Retrouvez les sites

du Lien Social avec qui je collabore depuis 1994 : www.lien-social.com
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org

Une journée dans la mort de l’Amérique

YOUNGE Gary, Ed. Grasset, 2017, 475 p.

Le journaliste britannique Gary Younge nous propose la photographie instantanée du samedi 23 novembre 2013 aux USA. Pourquoi cette journée ? Parce qu’elle fut marquée par la mort par balle de dix enfants et adolescents. Sept étaient noirs, deux hispaniques et un blanc. La chronologie est lugubre. 1h00 : Gary (18 ans). 3h13 : Kenneth (19 ans). 3h30 : Gustin (18 ans). 4h17 : Stanley (17 ans). 7h36 : Jaiden (9 ans). 16h22 : Pedro (18 ans). 19h15 : Edwin (16 ans). 20h19 : Tyler (11 ans). 23h00 : Samuel (16

En lire plus

La part d’ange en nous. Histoire de la violence et de son déclin

PINKER Steven, 2017, Ed. Les Arènes, 1.042 p.

Nous vivons une époque parmi les plus pacifique, depuis que le genre humain existe. C’est ce que nous démontre Steven Pinker, à force de schémas, de comparaisons historiques et d’études psychologiques. Le recul de la violence, il le relie à plusieurs processus qui se conjuguent. Le premier d’entre eux correspond à la pacification du monde. En cinq siècles, le taux d’homicides est passé de 100 à 1 pour 100.000 habitants. Et depuis 2000 ans, le nombre de morts au cours des conflits armés s’est

En lire plus

Gun baby gun. Voyages de tous les dangers au pays des armes à feux

OVERTON Ian, Ed. Belfond, 2016, 503 p.

Journaliste d’investigation, Ian Overton nous entraîne dans un étrange périple nous menant du Brésil au Pakistan, en passant par l’Allemagne, l’Afrique du sud, l’Ukraine, la France, la Suisse, Israël ou le Honduras, à la rencontre des victimes des armes à feux, de ceux qui en font un usage récréatif ou en tirent leur pouvoir, sans oublier ceux qui en font le commerce ou le trafic. En 2007, on comptait une arme pour sept habitants sur la terre. Si les forces de police en détiennent 26 millions et les

En lire plus

Une brève histoire de la violence

BRETON Philippe, Ed. JC Béhar, 2015, 117 p.

La violence, sous toutes ses formes, a toujours existé dans les sociétés humaines, dès lors qu’ont émergé la sédentarité, la concentration de biens et la pression démographique. Pour autant, elle ne fut quasiment jamais l’expression d’une pulsion sauvage, mais fut la plupart du temps guidée et encadrée par des normes fixant ce qui, dans une communauté donnée et à un moment de son histoire, était légitime de faire ou pas. Philippe Breton dresse un inventaire des formes essentielles prises par cette

En lire plus

Les rendez-vous manqués avec les souffrances muettes des enfants

SERON Claude, Ed. Parole d’enfants, 2018, 163 p.

Vingt ans de journées d’étude et de formation, de thérapies et d’accompagnement des enfants victimes et de leur famille, cela laisse des traces. Ce savoir, ce savoir-faire et se savoir être, Claude Seron nous en propose ici une synthèse didactique plongeant ses sources dans les multiples rencontres avec tant de chercheurs, de praticiens et d’usagers. Le manque de disponibilité des parents face à la souffrance de leurs enfants n’a parfois d’égal que la dissociation des professionnels ignorant

En lire plus

Tolérances et radicalisme: que n’avons-nous pas compris?

LAURENT Pierre Joseph (Sous la direction), Ed. Couleur Livres, 2016, 187 p.

Traiter les terroristes islamistes de barbares apaise la légitime colère que provoquent leurs actes. Mais, s’en contenter ne permet nullement de comprendre. Sortir de l’émotion et s’émanciper du leurre de l’explication unique susceptible à elle seule de traduire les raisons des actes posés : tel est le défi lancé et réussi par les chercheurs de l’Université catholique de Louvain. L’émergence de la radicalisation s’inscrit dans l’histoire, comme un variant

En lire plus

Inceste. Victimes, Auteurs, Familles à transactions incestueuses

SUARD Michel, Editions universitaires européennes, 2018, 239 p.

« Les agresseurs sont toujours dans le déni de leurs actes », « ce sont des pervers manipulateurs », « un père incestueux ne peut plus être père », « l’inceste est un génocide identitaire ». D’un côté, il y aurait des auteurs identifiables à un seul modèle : le dominateur violent et sadique, exerçant une emprise maléfique sur l’enfant. De l’autre, des victimes psychologiquement détruites transformées par le traumatisme en mortes vivantes. Cette généralisation est abusive proclame
En lire plus

Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque

DE VILMORIN Charlotte, Ed. Grasset, 2015, 204 p.

Comment aborder l’âge adulte, quand on est atteint de handicap moteur ? Charlotte de Vilmorin vit en fauteuil roulant, depuis qu’elle est toute petite. Elle ne peut rien faire toute seule : ni ouvrir une porte, ni mettre un manteau, ni appeler un ascenseur. Sa mère, loin de la plaindre, l’a toujours maintenue à distance de son handicap, exigeant qu’elle fasse avec, sans jamais s’apitoyer sur son sort. Elle refusera ainsi qu’elle intègre un établissement spécialisé, l’imposant dans le droit

En lire plus

Des capuches et des hommes. Trajectoires des «jeunes de banlieue»

TRUONG Fabien, Ed. Buchet-Chastel, 2013, 242 p.

Fabien Truong nous propose une magistrale démonstration de la plasticité de ce destin dans laquelle on enferme trop souvent les jeunes adultes vivant dans les banlieues stigmatisées de nos agglomérations. D’un côté, s’exprime un discours plutôt connoté à droite à qui l’on reproche d’être sécuritaire, parce qu’il cherche avant tout à défendre l’ordre établi : il considère la jeunesse de ces quartiers comme la principale responsable de l’insécurité qui y règne. De l’autre côté, un discours plutôt

En lire plus

La course en avant

LE REST Pascal, Ed. L’Harmattan 2015, 200 p.

La première trilogie nous avait plongés dans l’adolescence de l’auteur. La seconde, en avait fait de même avec son enfance. Pascal Le Rest poursuit cette introspection, en abordant cette fois-ci son entrée dans la vie adulte. « La course en avant » décrit, sur un rythme saccadé, la quête d’une vie bonne. Se nourrissant de livres, s’imprégnant des représentations du monde en vogue alors, usant de l’existence par les deux bouts, son héros Franck Lombard, nous introduit aux affres et aux joies, aux

En lire plus