Travailler auprès des personnes âgées

Jean-Jacques Amyot, Dunod, 1998, 246 p

Notre pays compte près de 10 millions de plus de 60 ans. La situation des personnes âgées se trouve à la croisée des chemins. D’un côté, on a assisté depuis une trentaine d’années à un véritable foisonnement : création d’une multitude de structures, nouveau dispositif d’aide, décentralisation des instances de décision… De l’autre côté, de nombreuses disciplines se penchent sur la question du vieillissement (démographe, sociologue, économiste, médecin, psychologues, juristes …) et de nombreux

En lire plus

Les paradoxes du travail social

Michel AUTES, Dunod, 1999, 313 p.

L’action sociale s’est toujours située au cœur du débat entre un Etat interventionniste et un Etat laissant à l’initiative individuelle la responsabilité de la protection de chacun. Ce n’est qu’avec la généralisation de la protection sociale après 1945, que cette action a pu prendre toute sa mesure, venant ainsi remédier aux injustices les plus criantes qui subsistaient. Les professionnels ont progressivement été investis de son application. Dans les années 70, certaines voix leur ont reproché de vouloir

En lire plus

Traité de stratégie à l’usage des travailleurs sociaux

PAPILLON Pascal et WAHBI Driss, 1999, éditions Chronique Sociale, 152 p

Au lecteur de choisir. Il peut se retrouver tour à tour explorateur (le temps de la découverte), artiste (le temps de l’imagination), juge (le temps de la décision) ou encore conquérant (le temps de l’action). « Ces quatre alliés sont présents en permanence au cœur de chaque action quotidienne » (p.15) Ces quatre axes constituent les principaux chapitres de ce traité qui propose au lecteur une méthodologie faite de définitions synthétiques, de tableaux récapitulatifs et

En lire plus

Nouvelles pratiques de médiation sociale - Jeunes en difficultés et travailleurs sociaux

Dominique BONDU, ESF, 1998, 219 p.

La crise qui atteint notre société constitue pour l’auteur une rupture-mutation en profondeur qui concerne avant tout des dimensions socio-culturelles. L’effondrement des cadres à la fois mentaux de référence et sociaux d’appartenance a provoqué une dissolution du lien social. La globalité et les causes multifactorielles de l’exclusion sont au cœur de la problématique des plus jeunes : « le caractère totalement mouvant de la frontière entre les difficultés des jeunes et les jeunes en difficulté entraîne des

En lire plus

L’esprit de la médiation

Jacqueline MORINEAU, érès, 1998, 176 p.

Etre en conflit est inhérent à l’être humain. La violence est une force de vie. Tout individu a la capacité de se transformer en sortant de sa confusion et en retrouvant une liberté d’action constructive. Ce sont là trois concepts de base qui fondent la raison d’être de l’esprit de la médiation. Tout homme est animé par le désir. Quand ce désir va dans le même sens que celui de l’autre, c’est l’harmonie. Quand ce n’est pas le cas, il y a conflit. De tout temps les sociétés ont instauré des règles pour

En lire plus

Une petite maison dans un triangle - Il était une fois les auberges de jeunesse

René Sedes, Autoédition, 1998, 120 p.

Il est des mémoires vivantes qui méritent de ne pas se perdre. René Sedes fait partie de celles-là. Le lecteur désireux de plonger dans un récit plein de nostalgie certes, mais bourré d’humour ne doit pas rater l’occasion. L’auteur nous ramène au tout début des années 50 et nous fait suivre sa découverte du mouvement des auberges de jeunesse. En fait, tout commence au début du siècle. Les jeunes citadins allemands cherchent à fuir les logis insalubres et les pollutions des grandes concentrations

En lire plus

Médiation et lien social

Sous la direction d’Yves MORHAIN, éditions Hommes & Perspectives, 1998, 198 p.

Voilà un ouvrage clair et précis qui apportera au lecteur une approche synthétique de ce qu’est la médiation.

Depuis toujours, la société a eu recours, pour concilier, arbitrer, prévenir et gérer les conflits, aux médiateurs qu’ils soient spontanés ou institutionnels (sages ou anciens du village). Puis, progressivement l’Etat-providence s’est approprié la fonction de médiation. Mais, à l’heure où un certain nombre de dysfonctionnements encombre notre

En lire plus

Le travail social au singulier

Jacques ION, Dunod, 1998, 152 p.

Jacques Ion s’inscrit ici dans le mouvement de pensée qui franchit allègrement le pas entre la crise du social et sa disparition. La réflexion autour de la mutation de la question sociale semble faire l’accord chez la plupart des spécialistes. L’auteur le résume fort bien : alors qu’hier, il s’agissait de réintégrer les laissés pour compte provisoires de la croissance, aujourd’hui le travail social est confronté à la gestion d’une masse toujours plus importante de “ normaux inutiles ”, et de

En lire plus

Les défis de la travailleuse familiale: entre travail social et service de proximité

Bernadette BONAMY, érès, 1997, 208 p.

Le métier de travailleuse familiale est aussi ancien que celui d’assistante sociale. Les premiers services à domicile datent en effet de 1865 et sont le fait de religieuses. Pendant très longtemps, cette activité restera imprégnée par les notions de dévouement, de bénévolat et de vocation, jusqu’à sa reconnaissance officielle par le ministère de la santé et de la population en 1949.  Le processus de professionnalisation passe par la formation : 1, 3, 5 et enfin 8 mois débouchant sur un certificat

En lire plus

Psychologues au risque des institutions - Les enjeux d’un métier

Claude NAVELET, Brigitte GUERIN-CARNELLE, Editions Frison-Roche, 1997, 206 p.

Si la psychologie est une discipline déjà ancienne, la profession telle que nous la connaissons ne s’est structurée que depuis quelques décennies. Toutes les institutions leur font appel : école, entreprise, hôpital, sans oublier celles qui reçoivent les personnes handicapées ou en difficulté sociale. Mais leurs modalités d’intervention se font d’une manière désordonnée tant les statuts et autorités de tutelle sont multiples,  les compétences et responsabilités

En lire plus