La pensée extrême. Comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques

BONNER Gérald, Ed. Puf, 2015, 368 p.

Il faut se méfier des explications mono causales réduisant le profil polycéphale du fanatique aux seuls facteurs économiques ou sociaux, psychiatriques ou éducatifs. Ceux qui s’abandonnent à la pensée extrême ne sont ni fous, ni incultes, ni désocialisés, ni idiots. Le croire revient à ériger une zone d’étanchéité nous permettant d’ignorer les croyances tout aussi naïves que nous véhiculons et de refuser d’identifier l’irrationalité d’autrui en miroir avec la part la plus obscure de notre propre

En lire plus

L’idéal et la cruauté. Subjectivité et politique de la radicalité

BENSLAMA Fehti et all, Ed. Lignes, 2015, 200 p.

Quels sont les ressorts subjectifs du processus de radicalisation et du passage à l’acte violent ? Fehti Benslama et douze autres contributeurs nous proposent ici une matière à penser tout à fait passionnante. La chute, en 1924, du dernier empire islamiste, remplacé par la république laïque turque a provoqué une onde mélancolique et vengeresse qui alimente encore aujourd’hui la nostalgie d’un califat qui vécut 624 ans. L’effet de souffle réel et symbolique ainsi produit se retrouve dans l’appel

En lire plus

La guerre des civilisations n’aura pas lieu. Coexistence et violence au XXIème siècle

LIOGER Raphaël, CNRS Editions, 2015, 238 p.

Cet essai dense et d’une grande richesse conceptuelle renvoie dos à dos tous les différentialismes partisans d’un soi-disant choc de civilisations que l’auteur conteste. Ce qui compte, explique-t-il, ce n’est pas tant la confession, la spécificité culturelle ou la tradition historique naturalisées et essentialisées qui opposeraient l’occident à l’islam, comme blocs identitaires inconciliables, mais la géographie de la frustration et de la colère issue d’un passé remontant au processus de

En lire plus

La solidarité, ça existe… et en plus, ça rapporte

GUÉRIN Serge, Ed. Michelon, 2013, 219 p.

Alors, que rien ne peut garantir de façon absolue contre les risques, la maladie ou la perte physique, nos contemporains paniquent face au moindre imprévu, incapables de gérer les aléas. Si la conscience de notre vulnérabilité et de notre fragilité est essentielle à rétablir, il est une autre réalité tout aussi nécessaire à rappeler : notre société est travaillée en permanence par de multiples formes d'échange, de partage, de services mutuels et de réciprocité. Nous fonctionnons toutes et tous sur la

En lire plus

La promesse de l'autre. Parce qu'une société désunie est une société désarmée

SANCHEZ Jean-Louis, Ed. Les Liens qui Libèrent, 2013, 153 p.

Ce que nous démontre la crise de civilisation à laquelle nous sommes confrontés depuis quelques décennies, c'est bien que le déficit de liens peut autant nuire au vivre ensemble que le déficit de biens. Les conséquences se font sentir dans l'ébranlement de nos repères, de notre identité collective et de nos perspectives. Ce qui réunit n'est plus le futur, mais le passé, le projet, mais l'appartenance à une communauté religieuse et ethnique, nous explique Jean-Louis Sanchez qui

En lire plus

La liberté sans expression. Jusqu'où peut-on tout dire, écrire, dessiner ?

PIERRAT Emmanuel, Ed. Flammarion, 2015, 151 p.

Longtemps inconcevable, en des temps où la tyrannie dominait, la liberté d'expression est née avec les lumières et les droits de l'homme. Ce principe, pourtant corollaire incontournable à toute démocratie, en ce qu'il garantit le pluralisme des opinions, est devenu de plus en plus illisible sous le flot des centaines de textes de lois imposant sa limitation. Emmanuel Pierrat, avocat spécialiste de la propriété intellectuelle, nous propose une énumération non exhaustive de ces exceptions légales

En lire plus

Théories du complot. On nous cache tout, on nous dit rien

CHEVASSUS-AU-LOUIS Nicolas, First Ed., 2014, 283 p.

Les attentats de septembre 2012 ont eu pour effets inattendus, de répandre à travers le monde une épidémie de complotite aigüe. L’élément déclencheur aura été le livre de Thierry Meyssan niant la responsabilité d’Al-khaida et accusant une conspiration de la CIA. Depuis, il n’est quasiment plus un évènement traumatique qui ne fasse l’objet, sur internet, des interprétations les plus farfelues. Les « Thruters » veillent, prêts à identifier la moindre anomalie ou invraisemblance et démasquer

En lire plus

La sécurité sociale. Une institution de la démocratie

BEC Colette, Ed. Gallimard, 2014, 328 p.

La sécurité sociale, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est née d’une ambition originelle (assurer une protection à partir non d’une appartenance catégorielle, mais citoyenne) et d’un projet de société (fondé, non sur la seule responsabilité individuelle, mais sur la solidarité). Mais, elle est surtout le produit du constat d’échec du libéralisme triomphant, tout au long du 19ème siècle, dont l’échec a été patent dans sa prétention à laisser les rapports sociaux se réguler spontanément et

En lire plus

La double impasse. L’universel à l’épreuve des fondamentalismes religieux et marchands

BESSIS Sophie, Ed. La découverte, 2014, 230 p.

Sophie Bessis dénonce les deux totalitarismes qui se sont emparés de notre post-modernité : le marché et le fondamentalisme. Notre monde semble coincé entre le Dieu du commerce et un Dieu monothéiste qui veulent imposer leur loi. Contrairement à ce qu’on serait spontanément amené à penser, biens matériels et biens du salut ne sont pas en concurrence, mais usent à égalité de la violence pour maintenir leur domination. Le premier promeut le consommateur individualiste. Le second impose la norme

En lire plus

Député, pour que ça change. Du RMI à l’assemblée nationale

POUZOL Michel, Le Cherche midi éditeur, 2013, 303 p.

En ces temps de défiance à l’égard d’une classe politique flétrie par les scandales et les passe-droits, voilà un ouvrage détonnant. Le personnage qui l’écrit est une âme pure, de celle qui est passée par les pires moments de l’existence et sait de quoi il parle, quand il appelle à combattre la détresse, la misère et l’exclusion. Michel Pouzol, issu de milieux modestes, devient journaliste, réalisateur et scénariste. La précarité de cette profession le précipite dans la chute. Couvert de

En lire plus