Sociologie de la délinquance

MUCCHIELLI Laurent, Ed. Armand Colin, 2014, 222 p.

A la fois somme et synthèse, le travail réalisé par Laurent Mucchielli n'est rien moins que passionnant. Souvent prisonnière de l'idéologie sécuritaire, la question de la délinquance est traitée ici avec rigueur et érudition. L'auteur retrace d'abord la cheminement de son étude : depuis la perspicacité d'un Durkheim jusqu'à la création dans les années 1990 de l'Institut des hautes études de la sécurité intérieure, en passant par la fertile école de Chicago et la réflexion menée par le centre

En lire plus

Comprendre les chemins de la délinquance. Réflexions sur les causes du phénomène criminel

BEDOU Jean-Pierre, Ed. Chronique Sociale, 2015, 150 p.

La délinquance existe depuis toujours, parce que toute règle de vie enclenche le cycle de violation de cette règle, prévient d'emblée Jean-Pierre Bedou qui ne prétend pas écrire un ouvrage scientifique proposant une solution éradicatrice de la criminalité. Plus modestement, mais efficacement, il propose un état des lieux des réponses émises par les spécialistes. Il commence par écarter les explications ancestrales renvoyant au péché, à la trahison ou à la manifestation du diable

En lire plus

Sociologie des élites délinquantes. De la criminalité en col blanc à la corruption politique

LASCOUMES Pierre et NAGELS Carla, Ed. Armand Colin, 2014, 303 p.

La criminologie s'est toujours focalisée sur les transgressions des classes les plus défavorisées, celles des élites étant l'objet de recherches très marginales. D'abord, parce qu'elles bénéficient d'un prestige qui contribue à banaliser leurs illégalismes. Ensuite, parce que leur pouvoir exercent une crainte révérencielle. Enfin, parce que leur statut, leurs multiples ressources et leurs réseaux leur permettent de réduire considérablement la visibilité de leurs comportements

En lire plus

L'âge sécuritaire

VULBEAU Alain, Ed. L'Harmattan, 2014, 150 p.

Tous les gouvernements qui se sont succédés ont adopté une orientation transversale relevant de l'âge sécuritaire. Il s'agit de cibler la jeunesse, comme une classe d'âge dont la dangerosité potentielle est mesurée à partir de la thématique des incivilités. Ce qui était encore banal dans les années 1990 est devenu l'archétype de la transgression occupant une place intermédiaire originale entre des sociabilités inoffensives et des pratiques criminelles bien plus graves. Les rassemblements dans les

En lire plus

Super sourde

BELL Cece, Ed. Les Arènes, 2015, 242 p.

A l’âge de quatre ans, Cece Bell est atteinte d’une méningite. Elle guérit, mais perd une grande partie de ses capacités d’audition. Commence alors, pour elle, l’apprentissage de ce handicap qui va transformer sa vie. Elle commence par une classe spécialisée de maternelle qui regroupe des enfants malentendants. Elle y découvre la lecture labiale : il lui faudra apprendre à contextualiser ce qu’elle lit sur les lèvres, sans que le risque de confusion ne soit jamais écarté. Puis, elle entre en CP avec

En lire plus

Melville Street

DEVILLE Xavier, Ed. Sulliver, 2015, 180 p.

La Nouvelle-Zélande a appliqué le principe de désinstitutionalisation à ses habitants porteurs de handicap, en fermant les grands internats et en leur substituant des petits lieux de vie. C’est dans l’une de ces maisons que se situe le récit de Xavier Deville qui décrit, dans un style rythmé et dynamique, son vécu auprès d'un groupe d'adultes déficients. Le matin, il les réveille, les aide à s'habiller, veille à ce qu'ils prennent bien leurs médicaments, leur donne leur petit déjeuner et prépare

En lire plus

Accompagner l’enfant en deuil. Guide pratique

Intervenantes de la fondation AS’TRAME (sous la direction de Marie-Dominique Genoud-Chapeaux), 2015, Ed. Favre, 159 p.

Chacun vit le deuil d’une manière singulière. Il n’en va pas différemment pour les enfants qui sont tout autant affectés, même si c’est d’une manière différente que pour les adultes. Il faut éviter de projeter ses propres ressentis et émotions et s’ouvrir à ceux que peuvent vivre les petits d’hommes. C’est ce que nous propose ce livre écrit par les intervenantes et les psychologues de l’association As’trame située à Lausanne

En lire plus

Autisme et culture. Balades au musée du Louvre

TREESE-DAQUIN Catherine, Ed. Autisme-Diffusion, 2016, 158 p.

Il est rigoureusement impossible de faire découvrir et apprécier le patrimoine culturel à des personnes avec autisme, présentant des déficiences mnésiques et une sensorialité exacerbée. Ce syndrome ne relevant pas du trouble psychiatrique, mais neuro-développemental affecte le fonctionnement des perceptions : être confronté au bruit, aux odeurs, à la foule et à la lumière peut constituer une dure épreuve, impactant le niveau de compréhension, la capacité de communication et le

En lire plus

Pratiques artistiques et thérapie par l’art. De l’asile au médico-social

BONNEFON Gérard, Ed. Chronique Sociale, 2015, 335 p.

Les pratiques artistiques et culturelles des publics porteurs de handicap sont devenues aujourd’hui très courantes. Il n’est pas un établissement du secteur médico-social qui n’ait son atelier de peinture, sa chorale ou son temps d’expression corporel. Des festivals, expositions, spectacles mettent en scène leurs productions. Plusieurs ESAT à vocation artistique se sont même créées dans les années 1980. Pratiques innovantes, pourrait-on penser, démontrant la créativité des professionnels

En lire plus

La préférence pour l’inégalité. Comprendre la crise des solidarités

DUBET François, Ed. Seuil, 2014, 110 p.

Après les trente années qui suivirent la seconde guerre mondiale et furent marquées par une croissance miraculeuse et le progrès de l’égalité, on assiste depuis les années 1990 à une aggravation des inégalités, au point de menacer d’un retour à la situation d’avant la première guerre mondiale, constate François Dubet ! Alors qu’Henri Ford, dont on connaît les sympathies nazies, revendiquait de limiter les salaires des hauts cadres à quatre fois celui des ouvriers, ils sont aujourd’hui en moyenne trente

En lire plus