Éduquer après les attentats

MEIRIEU Philipe, Ed. ESF, 2016, 253p.

Les attentats se sont imposés comme une béance impensable au coeur de nos catégories de pensée habituelle. Parmi les causes possibles, certains ont pu évoquer l’échec de l’École républicaine. Philippe Meirieu le proclame avec force : la pédagogie et la démocratie, cela ne marche pas à tous les coups. Il faut défendre leur fragilité face à tous les dogmatismes et tous les totalitarismes. L’intégrisme et la radicalisation promettent la sécurité des certitudes et une identité où se lover, la protection d’un

En lire plus

L’éducation psychosociale à l’école. Enjeux et pratiques

TARPINIAN Armen, GRANER Maridjo (sous la direction), Ed. Chronique Sociale, 2014, 139 p.

S’il est bien une croyance tenace, c’est celle présentant l’École comme avant tout lieu de transmission des connaissances et secondairement comme lieu d’apprentissage de la vie. Conséquence, l’absence systématique de la dimension psychosociale dans la formation tant des enseignants que des élèves et la priorité donnée à l’intelligence scolaire sur toutes les autres, au premier rang desquelles l’intelligence relationnelle. Tout autre est la conception

En lire plus

Notre France. Dire et aimer ce que nous sommes

GLUCKSMANN Raphaël, Ed. Allary, 2016, 269 p.

Les prophètes de la décadence française n’ont rien inventé. Le refrain du « tout fout le camp » a commencé dès le Moyen-Âge et n’a depuis jamais cessé, désignant successivement comme bouc émissaire de ce déclin : les sorcières médiévales, les protestants, les juifs, les libres penseurs, les Polacks, les syndicalistes, les ritals, les arabes, les Roms, les pédés, les syndicalistes, les cosmopolites, l’américanisation, le multiculturalisme, sans oublier … Angela Merkel ! Plongeant dans l’histoire de

En lire plus

Agir en démocratie

BALAZARD Hélène, Ed. de l’Atelier, 2015, 155 p.

La démocratie est à la fois un idéal et un problème. Idéal parce qu’elle promeut l’égalité entre tous les citoyens. Problème, parce que son dessein ne peut jamais être atteint, tant les échanges humains sont inscrits dans un processus sans fin et une invention permanente. Son ambition de développer le pouvoir des plus démunis se heurte à celui de l’argent. Son objectif de partager justement les responsabilités se confronte à l’absence de toute obligation à rendre des comptes de ceux qui en sont

En lire plus

La citoyenneté à la française. Valeurs et réalités

BERTOSSI Christophe, CNRS Editions, 2016, 270 p.

La tradition républicaine est évoquée à tout propos dans le débat public. La distinction entre le privé et le public, la séparation entre l’État et la religion ou encore l’universalisme semblent des principes, étalon de la citoyenneté française, dont l’horizon ne peut que difficilement être dépassé. Pourtant, démontre Christophe Bertossi, ces catégories imposées par la sémantique du modèle dominant ne permettent pas de rendre compte de toute la réalité. Il en veut pour preuve les trente huit

En lire plus

Citoyen pour quoi faire? Construire une démocratie sociétale

CHAYGNEAUD Hervé, Ed. Chronique Sociale, 2016, 174 p.

Face à ce qui peut sembler une chute vers l’abîme tant en matière économique, écologique, financière, sociale ou politique, le corps social démontre sa créativité et sa vitalité. Les initiatives foisonnent, déployant des relations de coopération, promouvant la diversité. Après la démocratie directe athénienne et la démocratie représentative contemporaine, un troisième âge est en train de naître. Démocratie participative ? Elle s’enfermerait dans le local. Démocratie directe ? Elle

En lire plus

Au nom de l’humanité. L’audace mondiale

PETRELLA Ricardo, Ed. Couleur Livres, 2015, 216 p.

Le diagnostique de Riccardo Petrella est lucide et sans concession. Si notre économie globalisée va à la dérive, cela tient à de nombreux facteurs tout aussi inquiétants les uns que les autres. La militarisation de l’humanité : en 2014, les budgets annuels de la défense nationale dans le monde ont atteint 1.774 milliards de $. L’accroissement des inégalités s’aggrave avec le démantèlement des politiques de santé, d’éducation, de sécurité sociale et de logement, au nom de la compétitivité
En lire plus

La richesse des pauvres. L’extraordinaire expérience de Tony Meloto et de son ONG Gawad Kalinga

GRAHAM Thomas, Ed. de L’échiquier, 2015, 255 p.

Des hameaux de petites maisons aérées et multicolores émergeant d’un terrain en friche et tranchant avec les tas d’ordures alentours. Ces habitations ne sont pas nées de l’initiative d’un quelconque promoteur, mais de l’ONG Gawad Kalinga. Cette association a réussi à construire, sur trente cinq sites, plus de deux milles maisons individuelles et bâtiments collectifs. Pour y arriver, elle s’est appuyée sur la participation financière tant de l’église catholique que des autorités locales, sur les

En lire plus

La faim

CAPARRÓS Martín, Ed. Buchet-Chastel, 2015, 782 p.

782 pages ! Le défi semble ambitieux. Et pourtant, pas un seul instant l’auteur se montre ennuyeux ou dilatoire. Articulant un essai aux sources précises et détaillées et un reportage qui le mène aux quatre coins du globe, le livre de Martín Caparrós est passionnant de bout en bout. Du Niger au Bangaldesh, de l’Argentine au Soudan, de Madagascar à l’Inde et même aux Etats-Unis, il enquête sur un fléau qui tue trois millions d’enfants par an, huit milles par jour, trois cents par heure, cinq

En lire plus

Chemins d’économie humaine

AROKIASAMY Lourthusamy, BERTHELOT Yves, LALANNE Andrès, RAZAFIMBELO Lily, Ed. Cerf, 2016, 233 p.

Tournant le dos tant à la stagnation provoquée par la planification marxiste qu’à l’explosion des inégalités produite par un néolibéralisme privilégiant la libre concurrence et la loi du marché, l’économie humaine revendique comme principes de fonctionnement la solidarité, la justice et la dignité. Le tour du monde qui nous est proposé ici, s’il ne porte pas sur quatre vingt expériences n’en présente pas moins suffisamment pour démontrer la

En lire plus