous la direction), Dunod, 2010, 179 p.

Chaque année, depuis 2005, Jean-Yves Guéguen publie un ensemble de contributions rédigées par d’éminents observateurs, permettant au lecteur de faire le point d’une manière synthétique et efficace, sur les progressions et les régressions de l’action sociale dans notre pays. Le ton de la livraison 2010 est loin de cultiver l’optimisme. L’inquiétude émerge d’abord, en raison de la réorganisation de l’État qui vient remplacer le social de compensation par le social de compétition. La

En lire plus

SOS contre toute attente

Entretien avec Jean-Marc Borello, éditions Rue de l’échiquier, 2009, 158 p.

Quel est donc ce personnage sulfureux, provocateur et colérique qui dirige un groupe de 170 établissements et services et de 2.700 salariés, s’adressant à 25.000 usagers ? Celui qu’on a, tour à tour, comparé à un Messier ou à un Tapie du social ne s’en laisse pas compter. C’est sans langue de bois, ni ronds de jambe qu’il s’exprime ici. Jean-Marc Borello apparaît pétri de valeurs fortes, fonceur et agitateur d’idées. On comprend qu’il ne se soit pas fait que des amis

En lire plus

Les relais envers et contre tout

Entretien avec Pierre Duponchel, éditions Rue de l’échiquier, 2009, 143 p.

Les Relais n’ont jamais excellé dans la communication. Depuis 25 ans qu’ils existent, ils ont préféré démontrer que leur utopie était possible … en la concrétisant. Aujourd’hui, avec 1.100 salariés, 18 antennes réparties sur tout le territoire, traitant 60.000 tonnes de vêtements récoltés dans 8.000 conteneurs, cette entreprise d’insertion peut célébrer son plein succès. Le concept a été mis au point en 1984, à Bruay-La-Bussière, dans le Nord. Puis l’essaimage s’est

En lire plus

L’intervention du travailleur social. Dynamiser les pratiques

WEBER Philippe, Chronique Sociale, 2008, 328 p.

Philippe Weber nous propose ici une réflexion richement documentée sur un métier qui n’a jamais autant été sous le feu des critiques. Sa première approche se veut théorique. Se méfiant d’une psychanalyse qui a trop souvent conduit les travailleurs sociaux à s’enliser dans des interprétations linéaires et causales venant peu ou prou légitimer la situation d’une personne, au prétexte qu’elle serait sous l’emprise de facteurs hors de sa volonté, l’auteur s’appuie sur d’autres entrées comme la

En lire plus

Un savoir de référence pour le travail social

DARTIGUENAVE Jean-Yves & GARNIER Jean-François, érès, 2008, 270 p.

L’heure étant à la gestion, à l’organisation et au management des dispositifs d’action sociale, les auteurs en appellent à la résistance et à une réflexion sur le sens du travail social. Reconnaissons-le, ils y arrivent avec beaucoup de maestria, proposant un véritable scanner d’une pratique professionnelle qu’ils revisitent au scalpel. A ceux qui opposent une théorie synonyme de verbiage et d’idéologie à un quotidien seul apte à rendre compte de la réalité, ils rappellent

En lire plus

L’intervention sociale d’intérêt collectif. De la personne au territoire

DE ROBERTIS Cristina, ORSONI Marcelle, PASCAL Henri, ROMAGNAN Micheline, éditions Presses de l’EHESP,  2008, 301 p.

Cet ouvrage fait partie de ceux qui sont tout particulièrement affectionnés par les étudiants en travail social. Mais pas seulement. Il n’est nullement fait pour être remisé, après l’obtention du diplôme, mais pour servir de référence à consulter tout au long des années de travail. Il se divise en trois parties. La première s’étend sur les dimensions théoriques de l’intervention sociale d’intérêt collectif. La seconde

En lire plus

Travailler efficacement en réseau. Une compétence collective

LE BOTERF Guy, éditions d’Organisation, 2008, 166 p.

Les réseaux professionnels se multiplient, en réponse aux besoins d’une modernité qui multiplie les situations complexes et hétérogènes, inédites et déconcertantes et qui requière, pour y faire face, un travail d’équipe permettant aux compétences variées de coopérer et de répondre de façon réactive à l’inédit et au « jamais vu ». Guy le Boterf commence par définir une typologie de ces réseaux. Ainsi, distingue-t-il le réseau de support à un acteur individuel ou collectif qui permet de

En lire plus

Les conditions de travail dans le secteur social. Approches juridiques d’un exercice professionnel bien particulier

MANANGA Francisco, Editions L’Harmattan, 2008, 390 p.

Il y a encore une trentaine d’années, les travailleurs sociaux existaient à peine. Aujourd’hui, ils sont partout où règnent les problèmes sociaux, affirme Fransisco Mananga. Cette généralisation s’accompagne d’une autre caractéristique notable : des mécanismes de professionnalisation qui n’ont pas supprimé les valeurs fondatrices faites d’altruisme, de militantisme et de philanthropie, mais leur ont superposé des exigences liées aux prérogatives du code du travail. Le monde du travail

En lire plus