Le livre noir de l’autisme

CATTAN Olivia, Éd. Cherche-Midi, 2020, 282 p.

Face au vide abyssal du dépistage, du traitement préventif et de l’accompagnement de l’autisme, la médecine classique ne sachant proposer qu’une camisole chimique, une multitude de traitements alternatifs biomédicaux ont émergé. Antibiotiques ou antifongiques qui atténueraient les stéréotypies, réguleraient les humeurs et réduiraient les TOCs ; régime sans gluten, ni caséine qui aurait fait ses preuves ; piqûres de magnésium et de B6 qui apporteraient de bons résultats ; régime paléolithique

En lire plus

Mon frère est un extra-terrestre

BENARD Florent, Éd. L’Iconoclaste, 2020, 230 p.

C’est vrai qu’avec sa haute stature et son regard fiévreux, ses traits anguleux et ses réactions imprévisibles, il ne passe pas inaperçu. Mais, c’est son frère. Et le lien affectif qui les relie est indéfectible. Né trois ans avant lui, Samuel était déjà un bébé rigide, tendu et hyperactif. En grandissant, ses retards s’accumulent tant pour s’asseoir, parler que jouer. Ses difficultés de coordination et de motricité posent problème, dès son entrée en maternelle : compter sur ses doigts

En lire plus

L’autisme expliqué aux non-autistes

MARRISSON Brigitte et SAINT CHARLES Lise, Éd. Marabout, 2020, 192 p.

Le constat est imparable : les besoins des autistes sont presque toujours interprétés à partir du cadre de référence des neurotypiques. Ce livre veut rompre avec cette mauvaise habitude : aux professionnel et parent qui s’expriment ici, s’est jointe une personne directement concernée. Les hypothèses sont multiples pour percer le mystère de l’origine de cette affection : dysfonctionnements parentaux, mais aussi troubles respectivement de la socialisation, du comportement, de

En lire plus

Ma vérité sur l’autisme

ROBERT Jean-Luc, Éd. Dunod, 2018, 217 p.

Psychologue intervenant au plus près du terrain, Jean-Luc Robert n’hésite pas à mettre en accusation tour à tour les acteurs du monde de l’autisme : ces pédopsychiatre déconnectés et incompétents dont l’évaluation prend toujours trop de temps, laissant aux manifestations du syndrome s’installer et rendant toujours plus difficiles les tentatives de le faire régresser ; ces neuropsychiatres qui le réduisent aux seules anomalies du développement du système nerveux central ; ses compères psychanalystes

En lire plus

Vies majuscules. Autoportrait de la France des périphéries

Vaillant Emmanuel, Zambeaux Édouard, Éd. Les petits matins, 2020, 335 p.

On parle volontiers sur eux. Mais, quand leur donne-ton la parole ? Voilà qui est fait, grâce aux deux journalistes, animateurs des ateliers d’écriture ouverts aux invisibles. Ils sont quatre cents à avoir accepté de livrer ainsi des bribes de leur quotidien. Le projet n’était pas de susciter des opinions ou des analyses, mais de faire émerger des morceaux de vie. Chacun avait quelque chose à dire. Il fallait juste le convaincre de le faire. Quatorze semaines

En lire plus

Nous, travailleurs en milieu protégés de l’ESAT de Vesoul

LORIMIER Nathalie et GODARD Philippe, Éd. Cet atelier, là, 2019, 189 p.
cetatelierla@laposte.net.

Les personnes avec handicap n’ont pas l’habitude de parler d’elles. Mais, convenons-en : on ne les écoute pas non plus, très souvent. Quand l’occasion leur est donnée de de le faire, leurs préoccupations apparaissent en phase avec celles des valides : la famille, les relations affectives, le travail et la liberté de décider de sa vie. On peut le vérifier à travers les vingt-deux entretiens de ce recueil. Aurélien est content d’être à bonne

En lire plus

Les fantômes de l’Europe. Les migrants face aux politiques migratoires

PEYROUX Olivier, Éd. Non Lieu, 2020, 235 p.

Certains partis politiques et nos gouvernements successifs n’ont de cesse que de promettre de lutter contre l’immigration. Celle-ci est pourtant restée stable depuis quinze ans, mise à part la crise aigüe de 2015 qui s’est résorbée dès l’année suivante. Mais, ce dont on parle beaucoup moins, c’est de la traite consécutive des êtres humains. La protection des frontières a supplanté celle des personnes. Si les autorités ont favorisé l’expansion de l’industrie du contrôle biométrique, elles ne

En lire plus

On a tous un ami noir

GEMENNE François, Éd. Fayard, 2020, 253 p.

Comment contrer tous ces discours contre l’immigration qui contestent tout racisme au prétexte de l’existence d’un ami noir ? Sûrement, en lisant l’ouvrage de François Gemenne qui multiplie les démonstrations contre-intuitives. En commençant par récuser le principe même du débat : s’interroger sur l’accueil et le coût des migrants est aussi légitime que de questionner le poids des personnes âgées o

u handicapées dans le PIB ! Pour l’auteur, la migration a toujours existé et existera toujours. Il

En lire plus

Carte blanche : l’État contre les étrangers

PARROT Karine, Éd. La Fabrique, 2019, 328 p.

On se doutait que les variations politiques sur les questions de nationalité relevaient de choix arbitraires et discrétionnaires, au gré des préoccupations guerrières, colonisatrices et économiques des États. A la lecture de ce livre s’intéressant à la variante Française, on n’aura plus aucun doute. Karine Parrot rappelle que la nationalité est un concept récent dans l’histoire, une pure construction juridique façonnée en un moment où la gestion des flux de population s’avéra nécessaire. La

En lire plus

Travail social et nouvelles pratiques interculturelles

CURIE Raymond, Éd. L’Harmattan, 2020, 263 p.

Comment les professionnels du social peuvent-ils se positionner face à ces multiples ethnies auxquelles la diversité de leur public les confronte ? Leur éthique leur commande de reconnaître autrui, quel qu’il soit, comme appartenant à la même humanité. Si cette conviction universelle les conduit à accueillir avec bienveillance les spécificités de chaque culture, ce n’est pas pour y enfermer leur interlocuteur, pas plus que pour justifier les atteintes aux droits de l’homme otages de la lutte

En lire plus