Fernand Oury : y a-t-il une autre loi dans la classe?

Présenté par Philippe MEIRIEU, éditions PEMF, 2001, 48 p.

Quand Fernand Oury, rencontre en 1949 Célestin Freinet, son métier d’instituteur va s’en trouver transformé. Il met en oeuvre les techniques du célèbre pédagogue et les enrichit à partir de  sa propre expérience. Plusieurs soucis caractérisent sa pratique. Il cherche tout d’abord à répondre à la violence dont la classe est -comme le reste de la société- le théâtre. Un groupe d’enfants ou d’adolescents n’accède pas une socialité respectueuse des autres simplement parce qu’un adulte le

En lire plus

Maria Montessori : peut-on apprendre à être autonome?

Présenté par Philippe MEIRIEU, éditions PEMF, 2001, 48 p.

A la différence des adultes qui veulent modeler le monde, l’enfant veut apprendre du monde. C’est à partir de ce constat que Maria Montessori se construit ses convictions pédagogiques. Elle commence par exercer comme médecin auprès d’enfants dits débiles. Elle réussit à construire une méthodologie qui d’abord proposée pour des inéducables va apporter des solutions applicables à l’ensemble des enfants. Apporter un cadre sécurisant pour permettre de faire la paix avec soi-même
En lire plus

La médiation scolaire par les élèves

Jean-Pierre BONAFE-SCHMIDT, ESF, 2000, 216 p.

Tout est parti des USA où depuis 1972, c’est plus de 7.000 projets qui se sont montés pour tenter de remédier, par le biais de la médiation, à la montée de la violence dans les établissements scolaires. En France, le système éducatif n’a pas vécu à l’abri des évolutions majeures de la société, et a connu lui aussi en son sein l’aggravation des conflits. Les premières sensibilisations à la médiation datent de 1991 et les premières expériences de 1994. L’idée est simple : former des enfants et des

En lire plus

Les aides spécialisées au bénéfice des élèves - Une mission de service public

Marie-Claude Mège- Courteix, 2000

La prise en charge des enfants et adolescents déficients concerne 300.000 élèves sur un total de 12,3 millions. Pendant longtemps, ils ont semblé ne pas pouvoir être scolarisés dans des conditions de droit commun. Cela commence en 1760, avec l’école de jeunes sourds crééé par l'Abbé de l'Epée, puis celle ouverte en 1784 par valentin Haüy pour les enfants aveugles. En 1909, la loi charge le ministère de l'Instruction Publique d'organiser un enseignement spécialisé, les maîtres recevant pour y enseigner une

En lire plus

Elèves à problèmes, écoles à solutions ?

Cécile Delannoy, ESF, 1999, 236 p.

« Les alternatives a l’école traditionnelle existent, je les ai rencontrées » tel pourrait être le sous-titre de l’auteur. C’est le cas pour la Fondation des Orphelins Apprentis d’Auteuil créée en 1866 et qui compte aujourd’hui 32 établissements recevant 4600 adolescents en tant que Maison d’Enfant à Caractère Social et établissement privé sous contrat. Les Maisons Familiales Rurales, quant à elles, sont apparues en 1937 pour répondre aux besoins des jeunes issus du milieu rural en difficultés pour continuer

En lire plus

Elèves “difficiles”, profs en difficulté

Marie-Thérèse AUGER et Christiane BOUCHARLAT, Chronique Sociale (7 rue du Plat 69002 Lyon), 1999, 129 p.

De 1880 à 1968, l’école a été un facteur essentiel de l’unité nationale, en diffusant largement les valeurs républicaines. Les établissements secondaires étaient alors tournés vers l’élite, favorisant l’écrit au détriment du technique et du professionnel. La démocratisation a créé l’illusion qu’on pouvait élargir massivement cet enseignement à des élèves ne possédant pas les codes nécessaires à son intégration. L’enseignement inadapté, la

En lire plus

Les lycéens décrocheurs : de l’impasse aux chemins de traverse

Collectif La Bouture, Chronique Sociale (7 rue du Plat 69002 Lyon), 1998, 305 p.

Les « décrocheurs » ne se situent pas à la  marge de la crise du système scolaire, mais à son épicentre. La démocratisation de l’école a permis qu’à 17 ans, 9 jeunes sur 10 soient encore scolarisés ou en apprentissage contre 5 sur 10 en 1970. Pour autant, l’exclusion se situe au sein même du lycée au travers d’un processus d’abandon progressif et de démobilisation envahissante qui touche un certain nombre d’élèves qui s’engagent dans un engrenage d’inattention

En lire plus

Comment en finir avec les persécutions à l’école ? L’enfant, ni loup, ni agneau. Conseils aux parents, enseignants, éducateurs

G. Deboutte, Chronique Sociale, 1999, 170 p.

L’enfant bouc-émissaire, celui qui est victime de brimades, d’humiliations, de vexations au point d’être le souffre douleur de ses pairs, nous l’avons tous croisé. Certains d’entre nous l’ont défendu, beaucoup d’autres sont restés passifs. Voilà un ouvrage utile et très bien illustré, qui nous vient des Pays-Bas et devrait aider les adultes à réagir, qu’ils soient parents, enseignants ou éducateurs. Il faut d’abord bien distinguer la brimade de la taquinerie. Cette dernière constitue un geste

En lire plus

Sanctions et discipline à l’école

Bernard DEFRANCE, Syros, 1999, 192 p.

Pour sa troisième réédition, l’ouvrage de Bernard Defrance n’a pas perdu de pertinence. L’actualité en fait même un propos des plus précurseurs. L’argumentation relève d’une logique implacable : « l’école fonctionne trop souvent dans l’injustice et le non-droit » (p.14) affirme l’auteur d’emblée. A l’heure où de plus en plus d’enseignants se plaignent de la violence qu’ils subissent n’est-ce pas paradoxale de placer l’école en situation d’accusée ? En réalité, il convient de revenir à la source de cette

En lire plus

Pourquoi vos enfants s’ennuient en classe

Marie-Danielle PIERRELEE, Agnès BAUMIER, éditions Syros, 1999, 225p.

Le constat est ici limpide : les collégiens s’ennuient massivement dans une école qui est surtout pour eux l’occasion de se retrouver avec leurs copains. On a voulu que tous les jeunes accèdent au collège unique, mais on a conservé le cadre adaptée à l’élite d’hier. L’évolution du système scolaire est en panne face à toute une série d’obstacles.

Il y a d’abord une laïcité qui prétend traiter tous les élèves sur le même plan comme à l’époque où il s’agissait d’unifier le

En lire plus