Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org

Face à la délinquance. Un regard novateur sur la prévention de la récidive

DELAMOTTE Danielle et TOURNEBISE Thierry, Ed. L’Harmattan, 2012, 139 p.

Quand une Conseillère d’insertion et de probation rencontre un thérapeute pour parler de délinquance, naît un ouvrage articulant une pratique imprégnée par une réalité parfois bien éprouvante et une conceptualisation théorique aidant à mieux comprendre ce même quotidien. Danielle Delamotte nous décrit avec précision sa fonction au sein de l’administration pénitentiaire et le paradoxe auquel est confronté le service pénitentiaire d’insertion et de probation auquel elle

En lire plus

Comment la France fabrique ses délinquants

GRANDADAM Louis, Ed. Bayard, 2013, 407 p.

L’ouvrage de Louis Grandadam constitue une véritable mine d’informations à la fois passionnantes et particulièrement bien documentées. L’auteur nous propose toute une série de reportages qui dressent un état des lieux d’une grande pertinence sur le traitement de la délinquance des mineurs. Les acteurs et spécialistes que le journaliste est allé rencontrer témoignent d’une dangereuse régression : en l’espace de quelques décennies, notre pays est passé de la protection de l’enfance en danger à la

En lire plus

Adolescents délinquants et leurs parents. Bandes et violences en groupe

GAILLARD Bernard, HAMEL Sylvie, BRISEBOIS René-André, Ed. L’Harmattan, 2011,120 p.

La délinquance juvénile est le produit croisé d’une histoire complexe, à la fois affective et sociale, individuelle et collective. Certes, les évolutions sociétales contemporaines, en privilégiant la juxtaposition d’égoïsmes individuels et de positions solitaires tournées avant tout vers la jouissance sans retenue, ont découragé les comportements de supervision adulte dont ont tant besoin les plus jeunes. Pour autant, s’ils ont souvent été stigmatisés, par une

En lire plus

L’invention de la violence. Des peurs, des chiffres, des faits

MUCCHIELLI Laurent, Fayard, 2011, 340 p.

Poursuivant inlassablement son œuvre de salubrité publique, Laurent Mucchielli nous propose une nouvelle et précieuse contribution permettant de combattre l’un des mythes les plus tenace de ces dernières années. La question de la montée continue de la violence et de son rajeunissement est traitée ici avec méthode et rigueur, le souci scientifique remplaçant avantageusement le moralisme, le manichéisme et l’idéologisation ambiants. L’auteur en convient parfaitement : la délinquance des mineurs existe

En lire plus

Restaurer l’empathie chez les mineurs délinquants

ZANNA Omar, Dunod, 2010, 278 p.

Voilà un travail de criminologie passionnant, solidement argumenté, théoriquement étayé et expérimentalement vérifié. Si l’hypothèse d’Omar Zanna a pu être interprétée comme une exhortation au dolorisme, c’est que ses détracteurs n’ont rien compris à sa recherche. Le raisonnement de base est simple. Pour devenir un être social, l’enfant doit apprendre à supporter le manque. Notre société, en plaçant au cœur de l’existence, la quête du plaisir et du bonheur ne l’aide pas à faire le deuil d’un fonctionnement basé

En lire plus

Pour qu’ils s’en sortent! Comment intervenir efficacement auprès des jeunes délinquants

BORN Michel, De Boeck, 2011, 164 p.

L’enfermement et le placement résidentiel n’ont pas démontré leur efficacité dans l’accompagnement des mineurs délinquants, car ils produisent des effets pervers iatrogènes contre-productifs. Ce n’est pas une affirmation gratuite de la part de Michel Born. C’est le résultat d’études récurrentes dont le monde anglo-saxon est friand, mais que nous ignorons quasi totalement dans notre pays. Toute la réflexion que nous propose l’auteur s’abreuve aux recherches réalisées soit par des universitaires, soit par des

En lire plus

L’avenir du juge des enfants. Éduquer ou punir?

BASTARD Benoît et MOUHANNA Christian, érès, 2010, 238 p.

Les juges de enfants ont toujours constitué un groupe marginal dans la magistrature, jouant un rôle tout autant social que judiciaire, éducatif que répressif. Autant, ils représentèrent longtemps le symbole d’une justice humaniste et positive, progressiste et innovante, autant depuis quelques années, ils sont devenus la cible des critiques les plus acerbes, stigmatisant leur prétendu laxisme face à une délinquance des mineurs qui aurait changé. On leur demande de répondre avec rapidité

En lire plus

Les jeunes et la loi. Nouvelles transgressions? Nouvelles pratiques

ABDELLAOUI Sid (sous la direction), L’Harmattan, 2010, 217 p.

Il est fréquent d’affirmer que la délinquance des mineurs aurait changé : plus précoce, plus agressive, plus gratuite qu’auparavant. Ce qui justifie le retour à l’enfermement et à la répression, mais aussi à la tentation du dépistage préventif. Pendant longtemps, le modèle protectionnel guida les politiques publiques. La cause de l’infraction était plus importante que sa nature juridique : l’infraction n’était pas considérée comme un acte posé par un sujet, mais comme le symptôme

En lire plus

Les marchands de peur. La bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire

RIGOUSTE Mathieu - Éd. Libertalia – 2011 - 151 p.

L’offensive de l’idéologie sécuritaire a remporté, ces dernières années, des victoires éclatantes, tant à droite qu’à gauche. L’utilisation de la peur comme outil politique a permis de légitimer toute la chaîne de production du contrôle. L’insécurité dénoncée n’a jamais été ni la misère, ni la précarité, ni les violences policières, ni la promiscuité ou l’insalubrité des conditions d’incarcération, ni les discriminations ou les ségrégations, pas plus que la pénibilité, les accidents ou le

En lire plus

Filmer, ficher, enfermer. Vers une société de surveillance

SIRE-MARIN Evelyne - Éd. Syllepse - 2010 - 139 p.

Notre société est dévorée par la tentation sécuritaire. La fondation Copernic nous propose ici un état des lieux particulièrement inquiétant de cette mutation qui, au nom de la protection et de la sécurité de nos compatriotes, s’attaque à leur sûreté telle qu’elle a été définie par le législateur de 1789 : protéger le citoyen de l’arbitraire et des tentatives du pouvoir politique de restreindre les libertés individuelles. Les 21 lois qui se sont succédées, depuis 9 ans, ont promis chacune

En lire plus