Un monde de bidonvilles. Migration et urbanisme informel

Julien DAMON, Éd. Seuil, 2017, 116 p.

Poussée par son accroissement naturel, alimentée par l’accélération de la migration en provenance des campagnes, renforcée par l’absorption des communes rurales, l’urbanisation mondiale est en pleine expansion, constate Julien Damon dans un essai lumineux et didactique. A raison de 200.000 habitants de plus par jour, 70% de la population du globe y vivra, à l’horizon 2050. Ce mouvement inexorable est impulsé par les avantages induits : meilleur accès à la santé, aux infrastructures et à l’information
En lire plus

Agir pour les pauvres contre la misère

VERFAILLIE Bertrand, Éd. de l’Atelier/Quart Monde, 2016, 172 p.

L’un des cinq objectifs de la « stratégie pour une croissance intelligente, verte et inclusive » conçu par la Communauté Européenne fixait pour ambition aux États membres la diminution de vingt millions le nombre de pauvres, à l’horizon 2020. On en est loin. Dans notre pays, en 2013, 8,6 millions de personnes vivaient avec 1000 €, 5 millions avec 830 € et 2 millions avec 666 €. Rien n’est vraiment mis en œuvre. Pire, on cantonne trop souvent les pauvres à leurs problèmes, sans

En lire plus

Les châtiments corporels de l’enfant. Une forme élémentaire de violence

DELANOË Daniel, Ed. érès, 2017, 274 p.

Jusqu’à la loi l’interdiction votée en 1979 par la Suède, quasiment toutes les sociétés humaines ont frappé leurs enfants, afin de redresser leur nature qu’elles estimaient mauvaise. La recherche érudite de Daniel Delanoë qui s’appuie tant sur l’ethnologie, l’histoire que le droit, démontre combien l’application des châtiments corporels relève d’un fait culturel socialement construit. Si rien ne les justifie ni scientifiquement, ni juridiquement, plus de 150 études internationales ont démontré leurs

En lire plus

Jours d’inceste

Anonyme, Ed. Payot, 2017, 157 p.

Voilà un livre qui crée un malaise. Non, parce que son auteure a gardé l’anonymat ou pour ses descriptions des plus crues (lecteur prude s’abstenir). Si ce témoignage est troublant, c’est surtout parce que, victime de viols depuis l’âge de ses trois ans, elle étale son ambivalence : « Mon secret, c’est qu’il me violait. Mais, le secret sous le secret, c’est que parfois j’ai aimé cela ». Le scénario est classique : une famille bien ancrée dans l’inceste (le grand-père ayant utilisé ses propres enfants à des
En lire plus

Démonstrer. Comprendre et aider ceux qui sont traités de monstres. A la rencontre des auteurs de violences sexuelles

Dr REVEILLAUD Marie et SMANIOTTO Barbara, Ed. InPress, 2017, 215 p.

Retrouver la part d’humanité chez les auteurs de violences sexuelles : vaste chantier que labourent avec courage et ténacité, depuis quelques années, le docteur Reveillaud et son équipe. Pour y arriver, il leur a fallu tout d’abord dépasser le mépris et le rejet qui entourent ces agresseurs et les considérer comme des patients dignes d’être accompagnés. Leur second souci a consisté à se montrer vigilants face au risque tant de banalisation ou de minimisation des
En lire plus

Psychopathologie et handicap de l’enfant et de l’adolescent. Approches cliniques

RAYNAULD Jean-Philippe et SCELLES Martine (sous la direction), Ed. érès, 2013, 246 p.

Certaines affections ne peuvent être guéries, quand d’autres sont réversibles. D’autres encore constituent un épisode particulier du développement. Si la fonction de la psychopathologie est bien de le distinguer, ses pratiques sont toujours marquées par l’histoire, résultat de la transaction entre les savoirs des experts et les formes culturelles dans lesquelles elles s’expriment. Le risque persiste donc d’enfermer le patient dans le modèle, la théorie et

En lire plus

Famille, culture et handicap

SCELLES Martine (sous la direction), Ed. érès, 2013, 230 p.

Toute culture humaine procure à ses membres une manière de penser, de rêver et de fantasmer face aux diverses formes d’expression que peut prendre la vulnérabilité. Elle peut produire une posture éclairée ou sa propre barbarie, selon qu’elle favorise ou entrave respectivement l’inclusion et l’exclusion de ses membres atteints de handicap. Le désir de les éliminer a toujours existé, ce rejet renvoyant à la règle anthropologique de la conformité à l’espèce. Même si toutes les

En lire plus

Et si le handicap n’était pas une tragédie

CARGIULO Marcela et MISSONNIER Sylvain (sous la direction), Ed. érès, 2015, 174 p.

Une équation automatique autant que symbolique est systématiquement établie entre handicap et tragédie. Mais, devons-nous nous soumettre à l’impérialisme du fatalisme où tout est inexorablement programmé à l’avance ou bien peut-on encore lier, coordonner, négocier et sublimer les forces du destin ? On peut certes être réduit à ne voir à travers le handicap que manque et douleur, perte, deuil et larmes. Mais, croire à la vitalité, au potentiel transformateur et

En lire plus

Handicap. Une encyclopédie des savoirs

GARDOU Charles (sous la direction), Ed. érès, 2014, 469 p.

Comment contrecarrer tous ces lieux communs, ces contrevérités et ces affabulations colportées à propos du handicap ? Sûrement, en déconstruisant les fausses croyances et en proposant des savoirs éprouvés. C’est justement ce que nous propose Charles Gardou qui réunit dans le même ouvrage vingt-quatre spécialistes dans les domaines aussi divers que l’urbanisme, l’anthropologie, l’épidémiologie, l’histoire, la médecine, l’obstétrique, la philosophie, le droit, les sciences éducatives

En lire plus

Ma part de gaulois

CHERFI Magyd, Ed. Acte Sud, 2016, 250 p.

« J’étais à l’écriture, ce que le mineur était au minerai, bien plus dans le concassage que dans l’épure ». Ainsi, commence le livre de Magyd Cherfi. On ignore ce qu’était alors la langue de l’auteur. Celle qu’il nous livre ici est à ce point ciselée et sensible qu’elle ravit sans jamais faire oublier la profondeur et l’intensité de ce qu’elle décrit. On se régale d’un bout à l’autre de ce récit qui sublime le vécu que fut le réel de cet enfant de la banlieue toulousaine  qui se jeta très tôt à corps

En lire plus