L’autorité au collège, mode d’emploi

CAILLAUD Guillaume, Ed. ESF, 2013, 319 p.

L’ouvrage de Guillaume Caillaud est destiné aux enseignants. Ceux-ci y trouveront des explications claires, des exercices pratiques et des tableaux synthétiques, des exemples représentatifs, des témoignages et des mises en situation à la fois éclairantes et pertinentes. Alors même que l’on peut devenir prof, sans n’avoir jamais reçu le moindre conseil quant à la manière de gérer un groupe d’élèves, voilà un petit guide bien utile. Mais si, dans la grande tribu des éducateurs professionnels, les

En lire plus

La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines

MAUREL Olivier, L’instant Présent, 2012, 175 p.

Comment expliquer le silence lourd et pesant qui enveloppe la violence éducative ordinaire ? Car, s’il est une constante universelle, c’est bien la banalisation des mauvais traitements infligés aux enfants. Olivier Maurel a lu attentivement vingt et un ouvrages publiés entre 1998 et 2009 sur le thème de la violence. Son constat est implacable : huit auteurs sur dix oublient de parler de celle qui intervient dans l’éducation. Les conséquences de ce type d’agression sont pourtant nombreuses. Ce

En lire plus

Le bavardage. Parlons-en enfin

EHNUEL Florence, 2011, Fayard, 164 p.

Le bavardage serait-il devenu le fléau de nos salles de classe ? Peu d’enseignants le reconnaissent et acceptent d’en parler ouvertement. Peut-être, par crainte de se voir reprocher leur échec pédagogique. Si leurs élèves parlent ainsi entre eux, pendant leur enseignement, c’est qu’ils ne sauraient pas les intéresser, les contrôler ou pire encore qu’ils manqueraient d’autorité. Florence Ehnuel a décidé de rompre le tabou, en commençant par décrire sa propre pratique professionnelle de professeur de

En lire plus

La revanche scolaire. Des élèves multi redoublants devenus surdiplômés

BERGIER Bertrand et FRANCEQUIN Ginette, 2011, érès, 285 p.

Voilà une étude solide et bien documentée sur un sujet insolite : des élèves ayant redoublé au minimum deux fois entre la maternelle et la terminale et qui réussissent néanmoins à obtenir un diplôme de second cycle universitaire. Les monographies présentées ici auraient pu servir de prétexte à glorifier une école républicaine et démocratique permettant à tout un chacun d’arriver au sommet de la hiérarchie scolaire, du moment qu’il s’en donne la peine. Il n’en est rien. Les auteurs

En lire plus

Chroniques…ta mère. Brèves de chef d’établissement

DEFRANCE Christophe, Mon petit éditeur, 2011, 116 p.

Christophe Defrance, Directeur de l’Établissement régional d’enseignement adapté de Mainvilliers, en Eure et Loir, nous livre ici un témoignage qui nous fait mesurer combien les travailleurs sociaux n’ont rien à envier à certains professionnels de l’Éducation nationale, quant à la gestion des difficultés comportementales de certains adolescents. Son ouvrage est tissé à partir d’une subtile trame qui tricote humour et gravité, lucidité et optimisme, humanité et réalisme. Le récit du

En lire plus

Pédagogues de l’extrême. L’éducabilité à l’épreuve du réel

CASANOVA Rémi et PESCE Sébastien, ESF éditeur, 2011, 199 p.

Cet ouvrage collectif s’est donné pour ambition de présenter un certain nombre d’expérimentations consacrées à des publics plutôt rétifs à tout processus d’apprentissage et à des situations pouvant laisser penser à une impossibilité objective d’y accéder. Après une première partie un peu décevante, exposant des dispositifs pour lesquels on a du mal à repérer la dimension pédagogique extrême, on rentre dans le vif du sujet. Une première série s’intéresse à des confrontations

En lire plus

Décrochages scolaires. L’école en difficulté

BLAYA Catherine, Edition De Boeck, 2010, 197 p.

Le décrochage scolaire n’est pas un phénomène hexagonal, ni même européen. Il concerne tous les pays développés qui ont vécu la massification des conditions d’accès à leur école. Partout, où la volonté de démocratiser l’enseignement et le rêve d’égalité se sont heurtés à la déception et au désenchantement, on connaît ce processus dynamique de désaffiliation, de désaffection et de désengagement. Le travail que nous propose ici Catherine Blaya est impressionnant dans sa justesse et sa précision

En lire plus

Donner toute sa chance à l’école. Treize transformations nécessaires et possible

TARPINIAN Armen & all, Chroniques Sociales, 2011, 92 p.

L’école n’a pas su relever le défi de la vaste démocratisation qu’elle a vécue. Elle continue à fonctionner comme lorsqu’elle scolarisait seulement 10% d’une génération. Sa crise est au cœur de la contradiction entre les valeurs républicaines qu’elle revendique et celles qu’elle transmet réellement. C’est un lieu où le chacun pour soi prime sur la capacité d’autonomie et de coopération se fertilisant mutuellement. C’est un espace où la réussite scolaire prévaut sur la réussite

En lire plus

De l’oralité. Essai sur l’égalité des intelligences

TERRAIL Jean-Pierre, La Dispute, 2009, 281 p.

L’argument venant expliquer l’échec scolaire fut, jusqu’aux années 1960, l’absence de don. Les systèmes explicatifs qui se succédèrent ensuite firent état soit du marquage social du savoir (Bourdieu), soit des moins bonnes performances linguistiques des classes les plus défavorisées (Bernstein), soit encore de la proximité de la culture orale des couches favorisées avec la culture écrite (Goody). Mais dans tous les cas, le handicap socioculturel devint l’interprétation princeps de cette

En lire plus

Mauvaises pensées d’un prof

OTT Laurent, éditions Fabert, 2009, 166 p.

Laurent Ott défend une conception pédagogique qui a le don de rendre les enfants heureux. Loin de s’ennuyer à l’école et de ne penser qu’à la prochaine récréation, pour enfin exister, ses élèves sont pressés de rentrer en classe et auraient plutôt tendance à rechigner à en sortir, quand la sonnerie résonne. Par quel miracle, trouvent-ils autant de plaisir aux apprentissages, quand la plupart de leurs petits camarades ne ressentent que de l’ennui ? L’école a toujours eu en horreur l’idée de confier à

En lire plus