Le livre noir de la religion

TIMOUR Frank Henri, Éd. de l’Epervier, 2014, 514 p.

Chacun a droit à sa croyance privée, au nom de l’imprescriptible liberté de pensée. Mais, la bonne foi, la modération, l’humanisme et la sincérité fraternelle de l’immense majorité des croyants ne changeront en rien la nature criminelle de la religion, assène d’emblée Frank Handi Timour. Son « livre noir » accumule les faits historiques qui ont de quoi remplir d’horreur le lecteur. Empaler des victimes en l’honneur des Dieux, leur arracher le cœur encore palpitant, éventrer un être humain

En lire plus

Se doper pour travailler

CRESPIN Renaud, LHUILIER Dominique, LUTZ Gladys  (sous la direction), Ed. érès, 2017, 348 p.

La consommation de substances psycho actives sur son lieu d’exercice professionnel a trop longtemps été reliée soit à un problème personnel, soit à une inadaptation à son poste de travail. L’implication du contexte d’activité était niée, permettant aux employeurs de se délester des méfaits qui y étaient liés. Bien sûr, les relations entre le travail et la santé sont multifactorielles, résistant à toute attribution causale unique. Mais, on ne peut

En lire plus

Va-t-on payer pour travailler?

Valérie Segond, Ed. Stock, 2016, 302 p.

Les employeurs se montrent très créatifs, quand il s’agit d’accroître la part du travail gratuit. Les compagnies d’aviation ont transféré sur leurs futurs pilotes le coût de leur formation. Le forfait jour créé par la loi Aubry 2 permet aux cadres de travailler jusqu’à 78 heures par semaine, sans paiement de leurs heures supplémentaires. La mise en situation professionnelle que proposent l’apprentissage, les contrats professionnel, les stages ou le service civique constituent une formidable aubaine

En lire plus

La créativité au travail

AMADO Gilles, BOUILLOD Jean-Philippe, LHUILIER Dominique, ULMANN Anne-Lise (sous la direction), Ed. érès, 2017, 407 p.

Comment associer travail et créativité, quand le salariat les rendent si souvent incompatibles ? Cet ouvrage collectif apporte, à côté de beaucoup de bavardage insipide, des réponses essentielles et riches. Il y a toujours un écart entre le travail prescrit et le travail réel. L’imprévu, l’inattendu et l’inopiné nécessitent l’ajustement et le détournement des procédures, la labilité et la recomposition de ce qui était

En lire plus

Boulots de merde! Du cireur au trader, enquête sur l’utilité et la nuisance sociale des métiers

BRYGO Julien et CYRAB Olivier, Ed. La Découverte, 2018, 248 p.

Les boulots de merde ont envahi la sphère du travail. Mais où commencent-ils et où finissent-ils ? Les deux auteurs, eux-mêmes journalistes précaires, dressent ici un tableau assez ahurissant des conséquences de la dérégulation sociale. Rémunération rachitique, contrats dégradés ou inexistants, dureté de la tâche, discrimination, despotisme de l’employeur, non respect de la dignité humaine, précarité, entraves aux droits syndicaux : les critères objectifs de cet état de fait ne

En lire plus

Conversations entre adultes

VAROUFLAKIS Yanis, Ed. Les liens qui libèrent, 2017, 526 p.

Que penser de ce livre qui se dévore comme un thriller, habilement scénarisé et entretenant jusqu’au bout le suspense jusqu’à une fin connue d’avance ? On ne peut que recevoir avec quelque méfiance les leçons d’économie de l’auteur. Les économistes, affirmait Bernard Maris l’un d’entre eux, sont ces gens qui toute leur vie expliquent magnifiquement le lendemain pourquoi ils se sont trompés la veille. Et Yanis Vanouflakis ne fait pas exception en la matière, quand il assène sans le

En lire plus

Les salauds de l’Europe. Guide à l’usage des eurosceptiques

QUATREMER Jean, Ed. Calmann Levy, 2017, 316 p.

Comment s’y retrouver entre europhobes et europhiles, aux argumentations respectives trop souvent doctrinaires ? En lisant ce livre qui, refusant de tomber dans l’adulation pas plus que dans la diabolisation, fait justice d’un certain nombre d’idées reçues, tout en confirmant certaines vérités. Si bien des forces politiques nationales s’attribuent l’origine des succès obtenus, sans préciser que c’est grâce à la participation de l’Union européenne, elles n’hésitent pas à renvoyer vers Bruxelles

En lire plus

Sociologie de la prison

COMBESSIE Philippe, Ed. La Découverte, 2018, 127 p.

L’ouvrage synthétique de Philippe Combessie, qui est publié ici dans sa quatrième réédition actualisée, permet d’aborder les questions essentielles sur la prison, à partir d’études sociologiques et anthropologiques éprouvées parmi les plus anciennes, comme parmi les plus récentes. Un détour historique rappelle combien l’enfermement constitue une pratique récente, les châtiments passés se centrant alors sur des supplices pouvant mener à la mort. L’internement ne fut longtemps qu’une

En lire plus

Probation, insertion. Les deux axes d’une politique ambitieuse de prévention de la récidive

DANIEL Christian, Ed. L’Harmattan, 2017, 235 p.

Serait-ce là le testament de ce véritable dinosaure de l’administration pénitentiaire, que fut Christian Daniel, entré comme éducateur en 1978 et devenu directeur départemental du service pénitentiaire d’insertion et de probation en 1999 ? Aujourd’hui en retraite, on pourrait penser que sa parole se libère. Pourtant, il ne fait ici que reprendre ce qu’il a toujours défendu : privilégier et amplifier les mesures d’aménagement de peines trop peu utilisées (semi-liberté, placement extérieur

En lire plus

Dans une prison de femmes

ROME Isabelle, Ed. Enrick B. 2018, 168 p.

Avec moins de 4 % du total des détenus en France, les femmes ne font guère parler d’elles, les agressions et violences étant plutôt exceptionnelles dans leurs quartiers. Raison de plus pour donner un coup de projecteur sur leurs conditions de détention. C’est ce que nous propose Isabelle Rome, Présidente de Cour d’assises après avoir été, à 23 ans, la plus jeune juge d’application des peines. Elle s’est immergée pendant une année au coeur de la maison d’arrêt de Versailles, pour aller à la rencontre

En lire plus