Derrière les maux, la vie

GEOFFRAY Bérénice, Fauves Editions, 2016, 195 p.

Derrière la maladie qui enferme dans le huis clos de la réclusion et une existence lapidée et dilapidée par le dénuement, la désespérance et l’accablement, une ultime exigence de dignité émerge. Ce qui s’affirme alors, c’est le besoin de recomposer une identité même précaire qui défie l’expérience de la défaite et retrouve une apparence d’autonomie, y compris dans la confrontation à la mort. C’est ce que nous démontre le travail d’écriture proposé par Bérénice Geoffray, journaliste et

En lire plus

Une sexualité pour les personnes handicapées. Réalité, utopie ou projet?

VAGINAY Denis, Ed. Chronique Sociale, 2014, 352 p.

Dans un livre à la fois érudit, impliqué et fécond, Denis Vaginay nous propose une riche conceptualisation et une éthique pleine d'humanisme, pour penser la question de la sexualité et du handicap. Longtemps destinée à rester un éternel enfant, la personne déficiente a toujours produit la crainte et le fantasme d'un déchaînement pulsionnel, dès lors où on la laisserait vivre librement son affectivité. Depuis que les frontières s'estompent progressivement entre l'état de validité et celui de

En lire plus

Vie affective et sexualité en ESSMS. De la prévention des conduites à risques à l’accompagnement à la parentalité

Collectif, Les Cahiers de l’Actif n°464-465-466-467, Janvier-Avril 2015, 334 p.

Jusqu’à la fin du XXème siècle, la vie affective et sexuelle des personnes avec handicap s’est heurtée au tabou et au déni tant des familles que des professionnels, pour qui seule l’imposition de l’abstinence semblait légitime. La stérilisation constitua, longtemps, la forme la plus aboutie d’un contrôle externe sur la fécondité. La représentation de la personne handicapée privilégiait les images de l’ange ou de la bête, asexuée de naissance ou dotée de pulsions

En lire plus

De l'amour en Autistan

SCHOVANEC Joseph, Ed. Plon, 2015, 224 p.

Voilà un ouvrage formidable qu'il ne faut surtout pas manquer. Pourtant, son écriture peut au premier abord surprendre, semblant quelque peu affectée. Sa description peut apparaître réductrice. Son humour ravageur peut décontenancer, produisant un sentiment de gêne d'avoir à s'esclaffer de la cocasserie de certains comportements. Mais non. La syntaxe est juste particulièrement soinée. La présentation des performances intellectuelles liées au syndrome d'Asperger -l'une des nombreuses tribus de

En lire plus

De l’art-thérapie à la médiation artistique. Quels professionnels pour quelle pratique?

COLIGNON Martine, Ed. érès, 2015, 201 p.

« Ateliers thérapeutiques à médiation artistique », « atelier d’art thérapie », « ateliers psychothérapeutiques médiatisés », « ateliers d’expression créative », « ateliers d’animation thérapeutique », les intitulés sont multiples qui désignent l’utilisation de l’expression artistique comme support thérapeutique. Martine Colignon, s’inscrivant dans une filiation psychanalytique, présente l’art thérapie comme un processus non verbal destiné à mettre à jour les mouvements inconscients, comme un support

En lire plus

Le cinéma comme langage de soin. Son intérêt en alcoologie

GOMEZ Henri & l’atelier cinéma de l’AREA, Ed. érès, 2015, 367 p.

Dans l’antiquité, la mythologie abordait les problèmes existentiels de l’Homme : inceste, parricide, infanticide... Le Moyen-Âge en a fait de même avec les contes et les légendes. Aujourd’hui, le cinéma a pris le relais, proposant un formidable outil de divertissement, mais aussi d’échange, de projection et de ré-affiliation. Certains films peuvent servir de médiateur à la relation entre le soignant et le patient, se prêtant aux processus de déconstruction et de

En lire plus

De l’interdit à la transgression: la place de la sanction dans la relation éducative

Les Cahiers de l’Actif n°468-469, Mai-juin 2015, 253 p.

La transgression peut, d’abord, être ordinaire (expérimenter son pouvoir d’agir, prendre un risque ou affirmer un choix). Elle peut, aussi, être la conséquence d’une mise en échec (induisant l’indiscipline, l’agressivité et la provocation). Mais, elle peut tout autant être compulsive (en réaction avec un contexte immédiat). Quelle qu’elle soit, toute transgression justifie une réponse. Non, dans l’esprit d’une quelconque vengeance, mais avec pour objectif essentiel de responsabiliser

En lire plus

La France périphérique. Comment on a sacrifié les classes populaires

GUILLUY Christophe, Ed. Flammarion, 2014, 187 p.

Les grandes métropoles pourraient constituer le miroir d'une mondialisation heureuse : enrichissement permanent et PIB en hausse, symbole d'une société ouverte et déterritorialisée où la mobilité des hommes et des marchandises est source d'emplois et de progrès social. Mais, quand on y regarde de plus près, ce que fait avec précision Christophe Guilluy, on constate l'émergence d'une contre société regroupant des catégories de population vivant en dessous du revenu médian et fortement

En lire plus

Ils sont fous ces psys! Petits remèdes et grands moyens de la préhistoire à nos jours

MAGRO Marc, Ed. First Histoire, 2015, 319 p.

Étonnante, cette plongée dans l’histoire qui démontre le souci de l’être humain, de tous temps, de trouver une réponse à la folie. Depuis la trépanation des crânes, dans les temps préhistoriques, jusqu’aux dernières thérapies à la mode (hypothérapie, chromothérapie, bioénergie …), l’imagination n’aura eu de cesse d’innover. Que ceux pensant que Freud est l’inventeur de l’interprétation des songes se détrompent : on a retrouvé des papyrus égyptiens codifiant les significations des rêves, à partir

En lire plus

L’autodestruction du mouvement psychanalytique

DUPONT Sébastien, Ed. Gallimard, 2014, 206 p.

Renégat à la cause ou Cassandre rejeté pour avoir prévenu d’un destin funeste ? Le lecteur en décidera. Se refusant à utiliser les publications qui y sont hostiles, Sébastien Dupont reprend à son compte toute une série d’analyses d’auteurs qui défendent bec et ongle la psychanalyse, en y ajoutant son propre regard lucide et perspicace. La démonstration est d’autant plus cruelle qu’elle vient donc de l’intérieur. L’objectif est annoncé d’emblée : comment éviter que ce mouvement ne fasse naufrage 

En lire plus