Ta vie sauvée enfin

MILLER Alice, Flammarion, 2008, 322 p.

Inlassablement, livre après livre, Alice Miller assène des convictions qui, pour simplistes qu’elles puissent paraître, n’en sont pas moins éloquentes. Si l’entrée qu’elle nous propose pour comprendre le fonctionnement humain peut parfois sembler réductrice, elle reste néanmoins essentielle. Et il est vrai que, malgré les progrès des droits de l’homme en général, et ceux des enfants en particulier, une réalité continue à s’imposer à travers le monde : battre un adulte constitue une infraction à la loi

En lire plus

De la violence et des femmes

Sous la direction de Cécile DAUPHIN et Arlette FARGE, Albin Michel, 1997, 201p.

Comment penser la violence des femmes alors que celle qu’elles subissent est de loin la plus manifeste ? Les onze auteurs de cet essai abordent cette question délicate sans tabous ni misérabilisme. Oui, malgré leur douce nature, les femmes sont violentes. Elles le sont à cause et malgré l’éducation qui inculque très tôt des valeurs de conquête chez le petit garçon qui affiche alors force et audace et  des valeurs de modestie chez la petite fille ce qui favorise

En lire plus

L’empire du traumatisme: enquête sur la condition de victime

Didier FASSIN, Richard RECHTMAN, Flammarion, 2007, 453 p.

Il n’est pas d’évènements catastrophiques majeurs sans que ne soient dépêchées sur place des équipes de psys. Cette prise en compte des victimes, pour légitime qu’elle soit, n’a pourtant rien de naturel. La reconnaissance du traumatisme psychique est tout à fait récente. Son identification a tout d’abord fait l’objet d’une incrimination du sujet. Ce n’est pas tant l’évènement qui était ciblé que la fragilité de la personne qui, du fait même de sa personnalité, de ses faiblesses et de

En lire plus

Transformer la violence des élèves. Cerveau, motivations et apprentissage

Daniel FAURE, Dunod, 2007, 312 p.

Daniel Faure signe ici un ouvrage d’une grande pertinence. Sa démonstration ouvre une perspective passionnante sur une question qui ne peut être traitée qu’en préservant sa complexité et en favorisant à son propos les approches complémentaires et multidimensionnelles. La dimension qu’il a choisie de traiter concerne l’acquisition des compétences interpersonnelles.  L’école, explique-t-il, a deux fonctions essentielles : transmettre des savoirs et former des citoyens. Si elle doit aider l’enfant à acquérir des

En lire plus

Histoires vraies des violences à l’école

Francis LEC et Claude LELIEVRE, Fayard, 2007, 322 p.

Ce livre le démontre avec brio : la violence a toujours existé à l’école et il est illusoire de vouloir l’éradiquer. Lorsqu’en 1990, Lionel Jospin, alors ministre de l’éducation nationale, adresse la première circulaire sur cette question, il entame une longue série de dispositions surtout inspirées par l’émotion du moment et la compassion face à un fait divers : pas moins de huit plans et dispositifs vont voire le jour, autant d’effets d’annonce qui ses ont avérés autant impuissants

En lire plus

Pratique de non-violence: "Face aux violences urbaines. La médiation sociale"

Non Violence Actualité, 2007, 112 p.

Les solidarités de voisinage qui existaient auparavant ont été remplacées par des relations de dépendance vis à vis de l’Etat. Le recours aux forces de l’ordre et à la justice est devenu le principal moyen pour régler les différents. L’objet de la médiation sociale est bien de permettre aux habitants de réinvestir le terrain de cette régulation des tensions, en transformant la violence en conflit. Le processus mis en œuvre relève d’un rituel qui maintient l’expression de la confrontation dans des formes

En lire plus

Pratique de non-violence: "S’affirmer sans agresser. Estime de soi et prévention de la violence"

Edition Non Violence Actualité, 2007, 112 p.

Toute personne ressent le besoin plus ou moins conscient de percevoir qu’elle a une valeur intrinsèque et de bénéficier d’une image positive d’elle-même. Cette estime de soi ne se limite pas au regard que l’on se porte ou à l’image renvoyée par l’entourage. Elle se trouve, en outre, être la condition pour le respect de l’autre : s’attribuer des compétences et des qualités est le meilleur moyen de ne pas agresser les autres. C’est parce qu’on réussit à exister que l’on peut faire des choix

En lire plus

Pratique de non-violence: "Prévenir la violence à l’école. L’importance des compétences psychosociales"

Edition Non Violence Actualité, 2007, 112 p.

Si la violence n’est pas une fatalité qui viendrait bousculer le bon ordre des choses, elle n’en constitue pas moins un frein au développement personnel. D’où la nécessité d’identifier ses origines, son développement et les conséquences qui en résultent. L’Homme a su développer des techniques lui permettant une maîtrise croissante du monde qui l’entoure. Il n’en va pas de même pour ses compétences relationnelles qui ne sont jamais apparues aussi fragiles. Rien d’étonnant à cela, quand on constate

En lire plus

Violences invisibles. Reconnaître les situations de maltraitance envers les personnes âgées

Robert HUGONOT, Dunod, 163 p., 2007.

Les nations industrialisées ne se rendent pas compte qu’elles sont assises sur une poudrière à combustion lente mais inexorable : la part âgée de nos populations ne va cesser de croître et avec elle la proportion des dépendants moteurs et intellectuels, des isolés, des personnes en précarité. Mais plutôt que d’intégrer cette dimension prévue de longue date, on se tétanise face à cet avenir vieillissant. On se réfugie dans l’âgisme, cette discrimination à tout ce qui a trait à la vieillesse, en la réduisant

En lire plus

On tue les vieux

Christophe FERNANDEZ, Thierry PONS, Dominique PREDALI, Pr Jacques SOUBEYRAND, Fayard, 2006, 270 p.

Les plus de 60 ans dépasseront les 17 millions en 2020 et les 21,5 millions en 2040. Vivre plus vieux implique-t-il vieillir mieux ? Oui, est-on spontanément amené à répondre. La certitude de cette affirmation n’est pas aussi évidente qu’il n’y paraît. Car trop souvent, les conditions de fin de vie sont désastreuses pour nos seniors qui meurent dans la souffrance, la solitude et l’indifférence. La maltraitance dont ils sont victimes se trouve au

En lire plus